Combien consomme une VMC ?

Comment ça fonctionne...? Quelle consommation ? Questions théoriques sur le chauffage et les émetteurs de chaleur électriques.

Combien consomme une VMC ?

de Stephanie » Ven 13 Sep 2013 12:29

Bonjour,

Une consommation en hausse dans ma maison tout électrique que j'aimerais faire baisser...

Je cherche des idées :idea:

L'isolation est de 2005 dont assez bonne paraît-il, mais la facture d'électricité EDF malgré un abonnement avec les heures creuses atteint presque 2000 euros par an. (100M² sur deux niveau)

Le chauffage électrique est équipé de panneaux rayonnants dans le salon et la cuisine ouverte et de convecteurs de marque Atlantic dans les chambres.

Il y a une VMC qui fonctionne toute la journée 24H/24 et 365 jours par an même quand la maison est vide.

Je me pose la question de savoir combien consomme ce ventilateur qui tourne en permanence ? Et, est-il bien utile ?

Steph
Stephanie
 
Messages: 10

 

 


Re: Combien consomme une VMC ?

de Bidouilleur » Ven 13 Sep 2013 14:16

Salut Stéphanie !

Ta VMC est-elle simple flux ?
Il existe aussi des simple flux hygro dont le débit varie en fonction de l'humidité.
Et des doubles flux avec récupérateur de chaleur sur l’air extrait, le top pour les économies car l'hiver la chaleur de l'air intérieur n'est pas perdue.

Je te fais un calcul simple pour une VMC dont le moteur à une puissance de 30 watts (W-Th-C).
30*24*360 = 259.200 W.h par an soit 259 kWh à 0.14 euros = 36 euros.

Voila pour la consommation de la VMC.

Ensuite, tu prends sur 6 mois, la période de chauffage en moyenne, la quantité d'air chauffé que la VMC expulse à l'extérieur.

Je vais regardé si je trouve une documentation.

A+
Bidouilleur
 
Messages: 31

Re: Combien consomme une VMC ?

de Yvon » Ven 13 Sep 2013 14:55

Les normes ont abaissé ces dernières années le débit minimal d'extraction obligatoire dans les logements. Il reste tout de même très important. Autour de 100M3 d'air par heure pour une maison ce qui compte tenu d'une hauteur sous plafond d'environ 2,5 mètres donne un renouvelle de presque un tiers du volume toutes les heures...

L'utilité de la VMC se justifie au regard des polluants domestiques surtout en cas de chauffage thermique (monoxyde de carbone) et pour l'élimination de l'humidité.

Garantir un air intérieur de qualité, indispensable à la santé des occupants et à leur sécurité, en évitant l’accumulation d’humidité et de mauvaises odeurs, en diminuant la concentration des polluants et gaz toxiques, en assurant la conservation du bâtiment.


Mais quel gâchi d'énergie l'hiver ... Pour une VMC simple flux qui tourne non stop 1/3 du chauffage est perdu en extraction.
Yvon
 
Messages: 2013

Re: Combien consomme une VMC ?

de Alain » Ven 13 Sep 2013 15:04

Les chiffres réglementaires du débit mini d'extraction fixés par la loi (Arrêté du 24 mars 1982 modifié par l’arrêté du 28 octobre 1983) :

Débit d'air à extraire dans un logement par la VMC

Un exemple pour une maison de 4 pièces (séjour +3 chambres) avec cuisine, SDB et toilettes séparées.

Débit minimal imposé par la loi : 90 m3/h

Débit nominal est de 180 m3/h
- débit120 m3/h en cuisine
- débit nominal 30 m3/h en salle de bains
- débit nominal 30 m3/h en WC

Je vous laisse le soin de calculer les KWH de chaleur extrait par une VMC simple flux pendant la saison hivernale :!:
Alain
Administrateur du site
 
Messages: 836

Re: Combien consomme une VMC ?

de Stephanie » Ven 13 Sep 2013 15:57

Merci à vous deux ;) Mais c'est très important, il me semble ?
J'attends le calcul...
Stephanie
 
Messages: 10

Re: Combien consomme une VMC ?

de Kristoff75 » Ven 13 Sep 2013 17:44

Vous dites que vous avez un abonnement heures creuses mais ne faites vous marcher vos radiateurs que en heures creuses? Car si ce n'est pas le cas, votre consommation electrique pour les radiateurs vous coûterait moins cher si vous passiez à un abonnement normal.
Kristoff75
 
Messages: 100

Re: Combien consomme une VMC ?

de Alain » Sam 14 Sep 2013 19:12

Voila pour les taux moyens de déperditions d'une maison. Les pertes par renouvellement d'air atteignent facilement 30% quand le chauffage est convectif.

Déperditions thermiques d'une maison
Alain
Administrateur du site
 
Messages: 836

Re: Combien consomme une VMC ?

de Stephanie » Dim 15 Sep 2013 00:24

Kristoff75, oui, c'est juste mais il y a un cumulus qui fonctionne en heures creuse.
La consommation se répartit à moitié sur les heures creuse et les pleines. Je pense donc que je reste gagnante, même si l'abonnement et les heures pleines sont plus chères que l'abonnement normal.
Stephanie
 
Messages: 10

Re: Combien consomme une VMC ?

de Stephanie » Dim 15 Sep 2013 00:26

20% d'économie de chauffage si VMC éteinte ?
Stephanie
 
Messages: 10

de Yvon » Dim 15 Sep 2013 08:40

Je pense qu'une VMC simple flux engendre entre 20 et 30%, voire plus des besoins de chauffage d'un logement.

Imaginez en plus que votre chauffage soit produit par des convecteurs ! 90% de la chaleur est stockée dans l'air. L'air le plus chaud est au plafond, là ou se trouve les grilles d'aspiration de la VMC. Si en plus vous avez une cuisine ouverte sur le salon ... celui-ci va vous coûter une fortune en chauffage ! Si vous ne supporter plus votre facture de chauffage, plutôt que couper totalement la VMC, il reste la possibilité d'installer un petit programmateur horaire pour prise électrique et la la faire tourner seulement quand vous êtes présent ou quelques heures par jours.
Yvon
 
Messages: 2013

Re: Combien consomme une VMC ?

de Bidouilleur » Dim 15 Sep 2013 18:55

Evaluation rapide à partir des valeurs d'extraction :

- surface de 100M2 = mini 100 M3 d'air/heure
- pour une hauteur sous plafond de 2,3M, la ventilation aura extrait tout le volume d'air au bout de 2,3 heures

Conclusion simple : chaque heure, près de la moitié du volume d'air intérieur est remplacé par de l'air froid aspiré à l'extérieur...

Je laisse aux spécialistes thermiciens le soin de déterminer l'impact de la Vmc sur le chauffage ... :shock:
Bidouilleur
 
Messages: 31

VMC

de Vmc » Mer 9 Oct 2013 13:22

La VMC qui consomme le moins : HYGROLIX BBC
VMC Simple Flux Hygroréglable.



Réaliser jusqu’à 15 % d’économies sur la consommation de chauffage.
Vmc
 
Messages: 4

VMC

de Vmc » Mer 9 Oct 2013 13:26

Ici, je vous donne la réponse : au moins 20% de perte de chauffage occasionnée par une VMC simple flux.
Une VMC double flux réduit le perte de chaleur de 20%.

Vmc
 
Messages: 4

VMC

de Vmc » Mer 9 Oct 2013 13:49

Ma question sera le suivante.

Comment est-il possible de faire évoluer une VMC simple flux ?
Vmc
 
Messages: 4

Re: Combien consomme une VMC ?

de Gerald » Jeu 10 Oct 2013 10:40

Salut,

Tu peux remplacer ton ventilateur basique pour une ventilation hygrogérable.

Pour faire simple, tu peux simplement remplacer ta VMC par un modèle hygrogérable avec contrôle de l'humidité au niveau du ventilateur. tu feras déjà une économie. Le volume d'air extrait sera modulé en fonction de l'humidité, globalement plus faible que ta simple flux actuelle.

Les options plus perfectionnées pour un contrôle du débit d'air personnalisé à chaque pièces sont plus difficiles à upgrader.

hygro A = contrôle du débit d'air pièce par pièce aux niveau des bouches d'extraction.
hygro B = contrôle de l'ouverture des entrées d'air frais.

La double flux est encore moins envisageable en rénovation. Il faut péter les murs pour passer les doubles gaines de ventilation. Pour de donner une idée du travail, regarde ce blog : http://www.renopassive.fr/index.php?pos ... serpentent


:arrow: Autre voie pour limiter les pertes liées au renouvellement de l'air : réduire le gradient sol plafond, augmenter la part de chauffage par rayonnement.
Gerald
 
Messages: 459

Re: Combien consomme une VMC ?

de Yvon » Jeu 10 Oct 2013 13:20

Erreur !

En double flux les gaines ne sont pas doublées.

Fonctionnement d'une VMC double flux
Yvon
 
Messages: 2013

de Vmc » Jeu 10 Oct 2013 18:15

:idea: :idea: :idea: J'achète une VMC double flux d'occasion à moins de 1000€. Je place l'aspiration dans les toilettes et la salle de douche et j'envoie l'air "neuf" dans la cuisine. Voila pas une idée qu'elle est bonne ?!!!??
Vmc
 
Messages: 4

Re: Combien consomme une VMC ?

de michele » Lun 25 Nov 2013 17:29

Il n'y a pas de VMC dans la maison que vient d'acheter.

Je comptais en faire installer une pas trop chère car de l'humidité est présente les murs et les vitres sont humides.

J'étudie aussi le remplacement des radiateur mobiles à bain d'huile par des modèle plus économiques.

On me conseille aussi un dé-humidificateur de marque Delonghi qui coute environ 300 euros mais consomme environ 300 watts.

Je ne sais plus par quel bout prendre tous ces problèmes pour améliorer le confort de ma maison :roll: :roll: :roll:

La VMC était obligatoire ?
michele
 
Messages: 23

Re: Combien consomme une VMC ?

de Gerald » Mar 26 Nov 2013 11:21

Tu as vraiment beaucoup d'humidité = condensation pas seulement sur les vitres mais les murs, les plafonds ?

Dans ce cas n'hésite pas à acheter un déshumidificateur qui est le seul moyen vraiment efficace pour assécher les ambiances humides. Contrairement à la VMC simple flux, il ne refroidira pas ta maison.

Dans un logement chauffé avec de l'air à 20 °C et un taux d'humidité relative de 50 % (HR), la condensation apparaît lorsque la température est réduite à 10 °C ou moins (à pression constante).

La condensation de surface se forme sur les vitres, sur les châssis métalliques sans coupure thermique (pont), sur les tuyaux des conduites d'eau froide, sur les murs froids ect.... Sur des supports tels que le plâtre, le papier arrive l’apparition des moisissures.

Pour empêcher la condensation de surface, il faut :

1.Avoir une qualité suffisante de l'isolation de l'enveloppe de façon à ce que la température de la face intérieure de celle-ci ne descende pas en dessous de 17.5 °C.

2.Diminuer par ventilation l'humidité relative de l'air intérieur.

3.Chauffer la face intérieure des parois froides.


:arrow: Pour éviter la condensation et les moisissures, il est important que les écarts de températures entre l'air et les surface ne soit pas trop importants.

---> Supprimer les surfaces trop froides : Isoler, traiter les ponts thermiques, double vitrage ...

---> Utiliser un chauffage avec du rayonnement qui réchauffe les surfaces

---> Ne pas utiliser un chauffage de type convecteur qui stocke toute la chaleur dans l'air.
Gerald
 
Messages: 459

de Gerald » Mar 26 Nov 2013 11:44

Si non, rien n'oblige à installer une VMC dans de l'ancien mais la ventilation est vraiment utile en cas d'utilisation de cheminée, poêle à bois, appareils de chauffage et cuisinière au gaz, au charbon etc ... pour éviter les intoxication au monoxyde de carbone !

Dans ce cas, si tu n'as pas de VMC, il faut t'assurer que les ouvertures à grille au dessus des fenêtre ne sont pas bouchées. Une fois par jour, ouvre les fenêtre pour créer des courants d'air 2 bonnes minutes.
Gerald
 
Messages: 459

Re: Combien consomme une VMC ?

de Microplus » Ven 21 Mar 2014 20:35

Bonjour , je n'y connais rien electicité et en cherchant la puissance d'un moteur de VMC je vous ai trouvé :) ainsi que pas mal d'infos .
Moi pour faire de economies sur mon chauffage ( aspiré a longeur de journée par ma VMC ( simple flux ) serait il possible d'installer un inter variateur pour reduire les Tours/Minute de ma VMC , j'ai acheté ce variateur au debut de l'hiver , mais toujours pas installé , donc votre Avis ? le moteur VMC d'apés le Fofo ferait 30W ? et mon variateur accepte 300 w
le variateur va t il absorber du courant ?
je pense reduire de 50% mes T/M VMC

Qu'en pensez vous ? Y a til risque de cour jus dans mes combles avec ce variateur Neuf ;

D'avance merci pour vos lumières :D




,
Microplus
 
Messages: 1

Re: Combien consomme une VMC ?

de Yvon » Ven 21 Mar 2014 23:00

Bonsoir,

Wikipedia propose un bon article sur les variateurs de vitesse de moteur : http://fr.wikipedia.org/wiki/Variateur_ ... 9lectrique

Les moteurs de ventilateurs secteur sont de type machine asynchrone avec condensateur de démarrage. Sur ce type de moteur, c'est normalement la fréquence du courant électrique qui définit la vitesse de rotation du rotor.

J'ai vu qu'il existe dans le commerce des variateur de vitesse pour ventilation qui appliquent une variation de fréquence (surtout en triphasé) et d'autres une variation de tension. On peut aussi utiliser un condensateur de déphasage pour modifier la vitesse de rotation. Le condensateur réduit la tension d'alimentation donc le courant, ce qui tend à réduire le couple donc la vitesse... avec le risque que le moteur ne démarre pas ! La variation de tension est une solution qui reste cependant valable pour les moteurs légers type VMC.

Il faudrait regarder en détail comment fonctionnent ces réducteurs de vitesse mais je pense que les modèles pour petits moteurs (votre cas) brûlent la tension non appliquée au moteur dans une résistance. Donc, sur cet aspect, le gain en énergie n'est que partiel.

Le risque serait d'appliquer une tension trop faible. Le ventilateur qui n'arrive pas à démarrer, va surchauffer. Il faut du matériel bien penser pour ce genre d'application

http://pro.aldes.fr/html/ventilateurs-c ... ophase.htm
Yvon
 
Messages: 2013

Re: Combien consomme une VMC ?

de Gerald » Sam 22 Mar 2014 12:23

VMC deux vitesses = moteur avec 2 enroulements.

Il est préférable de changer la VMC et de prendre un modèle à 2 vitesses. Certains sont commandés par un interrupteur souvent placé dans la cuisine, mais cela demande de revoir le câblage. Une VMC simple flux 2 vitesses gérées par un capteur d'humidité placé dans le conduit au niveau du moteur ne demande pas de nouveau câblage.

Le débit d'air est abaissé quand l'humidité est faible, ce qui convient très bien.

Une autre possibilité est d'installer un programmateur horaire sur l'alimentation électrique de la VMC pour qu'elle ne fonctionne qu'aux période qui produisent le plus d'humidité : douche, cuisine etc ..
Gerald
 
Messages: 459

Re: Combien consomme une VMC ?

de Serge » Dim 21 Sep 2014 14:10

Bonjour à tous. Je vous partage avec plaisir quelques notes glanées ici et là pour compléter ce dossier.

Pourquoi ventiler les habitations ?

L'échange d'air entre l'intérieur et l'extérieur des habitations est nécessaire pour renouveler l'oxygène consommé par les occupants et pour éliminer les polluants produits par la respiration, les activités domestiques et les émissions provenant des matériaux de construction et du mobilier. Pendant longtemps, les maisons étaient construites sans systèmes de ventilation mécanique et l'on devait compter sur les infiltrations d'air à travers l'enveloppe du bâtiment pour produire cet échange d'air intérieur-extérieur au cours des mois d'hiver quand les fenêtres ne sont pas ouvertes naturellement. Une mauvaise ventilation qualité de l'air peut entraîner un degré d'humidité élevé, des moisissures superficielles et de la condensation interstitielle.

Quelle quantité d'air échanger entre l'intérieur et l'extérieur ?

Au Canada, les normes et code prescrivent un taux de renouvellement de l'air d'environ 0,3 vol/h. Il s'agit du niveau servant de norme internationale pour évaluer les résultats obtenus avec divers systèmes de ventilation.On admet cependant que rares sont les habitations qui ont besoin en permanence d'un tel renouvellement d'air.

Un système de ventilation mécanique idéal :

La technologie actuelle n'a pas encore permis la mise au point d'un système de ventilation mécanique idéal pour les habitations. Mais avant d'examiner les installations qui existent, on doit définir les caractéristiques d'un système de ventilation idéal :

- Il fonctionne uniquement lorsque c'est nécessaire
- Il fonctionne sans l'intervention des occupants quand est nécessaire un échange d'air additionnel entre l'intérieur et l'extérieur.

Il fonctionne uniquement lorsque c'est nécessaire :

Un système de ventilation mécanique occasionne des frais : consommation d'électricité pour le faire fonctionner et coût du chauffage de l'air frais introduit. Ce dernier coût peut être réduit en incorporant au système un dispositif de récupération de la chaleur. La ventilation ne doit pas fonctionner pendant les périodes où un échange d'air entre l'intérieur et l'extérieur n'est pas nécessaire. La durée, le moment et la fréquence de ces périodes varient d'un foyer à l'autre. Ainsi, l'échange d'air n'est pas nécessaire lorsque :

- l'habitation n'est pas occupée
- il n'y a pas d'activités ni de processus polluants en cours
- l'échange d'air créé par le vent ou l'effet de tirage est suffisant pour les besoins du foyer.
Serge
 
Messages: 1

Re: Combien consomme une VMC ?

de Gerald » Dim 21 Sep 2014 18:59

Serge a écrit:Ainsi, l'échange d'air n'est pas nécessaire lorsque :

- l'habitation n'est pas occupée
- il n'y a pas d'activités ni de processus polluants en cours
- l'échange d'air créé par le vent ou l'effet de tirage est suffisant pour les besoins du foyer.


Merci pour ces conseils. Et Voila ! Un interrupteur M/A avec un voyant lumineux pour couper la VMC en quittant la maison. Ce fameux interrupteur 2 vitesses dans la cuisine. Pas sûr qu'il y a moyen à ce niveau d'arrêter la ventilation. Bien dommage! Cette année quand il fera vraiment froid la vmc sera coupée au disjoncteur du tableau électrique. Marre des factures EDF à 300 euros par mois !

:idea: Pendant que j'y pense !!! Propriétaires de maisons neuves ventilez bien les 1ere années car les matériaux de construction ont une certaine toxicité !!

Bonne soirée !
Gerald
 
Messages: 459

Re: Combien consomme une VMC ?

de purry » Jeu 5 Mar 2015 20:34

Il existe des variateurs, qui permettent de diminuer le débit, le fait de garder les flux d'air toujours dans le même sens me semble important, la VMC stoppée, l'air fait ce qu'il veut en fonction des pressions et dépressions. Je pense en particulier aux retours par les gaines encrassées.
purry
 

Re: Combien consomme une VMC ?

de NONO21 » Jeu 19 Mai 2016 22:06

bonjour,

Même si le sujet est assez ancien, il est intéressant d'y revenir.

Dans une maison, il est bon d'avoir un ou deux hygromètres pour se rendre compte du taux d'humidité de l'air.

On est influencé par l'hygrométrie extérieure, mais en plus, ce qui fait sérieusement augmenter le taux d'humidité, ce sont les casseroles découvertes sur le feu (on a intérêt à couvrir le plus possible les casseroles. Et il est bon d'avoir une hotte aspirante à extraction pour faire sortir cette humidité à l'extérieur.

Il y a aussi les douches qui font grimper le taux d'humidité. ce n'est pas un mystère si les anciennes salles de bain sans extraction d'air moisissent. Si on a la chance d'avoir une fenêtre dans cette pièce, il faut ouvrir en grand pendant facilement une heure ou plus après la douche. Pour activer le mouvement et assécher, on peut faire fonctionner un simple ventilateur en même temps que la fenêtre est ouverte, ça asséchera encore mieux.

Il faut éviter de faire sécher le linge à l'intérieur, car là aussi on sature l'air d'humidité. Si on n'a pas d'autre solution, là aussi un ventilateur aidera à sécher, mais il faudra plusieurs fois ouvrir la fenêtre si possible en courant d'air pour évacuer l'humidité produite.

La VMC tourne 24/24 pour évacuer en permanence l'humidité de la maison. Il faut savoir qu'après une douche, l'air de la salle de bain peut mettre 3 heures pour que le taux d'humidité revienne à la normale.

Si on arrêtait la VMC, déjà, on risquerait d'oublier de la remettre en marche, de plus, il y a risque de condensation dans les tuyaux.

Les entrées d'air sur fenêtres indispensables au fonctionnement de la VMC peuvent donner des sensation d'inconfort de courant d'air, car parfois le vent pousse, et aussi lorsqu'il fait très froid, l'air entre plus vite, et ça procure, en plus de l'inconfort du gaspillage d'énergie.

On peut s'inspirer de ce tutoriel pour remédier au problème qui est parfois très gênant, surtout en copropriété avec VMC collective :

NONO21
 
Messages: 1127

de Bricoleur » Ven 20 Mai 2016 17:11

Mon salon est équipé de petites grilles d'aération universelles sans filtre pour VMC simple flux.
J'ai remarqué aussi que les jours bien froids les entrées d'air placée au dessus des portes fenêtres coulissantes apportent beaucoup trop d'air froid surtout quand le vent souffle fort. Je vais peut être procéder à leur remplacement comme indiqué dans la vidéo. Les VMC ont souvent 2 vitesses. La plus lente suffit largement. Quel gâchi de chauffage tout de même ! Surement des VRP d'EDF qui ont pondu ces normes :lol:
Bricoleur
 
Messages: 524

Re: Combien consomme une VMC ?

de mozillafi » Mar 31 Jan 2017 10:25

Le coût pour chauffer l'air n'est pas cher.

Exemple de calcul
débit vmc = 50m3/h fonctionnant 24h/24
températeur air extérieur = 10°
température air chauffé = 20°
consommation par jour 24h = 4kWh = 0.6€, soit par mois = 18€/mois
mozillafi
 
Messages: 2

Re: Combien consomme une VMC ?

de Ricou » Mar 31 Jan 2017 12:27

Hello

Calcul exact !

J'ai trouvé la motivation pour reprendre les chiffres avec les données physiques de capacité thermique massique ou chaleur massique à pression constante :

cp = 1004 J/(kg.K)

Approximation pour le poids de l'air : 1,225 kg/m3 au niveau de la mer à 15 °C.


Je traduis : Pour élever de 1°C la température de 1 m3 d'air il faut une énergie de 0,3303 Wh.

VMC simple flux sans gestion de l'humidité : Débit minimal imposé par la loi : 90 m3/h
Les VMC sont calées sur mini 100 m3/h.

Quand l'air extérieur est à -10°C, il faut 9,9 Wh pour élever la température de 1 m3 d'air de -10°c à 20°c.

Pour 100 M3 par heure et pour une journée : il faut 9,9 X 100 X 24 = 23.76 KWH = 3,56 euros par jour, soit 107 euros par mois.


Il faut renouveler l'air a n'en pas douter. Chez moi, je procède manuellement par ouverture des fenêtres une fois par jour surtout par grand froid, je coupe la VMC pour ne pas faire entrer la pollution extérieure 8-)
Ricou
 
Messages: 113

de Choubert » Mar 31 Jan 2017 21:23

Les maisons neuves sont toxiques. Les voitures neuves aussi. Surtout les 1eres année les matériaux de construction modernes et les revêtements dégagent des particules et des solvants. Il faut aérer d'une manière ou d'une autre même l'hiver. En journée, hors occupation, renouveler l'air en continu paraît moins pertinent.

Quel est le bon débit ?

Débit trop faible et pathologies.
Débit trop importants et factures beaucoup plus élevées liées à la dérive importante de la note de chauffage.
Les double-flux dysfonctionnent à cause des filtres encrassés.

A lire sur Bati-actu: http://www.batiactu.com/edito/les-vmc-u ... -36252.php
Choubert
 
Messages: 94

Re: Combien consomme une VMC ?

de mozillafi » Mar 31 Jan 2017 23:32

Merci pour l'article très intéressant.

Je ne comprends pas pourquoi il faut raisonner le débit en fonction de volume total. Un appartement de 100m2 habité par une personne n'a rien à voir avec celui avec 7 personnes. Car la principale source de pollution est quand-même l'homme, sauf si on prend en compte la polution des peintures des murs ou autres. Mais les peintures maintenant émisent de moins en moins de polluants, certaines prétends même d'assainir l'air...

Pour les habitations dépourvus de vmc, il est conseillé d'ouvrir les fenêtres une ou deux fois par jour, soit 2 volumes / 24h, soit 0.08v/h ce qui es très insuffisant !

27m3/h/personne pour le co2 est quand-même énorme. C'est à dire qu'une personne restant dans une pièce fermée de 10m2 pendant 1h est suffisant pour dépasser le seuil recommandé de co2.
mozillafi
 
Messages: 2

de Choubert » Mer 1 Fév 2017 13:25

De plus le tirage naturel (air froid dehors - air chaud dilaté à l'intérieur) provoque des échanges naturels importants par les grilles d'aération situées au dessus des fenêtres, et l'aspiration sous les portes, les baies vitrées. Ce phénomène permet de baisser le régime des VMC en hiver.

J'ai aussi trouvé un dossier assez complet de l'Ademe qui traite des divers polluants présents dans les habitations.

http://www.ademe.fr/sites/default/files ... ez-soi.pdf
Choubert
 
Messages: 94

Re: Combien consomme une VMC ?

de Bricoleur » Mar 7 Fév 2017 19:16

Ricou a écrit:
VMC simple flux sans gestion de l'humidité : Débit minimal imposé par la loi : 90 m3/h
Les VMC sont calées sur mini 100 m3/h.

Quand l'air extérieur est à -10°C, il faut 9,9 Wh pour élever la température de 1 m3 d'air de -10°c à 20°c.

Pour 100 M3 par heure et pour une journée : il faut 9,9 X 100 X 24 = 23.76 KWH = 3,56 euros par jour, soit 107 euros par mois.


Des vraies pompes à chaleur :lol:

J'ajoute que l'air étant beaucoup plus chaud au plafond, ce n'est pas l'air à 20 degrés ()revoir le calcul) que la la vmc expulse mais de l'air plus chaud surtout en chauffage par convecteurs.

Un logement "bien ventilé" => jusqu'à 30% des pertes de chaleur.

Donc importance d'adopter une VMC hygroréglable dite 'intelligente' ;) à débits réduits.

L’article 4, modifié le 28 octobre 1983 indique :
“Lorsque l'aération est assurée par un dispositif mécanique qui module automatiquement le renouvellement d'air du logement, de telle façon que les taux de pollution de l'air intérieur ne constituent aucun danger pour la santé et que puissent être évitées les condensations, sauf de façon passagère, les débits définis par le tableau ci-dessus peuvent être réduits.”


Nb pièces principales : 1 2 3 4 5 6 7
Débit total minimal en m3/h : 10 10 15 20 25 30 35
Bricoleur
 
Messages: 524

de Youpi » Lun 6 Mar 2017 16:36

Vous connaissez le puits canadien ?

C'est un conduit d'air d'environ 20 mètres de long enterré à une profondeur comprise entre 1,50m et 2 mètres. Le moyen le plus simple d'utiliser l'énergie géothermique.

Un air extérieur à 3° se réchauffe dans le conduit et arrive dans la maison à 11°C. Il faut 2 fois moins de chauffage pour monter sa température à 20°C.

=> réduction importante des besoin d'énergie (chauffage et rafraichissement) liés au renouvellement d'air. Selon le type de maison, le puits peut réaliser jusqu'à 20% d'économie de chauffage dans le cas les plus favorables.

Il est réversible . L'été l'air est rafraichi en traversant le puits. Un gain similaire sur la climatisation. Voire la possibilité de se passer d'une clim !

Le seul élément actif est un ventilateur de diamètre 20 qui pousse l'air dans la maison. Pour bien répartir le renouvellement d'air , Il est conseillé de conserver la VMC et ses grille d'aspiration surtout si la maison est sur plusieurs étages.


Je vous conseille ce très bon article qui expose les principes et réalisations possibles en préchauffage/rafraichissement . Que le BTP Français est en retard sur ces voisins européens en matière d'habitat écologique !

https://www.fiabitat.com/le-principe-du-puits-canadien/

Les économies sont fonction des caractéristiques des maisons (bâti ancien ou pavillon neuf ou récent) et du mode de diffusion de la chaleur (convection ou rayonnement). Le puits canadien va avoir une consommation électrique dérisoire et récupère en moyenne 10 fois plus d’énergie qu’il n’en consomme. Toutefois, son intérêt est variable selon la localisation climatique du projet.
Youpi
 
Messages: 29

de Nouveau » Mar 7 Mar 2017 21:56

J'ai installé un hygrostat dans la salle de bain. Je l'ai réglé pour qu'il déclenche la vmc environ 2 heures. Cette durée suffit a bien déshumidifier la salle de bain après la douche. Ce système me convient très bien. Ainsi l'air de la maison est renouveler tous les jours pendant environ 2 heures ou 3 heures. Dans la cuisine, j'utilise systématiquement l'extraction par la hotte lorsque je cuisine. Dans les chambres, la nuit le vélux est légèrement ouvert. Seule façon efficace de renouveler l'oxygène et se réveiller sans mal de tête pour moi.

La détection se fait au moyen d'un hygrostat à contacts secs inverseur Theben modèle Sothis. Au début, il faut trouver le bon réglage d'humidité pour qu'il se déclenche une durée raisonnable. Il existe surement des hygrostats à contact radio pour ne pas avoir à tirer les fils jusqu'au caisson de vmc.
Nouveau
 
Messages: 8

Re: Combien consomme une VMC ?

de bruno78 » Mer 14 Mar 2018 15:33

Bonjour à tous et merci à tous les contributeurs.

J'ai cherché et trouvé des accessoires simples et peu couteux pour contrôler et réduire le débit d'air d'une vmc simple flux tout en restant dans les normes.

Problème de taille : Je suis en location comme près de la moitié des français. Ce qui veut dire que l'équipement de la maison est réalisé au plus bas cout possible.

Je propose aux personnes dans ma situation de s'équiper de bouches de VMC hygroréglables pour la cuisine et la salle de douche. J'ai préféré assuré en allant sur une marque pro Aldès tout en restant dans des prix raisonnables à mes yeux environ 24 euros pièce.

Avant tout bien s'assurer du diamètre. Chez moi l'ouverture à un diamètre de 8 cm = D80. Ensuite, enlever l'ancienne bouche et placer celle-ci. Elle coulisse et se bloque naturellement dans le tube. Aucun outil est nécessaire.

bouche vmc hygro Aldès bahia curve s 5-45

Dès que la douche fonctionne, le taux d'humidité augmente et le volet s'ouvre complètement en moins de 5 minutes. Très efficace. Le reste du tempes , le volet est fermé aux 3/4.

Puis j'ai craqué pour la BAHIA CURVE S 5/30 D80 à détecteur de présence pour les toilettes.

bouche de vmc Aldès bahia curve s 5/30

Le fonctionnement du modèle à détecteur ouvre le volet au maximum durant environ 5 minutes lorsqu'une personne sort des toilettes. Puis le volet est refermé. Le tout fonctionne bien mais il faut une pile de 9 volts qui dure environ une année. Ce bouche de VMC est chère : 45 euros. Mais le fonctionnement est optimal. Je n'ais pas trouvé un autre système qui pourrait convenir à moduler le débit d'air des toilettes.

Si vous avez des questions n'hésiter pas , je répondrais aussi vite que possible.
bruno78
 
Messages: 5

Re: Combien consomme une VMC ?

de murphy99 » Mar 20 Mar 2018 08:44

Salut
J'ai le même système avec détecteur de présence dans mes 2 cabinets de toilettes.
Dans la cuisine l'ouverture est controlée par un interrupteur qui ouvre la bouche une vingtaine de minutes lorsqu'il est actionné.
En revanche dans la salle de bains pas de capteur la bouche est ouverte en continu mais c'est sans doute normal.
Ma Vmc n'a pas d'interrupteur de vitesse (je ne sais pas si elle est hygroréglable). Je suis en convecteurs électriques.
Je ne sais pas quel est le gain mais je trouve ce système pas mal. Ca fait juste un petit bruit à chaque fois que tu vas aux toilettes lol.
murphy99
 
Messages: 40

Re: Combien consomme une VMC ?

de bruno78 » Mar 20 Mar 2018 12:49

Salut !

Le gars qui me les a vendu m'a dit que ce n'était pas génial de ne pas changer la motorisation. Je me suis renseigné auprès d'autres personnes et j'ai eu des versions différentes.
Un caisson hygrogérable ajuste sa vitesse d'aspiration en fonction de l'ouverture des bouches d'aération. Quand une bouche s'ouvre ou se ferme la pression varie et le ventilateur adapte sa vitesse.

Je me suis posée la question de savoir si une VMC standard 2 vitesses appelée autoréglable comme la mienne pouvait supporter d'avoir toutes les bouches "fermées" mais en réalité jamais complètement. Le ventilateur risque de se fatiguer car il est freiné par la montée en pression.

La différence entre VMC simple et hydro est d'environ 20 à 30 % sur le volume d'air renouvelé. Je suis resté sur une évaluation de gain de 10 % de chauffage.
bruno78
 
Messages: 5

Re: Combien consomme une VMC ?

de murphy99 » Mar 20 Mar 2018 21:22

Oui c'est sans doute pour ça que j'ai une bouche ouverte en permanence.
Après je crois que les bouches avec détecteur de présence ne se ferment pas complètement, mais à confirmer. A chaque fois que je rentre dans la pièce elle s'ouvre alors impossible de savoir :mrgreen:

Il faut que je monte dans les combles ce weekend pour vider un saut d'eau (et oui j'ai découvert que ma cheminée n'avait pas de chapeau de toit). J'en profiterais pour regarder mon modèle de VMC qui en principe est adaptée à ce type de bouches.
murphy99
 
Messages: 40

Re: Combien consomme une VMC ?

de Fredo » Lun 14 Mai 2018 11:19

Bonjour à tous,

Pour vos bouches à ouverture qui dépend de l'hygrométrie, il vous faut une VMC avec un moteur hygroréglable à pression constante. C'est à dire que le moteur adapte sa vitesse en fonction de l'ouverture des bouches (pression). Il en existe en Hygro A ou hygro B.

Autre chose.
J'ai lu tout le sujet et je n'ai pas trouvé une information importante. Il existe des VMC basse consommation. Et oui !! Elles sont appelées VMC microwatt. Leur puissance est de 15 watts alors qu'une VMC classique à une puissance de 45 watts. Sur une année, l'économie d'électricité est de 30 euros. Les microwatts coutent environ 100 euros de plus à l'achat et sont alors amorties en 3 ans. Ne pas s'en priver.


La question qui m'amène est tout autre. Elle concerne l'absence de prises d'air naturel dans une maison de 1985. Toutes les fenêtres ont été remplacées lors d'une opération de rénovation récente. Sur le moment, je ne m'en suis pas aperçu mais est-ce normal à votre avis qu'il n'y ait pas de système d'apport d'air dans les chambres, normalement au dessus des fenêtres ? Ces aérations auraient-elles été supprimées ?

Voici la phot d'une fenêtre marque (TITAN) :

Fenêtre Titan

La maison est équipée d'une VMC hygro avec 3 bouches dans la cuisine, la sdb et les toilettes. De ce côté tout est réglementaire. Mais ou sont les prises d'air ? Il n'y a dans aucune pièce. Sont-elles obligatoires ou pourraient-elles être intégrées aux fenêtres donc invisibles ? Ce dont je doute. Alors que me conseillez vous de mettre en place ? Les murs sont épais. 30 CM à percer pour installer des bouches d'aération.
Je doute :?
Fredo
 
Messages: 5

Re: Combien consomme une VMC ?

de xav » Lun 14 Mai 2018 15:11

Clairement pas d'aérateur en vue. Peut être étaient-ils intégrés à la boiserie des anciennes fenêtres ?
En cas de fenêtres PVC, l’aérateur avec ses grilles de ventilation se pose quelques cm au dessus de la traverse haute. Grilles intérieure et extérieure avec filtre à fixer. Tracer le contour et percer une rangé de trous de 10 dans le mur.
lapeyre perce à la demande ses fenêtres PVC mais je m'y risquerais pas sans connaitre la structure.
xav
 
Messages: 9

de Yvon » Lun 14 Mai 2018 15:34

Bonjour,

Un artisan équipé des bons outils est parfaitement capable de fixer des aérateurs comme le montre cette vidéo.



Attention, car la modulation de la ventilation gagne à s'effectuer aussi au niveau des entrées d'air. Pas seulement sur les bouches d'aération.

Il existe différentes solutions : selon taux d'humidité de la pièce, détection de présence.
https://www.aereco.fr/technologies/ventilation-modulee/
Yvon
 
Messages: 2013

de xav » Mar 15 Mai 2018 07:30

Sauf pour les logements équipées d'une ventilation double flux, une entrée d'air au dessus des fenêtres des pièces sèche est obligatoire. La prescription est d'autant plus importante en présence d'appareils de combustion non étanches gaz, bois etc ...


Je te donne un lien précieux vers un document de référence du Pole Fenêtre : http://www.polefenetre.fr/files/GUIDE-C ... e-2016.pdf


A partir de la page 36 : Arbres de décisions de SOLUTIONS A METTRE EN ŒUVRE selon le SYSTEME DE VENTILATION.

- Ventilation par défaut d’étanchéité (aucun système de ventilation)
- Ventilation pièce par pièce
- Ventilation générale et permanente à tirage naturel
- Ventilation générale et permanente à tirage mécanique
- Ventilation hybride
- Ventilation mécanique contrôlée (VMC) double flux


Pour ta ventilation générale et permanente à tirage mécanique :

- dans chaque pièce humide une extraction (sortie d’air) à tirage mécanique.
- Les portes intérieures sont détalonnées pour permettre la circulation d'air des pièces sèches vers les pièces humides.
- Entrée d'air sur les menuiseries extérieures des pièces sèches uniquement.
- Les menuiseries extérieures des pièces humides ne comportent PAS d’entrée d’air
xav
 
Messages: 9

Re: Combien consomme une VMC ?

de Yvon » Dim 29 Juil 2018 10:45

La question de l'énergie de chauffage perdue par les VMC vient d'être réglementée par la Commission Européenne dans le cadre de la politique européenne ErP (Energy related Products). 30 pays de l'UE se sont associés pour réduire les émissions de CO2 en améliorant l'efficacité énergétique des appareils electrodomestiques.

Ce plan comporte 2 volets : définir ou remonter le niveau minimal de performance énergétique des produits et afficher le niveau de performance sur une étiquette.

    - Ecoconception (ou éco-design)
    - Etiquetage énergétique (ou éco-labelling)

Ce plan est aussi entré en action en 2018 pour le chauffage électrique direct.


Pour ce qui concerne les VMC, il faut se référer au Journal Officiel : Ecoconception des Unités de ventilation résidentielles (UVR) et non UVR.

Règlement(UE) 1253/2014 de la Commission du 7 juillet 2014 portant mise en œuvre de la directive 2009/125/CE du Parlement européen et du Conseil en ce qui concerne les exigences d'écoconception pour les unités de ventilation.

Règlement délégué (UE) no 1254/2014 de la Commission du 11 juillet 2014 complétant la directive 2010/30/UE du Parlement européen et du Conseil en ce qui concerne l'étiquetage énergétique des unités de ventilation résidentielles.

:arrow: https://eur-lex.europa.eu/legal-content ... 4:337:FULL

Ce qu'il faut retenir du règlement :

Création d'un indicateur : le SEC (Specific Energy Consumption) indique le gain d'énergie par rapport à une ventilation naturelle. La ventilation naturelle de référence est l'ouverture journalière des fenêtres.
La surface prise en compte est la surface au sol chauffée du logement.

Le gain doit être d'au moins 20 KWH.m².an en 2018 soit la classe D.
Les 8 classes de l'étiquette énergie EVR vont de A+ à G.
A+ indique un SEC supérieur à 42 KWH.m².an.

En 2018, disparition des caissons simple flux autoréglable (2 vitesses commandées par un interrupteur accessible à l'utilisateur). Favoriser les moteurs basses consommation de puissances inférieures à 30 watts. Les VMC microwatt,

Exigences de performance énergétique du caisson de ventilation.
La note du produit est déterminée par rapport à ses fonctionnalités et sa technologie.

    - Type du moteur et sa consommation d'électricité.
    - Moteur qui dispose d'au moins 3 vitesse ou moteur à vitesse variable (EC).
    - Modulation du débit de ventilation en fonction de capteurs d'humidité (nombre et type de cpateurs)
    - Récupération d'énergie par échange thermique
Yvon
 
Messages: 2013





publicité


Retourner vers Le chauffage électrique

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités