RT 2012 ET CHAUFFAGE ELECTRIQUE.

Comment ça fonctionne...? Quelle consommation ? Questions théoriques sur le chauffage et les émetteurs de chaleur électriques.

de NONO21

bonjour, Normalement, il est impossible d'installer des radiateurs électriques dans une maison RT 2012, non pas qu'ils soient à proprement parler interdits, mais on ne peut pas en installer car on dépasse les 50 kw/m2/an d'énergie primaire.

Lorsqu'un radiateur électrique consomme 1 kw, il faut de 2,58 kw soient produits sur le lieux de production : centrale nucléaire ou autres. Donc ça ne passe pas.

Et même les poêles à bois, à cause de l'arrivée d'air nécessaire (ce qui nuit à l'étanchéité) ne peuvent être employés; Seuls les poêles à pellets sont autorisés.

Donc avec ces nouvelles maisons super isolées donc avec un faible besoin énergétique, on voit des installations de pompe à chaleur avec plancher chauffant ce qui revient très cher à l'achat, nécessitant de l'entretien, et dont l'espérance de vie ne dépasserait pas 15 ou 20 ans.

Et bien moi, je ne comprends pas tout. Une bonne isolation doit permettre de se chauffer avec presque rien, donc pourquoi des chauffage si compliqués et si chers ??

Il paraît que dans le nord, au lieu de 50 kw/M2/an énergie primaire, on peut aller jusqu'à 65 kw/m2/an, donc les radiateurs électriques peuvent passer, mais pas dans le sud où l'on ne chauffe que très peu particulièrement en bord de Méditerranée.

Moi, je me dis que c'est pour faire dépenser de l'argent inutilement et faire marcher le commerce.

Une pompe à chaleur, même si ça consomme moins que des radiateurs électriques, ça fonctione quand même avec de l'électricité, et quand il fait très froid, ça consomme autant que des radiateurs, et même ça se bloque à -15° ou par brouillards givrants.

C'est écolo, ça ???.



01 Oct 2013, 12:50
 

de Ornella26

Les pompes à chaleur sont c'est vrai plus efficaces là où la température ne descend pas au-dessous de -10°. Je suis tombée sur une foire aux questions très intéressante à ce sujet: http://www.climamaison.com/les-reponses ... s-1131.htm.
Je pense que quand même une PAC consomme 3 fois rien par rapport à un radiateur! Et surtout le confort obtenu sera bien supérieur. D'où le fait que les pompes à chaleur soient réglementaires (RT 2012 et RT 2020).



01 Oct 2013, 14:59
 

de NONO21

bonjour, et bien oui, les marchands de pompe à chaleur trouvent que c'est bien, mais faut voir les prix, le manque de souplesse qui fait que dans les régions du sud, c'est très difficile à gérer un plancher chauffant lorsque le soleil tape dessus..

Mais si on prend l'exemple d'une petite maison de 50 m2, super isolée, avec des radiateurs électriques on ne consommerait guère de toutes façons. ce n'est pas rentable une PAC, et y en a-t-il de toutes petites ???

Le problème c'est qu'on est bloqué.

Je me demande si on n'aurait pas la possibilité de ne pas mettre de chauffage, au moins pas de conso, et ensuite, une fois la maison reçue, on met ce qu'on veut.



01 Oct 2013, 15:07
 

de Gerald

Bonjour,

Et oui ! Les aberrations du Grenelle de l'environnement ...

La France est le pays des aberrations : Tout gasoil pour l'automobile, tout nucléaire pour l'électricité .. Et maintenant, on fait en sorte d'interdire le chauffage électrique dans les habitations neuves, alors que comme dit Nono, avec l'isolation BBC de la RT-2012, il n'y a plus besoin de beaucoup d'énergie pour se chauffer !! A-t-on vraiment les politiques les plus stupides du monde ?



01 Oct 2013, 15:29
 

de Gerald

Non, les PACs ne consomment pas 3 fois moins surtout par temps froids, le COP s'écroule, elles ne conviennent vraiment que pour le sud de la France. Les PACs sont chères à l'achat et chères à l'entretient.

L'arnaque des fabricants de Pompes à Chaleur consiste à donner le COP puissance qui idéalise le rendement, mais la réalité quand la température tombe en dessous de 0°C est très différente. Il serait temps que la législation oblige les constructeurs à donner le vrai COP dans le temps sous forme de COP énergie ou COP annuel. Il représenterait le ratio de la quantité d'énergie calorifique injectée dans la maison par rapport à l'énergie puisée sur le réseau électrique. Une PAC air/air est totalement inefficace sur climat froid. Et les PAC eau qui gèleraint quand la température passe sous les -10°C ont besoin de cycles de dégivrage toutes les heures qui consomment énormément d'énergie et suspendent leur production de chaleur.



01 Oct 2013, 15:43
 

de Alain

La question de l'obligation de poser les radiateurs pour la visite du consuel a déjà été abordée mais sans apporter de réponse précise. Par contre, Il est clair que les emplacements doivent être matérialisés par les boîtiers de connexion encastrés avec l'arrivée des fils électriques et les dominos.

Le plus simple est peut être de consulter le site de référence : http://www.consuel.com/

La présence de la chaudière est contrôlée. Difficile à mon avis d'échapper au moins à la présentation des radiateurs dans leur carton ... De plus si les travaux d'électricité ne sont pas réalisés par un professionnel, la visite pour obtenir la certification est systématique, plus stricte et sur tous les points de contrôle.

Dire qu'il est devenu impossible d'installer des radiateurs électrique n'est pas tout à fait exact...
Dans le sud de la France, les besoins limités en chauffage du fait du climat permettent de ne pas dépasser les exigences réglementaires en tout électrique sans en passer par une isolation de type maison passive. Chaque maison RT2012 doit intégrer une source d'énergie renouvelable. En augmentant la part des ENR et en renforçant l'isolation, le chauffage électrique est possible dans toutes les régions de France. Faire ce choix de construction est plus couteux mais le retour sur investissement est très rapide.



01 Oct 2013, 17:35
Administrateur du site
 

de Energie

Bonjour,

Du nouveau sur le front de la sauvegarde du climat !

L'Association "Sauvons le climat" attaque la RT 2012 devant le Conseil d'Etat.

SAUVONS LE CLIMAT a déposé une requête au Conseil d’Etat pour faire modifier la réglementation RT 2012 applicable aux constructions neuves. Cette réglementation applicable aux logements neufs ne respecte pas la Loi.

Toutes les informations sont sur le site http://www.sauvonsleclimat.org/



11 Oct 2013, 12:24
 

de Energie

Copie du communiqué

La RT 2012 devant le Conseil d'Etat Écrit par Claude Jeandron.

Publié le Dimanche, 22 Septembre 2013.

SAUVONS LE CLIMAT a déposé une requête au Conseil d'Etat pour faire modifier la réglementation applicable à la construction neuve dite, « RT2012 ».

Cette réglementation applicable aux logements neufs ne respecte pas la Loi. Les deux Lois Grenelle ont en effet placé la réduction des émissions de gaz à effet de serre (dont le gaz carbonique ou CO2 issu de la combustion du charbon, du fioul ou du gaz) comme première priorité environnementale. Or la réglementation thermique dite RT 2012 encourage nettement plus qu'avant le chauffage au gaz et réduit la place des solutions électriques, alors que nous disposons en France d'une électricité fortement décarbonée donc avantageuse au plan des émissions de CO2. C'est contraire à l'objectif imposé par la Loi.

La RT 2012 est trop favorable au gaz car elle fixe des limites trop contraignantes pour l'électricité, et surtout elle ne tient pas compte du taux d'émissions de gaz à effet de serre de chaque énergie. Or les Lois Grenelle ont imposé que les limites de consommation énergétique soient modulées en fonction du contenu des énergies utilisées en gaz à effet de serre. Cette obligation n'a pas été respectée pour l'électricité.

L'effet de cette nouvelle réglementation obligatoire depuis le 1er janvier 2013 se fait déjà clairement sentir puisque le chauffage au gaz est retenu dans 70% des logements collectifs et 60% des maisons individuelles[1]. Sauvons le Climat a évalué que si la RT 2012 est maintenue en état, elle causera un surcroît[2] d'émissions de CO2, cumulé de 2011 à 2020, de 3 millions de tonnes de CO2.

Sauvons le Climat en appelle donc au Conseil d'Etat pour faire arrêter cette grave atteinte à l'environnement et faire respecter les Lois Grenelle.

[1] Données BATIETUDE

[2] Le surcroît est évalué par rapport à une réglementation où le plafond de consommation serait de 50 kWh/m2/an en énergie finale pour toutes les énergies ; dans cette situation un logement chauffé à l'électricité émettrait encore deux fois moins de CO2 qu'un logement chauffé au gaz.



11 Oct 2013, 12:30
 

de Energie

Pour aller plus loin, je vous invite à lire l'étude réalisée par le Conseil mondial de l'énergie "Perspectives énergétiques mondiales. Les politiques d'efficacité énergétique dans le Monde : Ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas".

Dans les pays de l’OCDE, le principal moteur de l’amélioration de l’efficacité énergétique pour le chauffage des locaux et les appareils électriques a été l’application de réglementations thermiques plus stricts pour les bâtiments et de normes minimales de performance énergétique pour les appareils.

http://ademe.typepad.fr/presse/2013/10/ ... monde.html



11 Oct 2013, 12:44
 

de Yvon

L'Europe prépare une étiquette d'efficacité énergétique qui elle aussi tiendra compte de l'énergie primaire consommée. Les fabricants de chauffage électriques ont fait pression pour que cette mesure ne s'applique pas aux appareils de chauffage électrique. Et il semble qu'ils aient obtenu satisfaction.

Je suis d'accord avec certains arguments qui défendent cette filière et sur le fait que la part du nucléaire en France donne un avantage au chauffage électrique si on s’intéresse aux émissions de CO2, plutôt que prendre en compte l'énergie primaire (perte dans les centrales EDF) qui donne ce classement :

Efficacité énergétique du chauffage

Mais il serait temps que les fabricants retirent les convecteurs de leur catalogue et appel un chat un chat !

Je cite le site Coolproducts.fr qui milite pour l'application des directives écoconception et étiquette énergie au chauffage électrique :

L’introduction de critères minimums d’efficacité énergétique et de l’étiquette énergie permettrait d’économiser 30 TWh d’énergie primaire par an d’ici 2020 soit l’équivalent de l’électricité consommé pour le secteur résidentiel de la Hongrie. Les 2/3 de ce potentiel (20 TWh) est directement lié au fait de retirer du marché les chauffage d’appoint les moins performants vulgairement appelés "grille-pains".


Si les convecteurs "grille pain" des années 70/80 ont presque disparu des catalogues des grandes marques, il en existe encore plus qu'on le croit dans le matériel d'appoint et sous divers appellations comme les fameux "radiateurs bain d'huile"...



11 Oct 2013, 23:08
 

de Yvon

Efficacité énergétique

Que voulons-nous réaliser ?

L'UE vise une réduction de 20% de la consommation annuelle d'énergie primaire en Europe d'ici à 2020. La Commission a proposé plusieurs mesures visant à accroître l'efficacité à tous les stades de la chaîne énergétique: la production, la transformation, la distribution et la consommation finale. Les mesures sont axées sur le transport public et les secteurs du bâtiment, où le potentiel d'économies est le plus important. D'autres mesures comprennent par exemple les compteurs intelligents (qui encouragent les consommateurs à mieux gérer leur consommation énergétique) et l'étiquetage clair des produits.


:arrow: http://ec.europa.eu/energy/efficiency/index_fr.htm



11 Oct 2013, 23:37
 

de Merik

Dans cette affaire s'affrontent deux lobbies, les pros et les anti-nucléaire, et au final le consommateur n'y comprend plus rien !

NE PAS OUBLIER QUE :

1) Le réseau EDF est alimenté à 80% par du nucléaire et 15% par du renouvelable.

2) l'électricité fournie par EDF est la moins carbonée au monde !

La loi regarde "énergie primaire" plutôt que GES. Pourquoi traiter de la même façon énergie primaire nucléaire et énergie primaire charbon ? Cela n'a aucun sens. Un consommateur qui se chauffe à l'électricité en France est responsable de beaucoup moins d'émission de Gaz à Effet de Serre qu'un utilisateur de chaudière au gaz ou au fioul.



12 Oct 2013, 18:16
 


Retourner vers Le chauffage électrique



Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

CGU         Copyright