Briques réfractaires et panneau rayonnant

Ce forum est réservé aux questions concernant le choix et l'utilisation d'un modèle de radiateur électrique en particulier.

de cyrilc

Bonsoir,

Quelqu'un a t-il déjà essayé d'ajouter un matériau permettant de stocker un peu de chaleur (briques réfractaire, chamotte, vermiculite...) dans des panneaux rayonnant afin de retarder un peu le redémarrage du panneau rayonnant.

Je possède des panneaux rayonnants Équation (Leroy Merlin ?) depuis 2005 ceux-ci fonctionnent très bien et depuis plusieurs années je souhaite essayer d'ajouter des briques réfractaires à l’intérieur de la carcasse derrière la résistance. Cela vous semble t-il judicieux, sans intérêt, ou même dangereux ?

Cordialement

Cyril



27 Aoû 2020, 20:59
 

 

 


de Cronos

Bonsoir,

Difficile :?
Le panneau rayonnant envoie sa chaleur par vagues au rythme de la régulation : air chaud qui sort par la partie supérieure et rayonnement qui traverse la grille. Un panneau avec de l'inertie lisserait les vagues de chaleur qui devient constante et moins chaude.

L'élément chauffant du panneau est une ou des plaques en aluminium qui n'ont pas d'inertie. Rajouter de l'inertie à l"arrière aura pour effet de maintenir un peu d'émission d'air chaud pendant les périodes OFF de la régulation. Il faudrait installer une plaque en matière minérale de quelques centimètres d’épaisseur face aux éléments chauffants.

A lavant, pour lisser le rayonnement sans trop bloquer l'émission, je verrais plutôt une plaque de verre d'au moins 8 mm d'épaisseur.

Ces 2 modifications ne devraient pas trop perturber le fonctionnement ni enclencher le détecteur de surchauffe. Mais je ne suis pas trop convaincu que l'investissement en vaille le coup !!



27 Aoû 2020, 22:38
 

de Yvon

Pour que l'inertie soit vraiment bien exploitée, il faut que la résistance chauffante soit complètement enrobée ou insérée dans un corps de chauffe.
1 - Les modif proposées ne vont pas vraiment lisser les pics de chaleur (lissage seulement par le bas en fait).
2 - L'idée de rajouter une vitre en façade est la plus pertinente. Les grilles à trous laissent passer une chaleur trop forte. Des fabricants l'ont remplacée par un coffret fermé en aluminium et ont rebaptisé le panneau rayonnant en "radiateur chaleur douce".



28 Aoû 2020, 08:55
 

de Cronos

on est bien d'accord, je n'ai rien dit d'autre !

Chaleur inertielle

La chaleur devrait provenir directement de l'élément de chauffe dans lequel se trouve le fil résistif ou dans un corps de chauffe fermé.

Inertie + grande surface = chaleur douce = confort + consommation mieux maitrisée


La régulation a aussi son rôle à jouer.
J'ai vu des panneaux rayonnants très finement régulés si bien qu'ils semblent donner de la chaleur en continu comme des radiateurs à inertie. Base de temps d'environ 1 minute ! Mais tout de même moins agréable.



28 Aoû 2020, 12:34
 

de cyrilc

Bonsoir,

Merci pour ces réponses et de vous attarder sur mon cas.

Concernant les schémas envoyés par Cronos, notamment le premier, qui est le cas d'un panneau rayonnant simple (identique aux miens), la sensation dans mon appartement n'est pas celle d'une telle fluctuation de température entre les moments de chauffe et je ne ressent que peut d'écart de température avec une température de consigne comprise entre 19 et 21°C.

Je ne cherche pas à améliorer de façon exceptionnelle le confort ou la consommation électrique mais vu le coût des briques réfractaires, l'installation ne me coûterais qu'une dizaine d'euros et moins de 30 minutes par radiateur donc si cela semble sans danger je pense que je vais faire l'essai. on verra bien.

Cyril



30 Aoû 2020, 20:52
 

de Cronos

Le 1er dessin indique l'émission de chaleur en sortie de l'appareil. Une personne installée à moins de 2 mètre du panneau peut ressentir ces variations désagréables. Dans une pièce cela peut se traduire par une fluctuation autour de la consigne plu sou moins importante.

L'inertie apporte du confort, de la stabilité et moins de gradient entre sol et plafond.

Qu'est ce que vous attendez de l'ajout de briques réfractaires ?



01 Sep 2020, 12:20
 

de Yvon

Cronos a écrit:Qu'est ce que vous attendez de l'ajout de briques réfractaires ?


Souvent les gens croient qu'il faut beaucoup d'inertie, d'accumulation pour améliorer un chauffage et gagner en consommation..
Hors, cette technique (l'accumulation) a un intérêt uniquement lorsqu'elle est couplée avec un tarif d'électricité préférentiel. Il existe un marché assez confidentiel de radiateurs électriques accumulateurs de chaleur qui stockent entre 8H et 12H de chauffage.

Un radiateur à inertie ne stocke pas plus de 15 minutes de chauffage. Trop d'inertie dégraderait la qualité de la régulation et rendrait le chauffage moins réactif. Pour 1000 watts, il y a assez de 10 kilo de matière inertielle pour obtenir un radiateur à inertie qui se comporte comme un point chaud permanent.



01 Sep 2020, 13:55
 

de merlin

L'ajout de briques réfractaires aura pour effet de stocker de la chaleur. Quand vous éteindrez le convecteur, il continuera à fournir de la chaleur. Cette chaleur aura été ponctionnée sur la période de chauffage retardant la montée en température du logement. L'intérêt est nul. L'effet est négatif.Quand vous éteignez le chauffage, les briques restituent de la chaleur qui ne sert à rien.



02 Sep 2020, 10:23
 

de NONO21

bonjour, ça fonctionnerait mieux avec des convecteurs, mais il ne faut pas mettre grand chose, par ex un carrelage épais derrière et un devant, qu'il faudrait bien fixer bien entendu. Mais avec du rayonnant, ça ne donnera rien. Mais attention, le radiateur n'est plus aux normes, ce qui risque de poser problème notamment avec les assurances.

Normalement ces panneaux rayonnants produisent de la convection et la chaleur monte au dessus.

Vous pourriez mettre comme une étagère en verre épais par exemple, à au moins 15 cm au dessus du radiateur et qu'elle dépasse un peu du radiateur. Cette étagère chaufferait un peu et vous stockerait un peu la chaleur sans nuire. ça peut un peu régulariser la chaleur, mais ça n'en rajoutera pas.



06 Sep 2020, 01:52
 

de LESPECIALISTE

cyrilc a écrit:Bonsoir,

Quelqu'un a t-il déjà essayé d'ajouter un matériau permettant de stocker un peu de chaleur (briques réfractaire, chamotte, vermiculite...) dans des panneaux rayonnant afin de retarder un peu le redémarrage du panneau rayonnant.

Je possède des panneaux rayonnants Équation (Leroy Merlin ?) depuis 2005 ceux-ci fonctionnent très bien et depuis plusieurs années je souhaite essayer d'ajouter des briques réfractaires à l’intérieur de la carcasse derrière la résistance. Cela vous semble t-il judicieux, sans intérêt, ou même dangereux ?

Cordialement

Cyril


il est très dangereux de modifier un appareil de chauffage, il faudrait si vous voulez innover faire valider votre radiateur modifié par un organisme certifié, sinon en cas de problème vous aurez des ennuis, l'emplacement des composants électronique peut aussi être affecté si vous installé un bloc accumulateur et qu'il reçoivent trop de chaleur... bref c'est compliqué.

Néanmoins vous pouvez vous rapprochez de la société CTFR qui fait ce qu'on appelle du Retrofit, c'est à dire moderniser vos anciens appareils de chauffage pour continuer à les utiliser et qu'ils soient plus performants. Il ne s'agit pas simplement de réparer votre radiateur mais bien de le rajeunir avec les nouvelles technologies, on peut par exemple installé un nouveau système thermostatique programmable sans fil, déporté. on peut aussi dans certains cas ajouter ou modifier un bloc accu et la puissance d'un radiateur.

Mais votre réflexion est excellente, il ne faut pas se fier à la publicité.

Il n'y a pas une technologie mieux que les autres c'est l'association de 4 technologies qui rend un chauffage electrique performant et économique.

1/ la convection de l'air,
la pulsion d'air naturelle, sans ventilateur (sinon vous aurez des pannes), l'air froid rentre sous le radiateur, se réchauffe et sors par des grille en haut orienté vers la pièce (pas vers le plafond), l'air est chauffé par une résistance blindée à ailette, ca n'assèche pas l'air, ca ne brule pas l'oxygène, ca ne noircit pas les murs. Ça permet de chauffer tout de suite.

2/ le rayonnement infrarouge multidirectionnelle ,
c'est le rôle de la façade, une tôle percée laisse mieux passer la chaleur qu'une tôle pleine, une facade en fonte va permettre une meilleure accumulation et une meilleure diffusion mais coute plus cher a produire qu'une carcasse en alliage d'aluminium avec un film chauffant (qui cassera - obsolescence programmée). mais le seul matériau qui laisse passer correctement 100% des infrarouges c'est le verre trempé vitrocéramique (émaillé et teinté pour ne pas voir a travers), malheureusement c'est encore plus cher que la fonte, c'est comme pour les inserts de cheminée, ça coûte horriblement cher a fabriquer, 10x plus cher que du verre, si on veut courber la façade en verre pour envoyer la chaleur a 180° dans la pièce, le simple fait de galber le verre entraîne un taux de casse d'environs 15%, donc le seul fabricant français a le faire encore aujourd'hui et qui avait déposé un brevet a L'INPI dans les années 60 est la société VULCANOS, qui garantie ses appareils 30 ans...

3/ l'accumulation d'inertie
c'est très simple, dans le temps on mettais un plaque de fonte dans les cheminées pour restituer de la chaleur la nuit quand on alimentait pas le foyer, aujourd'hui c'est pareil, exactement pareil on met un bloc accumulateur pour restituer de la chaleur le plus longtemps possible, sans alimenter son radiateur en courant electrique, donc sans consommer, donc gratuitement.
Plus vous avez de matière, plus vous obtenez un radiateur économique, charge ensuite à la gestion thermostatique de le faire fonctionner correctement. Tous les matériaux ne sont pas de bons réfractaires et tous les matériaux refractaires ne se valent pas, la brique, la fonte sont moins performantes que la céramique qui est moins perfomante que le coeur de pierre de lave, qu'utilise notamment les saunas qui sont de gros consommateur d'énergie.

4/ la gestion thermostatique,
la programmation du chauffage permet d'obtenir un meilleur confort mais surtout de faire des économies en personnalisant le fonctionnement de son installation. Attention, presque 90% des pannes de radiateurs électriques sont liées à l'électronique, les sondes, les composants... donc attention quand vous achetez des radiateurs garantie 2 ans ou 5 ans, les distributeurs n'ont pas de services après-vente.

Voilà

Bonne journée



07 Sep 2020, 16:38
 







Faire une recherche dans le forum :





Retourner vers Radiateurs électriques



Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

CGU         Copyright