Comment bien chauffer un triplex

Ce forum est réservé aux questions concernant le choix et l'utilisation d'un modèle de radiateur électrique en particulier.

de cecile78

Bonjour,
Je viens d'emménager dans un appartement sur 3 niveaux de 50 m² en RDC donnant sur l’extérieur, comme une petite maison de 1993. J’ai eu la surprise d’avoir une facture d’électricité de 300€ pour le mois de janvier ce qui me semble énorme pour cette surface !
En fait, j’ai du mal à chauffer le salon et cuisine américaine de 18 m² qui se trouve au 1er étage avec des escaliers de part et d’autre de la pièce desservant l’entrée au RDC de 1m² et à une petite chambre au 2ème étage de 8m², les 2 pièces étant ouvertes. J’ai pourtant changé les anciens radiateurs, et installé un Noirot Nymphe de 2000w dans le salon en haut des escaliers provenant de l’entrée, mais rien n’y fait, il chauffe énormément, thermostat à 22° et température du salon 17° ! J’ai également mis un rideau sur la porte en fer de l’entrée, et je vais rajouter une couche isolante en aluminium entre les 2 et je vais recouvrir le carrelage de dalles PVC, car l’entrée est glaciale.
Ma question est la suivante: faut-il rajouter un radiateur supplémentaire dans le salon près de la grande baie vitrée avec portants en bois, qui a l’air bien isolée, en face de celui installé et si oui de quelle puissance ? cela suffira t-il ? ou faut-il également rajouter un radiateur dans l’entrée ? mais j’ai peur de consommer encore plus ou bien fermer l’escalier au niveau de l’entrée mais qui est très petite et pas forcément de place pour une porte.
Si vous avez des conseils et idées, je suis preneuse, merci par avance.



10 Fév 2021, 15:52
 

 

 


de Yvon

Bonsoir,

Noirot Nymphe est convecteur.
Pas de rayonnement donc pas de confort possible dans l'ancien.
De plus comme il ne produit que de l'air chaud, si celui-ci monte à l'étage et vous n'arrivez pas à chauffer la pièce.
Vous pouvez aussi vérifier si une bouche de VMC mal placée ne serait pas responsable d'une évacuation trop importante de la chaleur produite par vos convecteurs. La VMC des cuisines ouvertes sur le salon est souvent responsable d'une déperdition importante.



11 Fév 2021, 21:27
 

de cecile78

Bonjour,
Je vous remercie pour votre réponse.
Le Noirot Nymphe est considéré comme un radiateur à inertie sèche.
Mon appartement n'est pas si ancien, il a été construite en 1993, mais comme les pièces sont pour la plupart ouvertes sur les escaliers la chaleur s'échappe...
Pour l'instant je n'ai qu'une seule bouche de VMC dans la cuisine et elle n'est pas trop puissante.



12 Fév 2021, 16:37
 

de Yvon

RT 1974 : Première réglementation thermique appliquée de 1976 à 1981,
RT 1981 : appliquée de 1982 à 1989,
RT 1989 : appliquée aux constructions de 1990 à 1999
RT 2000 : appliquée aux bâtiments dont le permis de construire a été déposé après le 1er juin 2001,
RT 2005 : concerne les demandes de permis de construire postérieures au 1er septembre 2006,
RT 2012 : applicable aux permis de construire déposés à partir du 1er janvier 2013.
RT2020 : en vigueur été 2021.


Une construction de 1993 s'inscrit dans la RT1989.. Les murs peu isolés.

Effectivement, 1993 ce n'est pas de l'ancien, mais par rapport aux efforts d'isolation, ce n'est pas très jeune.
DPE en niveau E ?
Une bonne isolation commence avec la RT2012.

Pour bien faire, une VMC doit aspirer dans les pièces peu ou pas chauffées en permanence : toilettes, salle de bain, cuisine. Ces pièces n'ont pas de prise d'air extérieur mais des portes déjaugées d'au moins 1 cm qui laissent passer l'air venant des autres pièces qui, elles possèdent des évents au dessus des fenêtres. Quand cette règle est respectée, la VMC cause moins de déperditions. Si non, elle peut faire perdre plus de 30% du chauffage surtout quand on chauffe avec des convecteurs qui mettent toute l'énergie dans l'air chaud qui monte au plafond.
Il est aussi utile d'installer quand ce n'est pas le cas, une VMC hygroréglable pour limiter le renouvellement de l'air à ce qui est nécessaire en fonction de son humidité.



12 Fév 2021, 17:50
 

de Yvon

cecile78 a écrit:Le Noirot Nymphe est considéré comme un radiateur à inertie sèche.


Par défaut certaines marques appellent tous leurs émetteurs de chaleur, "radiateur" et non "convecteur" car ces derniers ont mauvaise réputation.

D'un point de vue thermique, le Noirot Nymphe est un convecteur, avec un peu d'inertie.
Un élément chauffant inertiel dans un boitier en acier ça ne produit que de l'air chaud à 95% . ;)



12 Fév 2021, 17:54
 

de cecile78

Bonsoir, merci pour les informations concernant le Nymphe et l'isolation de mon appartement.

Le DPE indiquait un niveau E en effet, mais je pense que l'on se situe bien en dessous ;-(

Concernant la VMC, je viens de me renseigner et celle-ci n'est pas hygroréglable dans la résidence, et justement à ce propos, je viens de casser une cloison de WC pour agrandir la cuisine et nous risquons de nous retrouver avec 2 bouches de VMC dans la cuisine semi-ouverte de 6 m2 environ, cela fait trop non?

Sinon pensez vous qu'en isolant par une porte l'entrée qui apporte l'air frais au salon du haut et en rajoutant un radiateur de 2000w cela suffirait à mieux chauffer et à réguler la consommation d'électricité?



12 Fév 2021, 21:31
 

de Yvan78

Bonjour .

La puissance nécessaire s'évaluer par rapport au volume total de votre logement. En principe, on se fie à ce qui a été installé par le constructeur du logement qui met une marge de 20%.
Vous auriez un plan qui indiquerait les emplacements des radiateurs, des fenêtres, des murs mitoyens, le nord, des escaliers entre les 3 niveaux et les emplacements de la prise d'aspiration de la vmc ? Ainsi on pourrait essayer de mieux vous renseigner.



13 Fév 2021, 11:40
 

de cecile78

Bonjour,

Oui bien sur, je vous joins les plans, pour le salon j'a rajouté un carré avec R pour indiqué l'emplacement de l'ancien radiateur "grille pain" de 1500w qui ne chauffait que devant en mettant le thermostat à 27, et je l'ai remplacé par le nymphe et placé en haut des escaliers de l'entrée. J'ai cassé la cloison entre WC et lavabo pour agrandir la cuisine pour l'instant non encore installée. Le nord se trouve coté cuisine.

Merci!


Plans CHAMBRE TERRASSE.png
Plans CHAMBRE TERRASSE.png (123.02 Kio) Vu 175 fois
plans RDC BAS CHAMBRE.png
plans RDC BAS CHAMBRE.png (181.76 Kio) Vu 176 fois
Inkedplans RDC HAUT SEJOUR_LI.jpg
Inkedplans RDC HAUT SEJOUR_LI.jpg (951.76 Kio) Vu 175 fois



13 Fév 2021, 12:17
 

de cecile78

Bonjour,
Voici le plan du salon avec les indications plus précises. Vaut il mieux que je change le Noirot Nymphe et l'emplacement de ou des radiateurs ?

l'étage cuisine salon du triplex

Merci pour vos réponses.



03 Mar 2021, 14:13
 

de Yvan78

bonjour,

Je n'avais pas vu les plans postés la semaine dernière.

Les radiateurs se positionnent toujours à côté des fenêtres qui est la zone la plus froide, position en allège si possible, et à l'écart des ventilations.

La VMC prévue pour la cuisine semi-ouverte est certainement trop proche du chauffage.
Les anciennes normes des VMC de cuisine prescrivaient un débit de 120 m3/heure (zone de cuisson). En l'absence de mur de séparation, le chauffage du salon est peut être éliminé par la VMC sans même avoir eu le temps de chauffer la pièce. Tout dépend du mouvement de l'air chaud une fois arrivé au plafond à la vertical du radiateur et de la force d'aspiration.

Vous dites que la VMC est collective et non hygrogérable. Cependant il serait intéressant d'installer des bouches avec un régulateur d'humidité qui referme automatiquement les 3/4 de l'ouverture quand les vapeurs de cuisson et l'humidité de la douche sont éliminées. Dans les immeubles, il arrive souvent que les habitants obstruent les bouches de ventilation pour économiser le chauffage. Comme la VMC n'est pas hygrogérable, la pression monte et le débit augmente anormalement dans les autres logements.

je conseillerais :

- éloigner le radiateur vers les fenêtres même si elles sont au sud, la zone vitrée est la plus froide.
- réduire le volume d'air aspiré par la vmc avec des bouches hygroréglables.



03 Mar 2021, 18:23
 

de Yvon

La diffusion de chaleur sera plus homogène avec un radiateur à corps de chauffe en fonte d'aluminium à inertie fluide de préférence.
Lorsqu'on achète un "inertie fluide", on est sûr d'avoir un vrai radiateur, et non un convecteur. "Inertie sèche" recouvrant divers technologies mal identifiées. Préférez le made in France, et les marques connues.

Le choix de l'emplacement est tout aussi important.
Toujours conserver la puissance et les emplacements d'origine. Je doute que la maison ait été conçu avec un unique convecteur côté cuisine.
De préférence, dispacher la puissance nécessaire au volume sur plusieurs émetteurs de chaleur = Moins d'effet bulle de chaleur.



04 Mar 2021, 12:32
 

de cecile78

Bonjour,

Je n'avais pas vu votre réponse non plus, merci pour vos conseils.

Concernant la VMC et d'après d'autres sources de la copropriété, elle serait finalement hygroréglable mais la bouche de la cuisine ne doit pas être adaptée à mon avis car trop ancienne, je vais la changer.

Concernant le radiateur, on nous avait conseillé justement un radiateur à inertie sèche dans le salon et fluide dans les autres pièces et on avait justement choisi une marque française! Je crois que je vais changer de toute façon le nymphe qui en plus, ne chauffe que sur la partie supérieure.

Au sujet de l'emplacement à l'origine il n'y en avait qu'un de 1500w au milieu du salon, comme indiqué sur le plan.

Le problème est que si je le mets a gauche de la baie vitrée, car la fenêtre/verrière va jusqu'en bas, il va se retrouver au pied de la cage d'escaliers accédant à l'étage avec une hauteur sous plafond plus importante, et la chaleur risque de monter au lieu de se diffuser dans le salon/cuisine.

C'est un vrai casse-tête cet agencement ;-)



05 Mar 2021, 19:56
 







Faire une recherche dans le forum :





Retourner vers Radiateurs électriques



Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

CGU         Copyright