Chauffage électrique: énergie du futur ?

Comment ça fonctionne...? Quelle consommation ? Questions théoriques sur le chauffage et les émetteurs de chaleur électriques.

Chauffage électrique: énergie du futur ?

de immorentes » Jeu 12 Fév 2015 10:26

Bonjour,
Je suis nouveau sur ce forum et ne sais donc pas si le sujet a déjà été traité ou non.
Le chauffage électrique est beaucoup critiqué, particulièrement en Suisse où j'habite. Il sera bientôt complétement interdit. Les raisons sont d'ordre écologique (mauvais rapport consommation/efficacité).
Pourtant, je me pose depuis longtemps la question de l'opportunité de changer pour un chauffage au gaz ou au mazout.
De plus en plus d'énergies alternatives sont proposées pour créer de l'électricité (panneaux solaires, énergie éolienne, énergie hydraulique et j'en passe).
L'électricité est à ce jour la seule énergie qui peut être produite à partir de plusieurs sources.
L’électricité peut être produite de maintes façons alors pourquoi supprimer les radiateurs électriques alors que nous allons dans le futur produire de plus en plus d'électricité.
Je reste convaincu que dans le futur nous nous chaufferons à l'électricité alors changer pour le gaz ou le mazout (qui seront un jour épuisés) me parait peu judicieux.
il serait préférable de proposer des chauffages électriques avec un rendement optimal, ce qui pousserait nos élus à revoir leur copie en matière d'écologie.

Merci pour vos commentaires.

P.S.Je ne demande pas ici de m'indiquer quel est le chauffage électrique qui consomme le moins d'énergie ;)
immorentes
 
Messages: 1

 

 


Re: Chauffage électrique: énergie du futur ?

de Alain » Jeu 12 Fév 2015 11:08

Bonjour,

En France avec 75% d'électronucléaire dans le réseau et 10% de renouvelable, interdire le chauffage électrique est plutôt contradictoire avec la nécessité de réduire les émissions de CO2... C'est pourtant, ce qui a été impulsé par le Grenelle de l'environnement et a donné naissance à la RT2012 qui a mis un coup d'arrêt au développement du chauffage électrique dans l'habitat neuf.

Pour chauffer un logement, il est vrai qu'il est beaucoup plus écologique de bruler le gaz, le bois ou le fioul sur le lieu d'habitation dans une chaudière à fort rendement (90% et plus) que d'utiliser ces combustibles fossiles pour produire de l'électricité dans une centrale électrique dont le rendement est de l'ordre de 40%, électricité qui sera ensuite distribuée avec 10 ou 15% de perte en ligne.

Dans un réseau ou seulement 10% de l'électricité est d'origine thermique fossile, la question du chauffage électrique est donc plus complexe mais cet aspect n'a pas été pris en compte. La raison étant de considérer que le nucléaire est également du thermique même s'il produit très peu de CO2.

Le rendement très faible de la production-distribution d'électricité (énergie primaire/énergie distribuée) est aujourd'hui pris en compte par un facteur global de 2,58. Dans la construction neuve, le chauffage électrique en France est donc pénalisé d'un facteur consommation de 2,58 qui oblige en moyenne à isoler 2,58 fois plus un logement tout électrique.
Alain
Administrateur du site
 
Messages: 834

Re: Chauffage électrique: énergie du futur ?

de Alain » Jeu 12 Fév 2015 11:15

Une autre aberration du Grenelle de l'environnement est d'imposer au réseau ERDF un mix énergétique dont une partie devra être produite à partir de ressources de type biomasse. Ce qui revient à couper des forêts pour produire de l'électricité avec un rendement très très médiocre alors que ce bois pourrait être utilisé dans des poêles récents ou chaudières à bois et produire deux fois plus d'énergie !!

A lire au sujet de l'énergie bois en France.

J'espère que la Suisse ne va pas emboîter le pas à la France dans cette voie de l'économie verte à tout crin qui sera à mon avis, un désastre du point de vue écologique ..
Alain
Administrateur du site
 
Messages: 834

Re: Chauffage électrique: énergie du futur ?

de Ricou » Jeu 12 Fév 2015 11:43

:arrow: :arrow: Trop de chauffage électrique en France : Le réseau menace de s'écrouler l'hiver lors de la pointe de 17 heure.

Je vois les mesures pour réduire le chauffage électrique davantage comme des mesures de circonstance qu'une réelle avancée environnementale.

@immorentes : chez nous, les calculs très complexes de la réglementation thermique RT 2012 prennent en compte l'origine verte de l'électricité quand elle est produite à domicile. Si l'électricité est produite par une éolienne ou du solaire le facteur énergie primaire est 1 voire de zéro .. (à vérifier) ce qui ne bride pas le chauffage électrique sur la limite de conso maximum imposée en énergie primaire.

Je suis aussi de ton avis. L'avenir est au chauffage électrique car il est très réactif et très souple d'utilisation. Le gros soucis en France est le gros parc de maisons et d'immeubles qui sont des passoires thermiques donc demandent énormément d'énergie pour le chauffage ce qui ne peut être fourni par un réseau électrique de quelque nature qu'il soit.
Ricou
 
Messages: 113

Re: Chauffage électrique: énergie du futur ?

de Bricoleur » Jeu 12 Fév 2015 18:06

DESOLE DE VOUS CONTREDIRE , MAIS L'ENERGIE DU FUTUR EST CELLE QU'ON ECONOMISE 8-)
Bricoleur
 
Messages: 477

Re: Chauffage électrique: énergie du futur ?

de Alain » Sam 14 Fév 2015 18:08

Extrait du bilan 2013 du RTE :

(http://www.rte-france.com/sites/default ... 2013_3.pdf)

LA SENSIBILITÉ DE LA CONSOMMATION À LA TEMPÉRATURE S’ACCENTUE LÉGÈREMENT

La consommation d’électricité en France dépend fortement de la température, notamment pendant les mois d’hiver en
raison du parc important de convecteurs électriques. Cette composante thermosensible de la consommation impose d’ailleurs sa forme à la consommation totale.

Consommation d'électricité en France en fonction de la temparature

Malgré le ralentissement du développement du chauffage électrique dans la construction neuve, la sensibilité de la consommation aux températures froides s’accentue légèrement et peut désormais être estimée à environ 2 400 MW par degré Celsius en hiver.

Cette augmentation est principalement le fruit de la part importante du chauffage électrique dans les logements résidentiels neufs et dans le tertiaire neuf construits ces dernières années, malgré un récent changement de tendance. Outre le chauffage, d’autres usages contribuent, dans une moindre mesure, à amplifier la part thermosensible de la consommation d’électricité, comme la production de l’eau chaude sanitaire, la cuisson ou la production de froid. L’impact récent de la réglementation thermique sur la croissance du parc de chauffage électrique devrait modérer l’accroissement de la thermosensibilité dans le futur.

:arrow: 2,4 GW soit 2 réacteurs nucléaires pour le chauffage électrique par degré en hiver !!


Part du chauffage électrique dans l'habitat neuf de 2001 à 2012 :

Part du chauffage électrique dans l'habitat neuf

L'influence de la RT 2012 applicable à tous les permis de construire déposés à partir du 1er janvier 2013 est déjà sensible.
- 28 octobre 2011 appliquée aux bâtiments collectifs neufs à usage d'habitation construits en zone ANRU (zone de rénovation urbaine)
- 1er janvier 2013 pour tous les bâtiments collectifs neufs à usage d'habitation


Mix production électrique 2012 :

Sources de production d'énergie électrique en France
Alain
Administrateur du site
 
Messages: 834

de michele » Lun 16 Fév 2015 08:51

Bonjour à tous,

Voila la maison du futur ! La maison bioclimatique.

->> Inertie + très bonne isolation + étanchéité à l'air + apports solaires

Regarder la vidéo en milieu de page : http://www.bastamag.net/L-ecovillage-ba ... envers-qui
michele
 
Messages: 23








Retourner vers Le chauffage électrique

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités