Comportement fil pilote si panne du contrôleur

Ce forum traite des questions concernant la régulation et la programmation des radiateurs électriques comme l'utilisation du fil pilote, les thermostats d'ambiance ou encore les gestionnaires d'énergie.

de nukeboy

Bonjour à tous,

en me renseignant sur le contrôle des chauffages par fil pilote, j'en viens à me poser la question sur le comportement des chauffages en cas de panne du contrôleur et/ou des modules fil pilote.

Imaginons un cas avec des radiateurs électriques munis de modules fil pilote (sans-fil type qubino) commandés par un contrôleur central.
Les radiateurs sont en position "Prog".

Que se passe-t-il si un module sans-fil ne fonctionne plus ... il ne reçoit plus d'ordre et ne commande plus le fil pilote. Le radiateur ne perçoit aucun courant sur le fil pilote, il comprend alors l'ordre "confort", donc il chauffe en continu ?
Si le contrôleur tombe en panne, alors TOUS les chauffages chauffent en continu ?

Existe-t-il une sécurité pour éviter que le radiateur chauffe en continu si panne d'un module et/ou contrôleur ?

En vous remerciant par avance,



12 Fév 2017, 16:18
 

de Merik

Bonjour,

Oui, exactement.
Le système FP a été pensé dans un soucis de compatibilité avec les utilisateurs qui ne l'utilisent pas et laissent le fil en l'air. Donc pas d'ordre = le thermostat régule normalement à la consigne de confort.

SI le signal du système de contrôle à distance tombe en panne et disparaît, il laisse en effet un ordre permanent de chauffe en confort. Le thermostat va chauffer à la T°de confort.

La question est également intéressante dans le cas des systèmes connectés qui régulent les radiateurs avec un thermostat d'ambiance. Le thermostat d'ambiance régule par ordres "arrêt" et "confort". Les notices indiquent de mettre les thermostats embarqués au maxi pour les rendre transparents. Par précaution, il faudrait les régler vers 23/24°c .. pas plus ..Enfin, un peu au dessus du thermostat d'ambiance.



12 Fév 2017, 18:16
 

de Choubert

Merik a écrit:Les notices indiquent de mettre les thermostats embarqués au maxi pour les rendre transparents. Par précaution, il faudrait les régler vers 23/24°c .. pas plus ..Enfin, un peu au dessus du thermostat d'ambiance.


Ils conseillent 26 degré dans la doc. Par précaution je vais les régler bien plus bas. Je n'avais pas penser à cette situation.



12 Fév 2017, 19:04
 

de nukeboy

Merci pour la réponse.

J'ai posé la question car j'ai pour projet de "domotiser" une maison secondaire pour contrôler les chauffages à distance.

L'idée était d'activer les chauffages 1 ou 2 jours avant mon arrivée pour avoir une maison chaude en hiver.
Idéalement, la gestion du fil pilote répond bien au besoin.
Mais le soucis, c'est qu'en cas de panne ... il se peut que personne ne soit là pour contrôler ... sauf au moment de payer la facture d'électrécité :/

Actuellement, le chauffage est mis en position hors-gel lors des périodes d'absence.
Je pensais basculer sur un mode "prog" avec un contrôleur qui gère tout ça et qui soit connecté.
Mais finallement, ça risque de ne pas être viable à cause des pannes potentielles.

Il n'existe rien pour parer à ce genre de problème ?

Il aurait été plus judicieux qu'une absence de signal sur le fil pilote indique un arrêt du chauffage. Niveau compatibilité, c'est pareil pour un utilisateur qui n'utilise pas le fil pilote, il doit de toute manière toucher à la molette de réglage. S'il n'a pas choisi le bon mode, il s'en rendra vite compte.

Dans l'idée, je souhaitais aussi contrôler la température à distance pour descendre la température du mode "hors-gel" en dessous des 7-8°C.
J'ai dans l'idée qu'une température >0°C serait suffisant pour empêcher le gel. Pourquoi chauffer à 8°C quand 1°C ou 2°C suffit ?
N'étant pas du métier, je conçois que mes questions pourront parraitre farfelues, mais je suis très curieux :)

J'attends vos réponses avec impatience.
Merci.



13 Fév 2017, 01:02
 

de Alain

L'interface fil pilote est unidirectionnelle et ne donne pas de retour d'information du radiateur..

Si vous utilisez un thermostat d'ambiance connecté, celui-ci informe sur le température d'ambiance réelle de la pièce dans laquelle il est installé. Voire de toute la maison si la température est gérée sur 1 zone unique. Vous avez ainsi une information sur le niveau de chauffage.

Mais le problème se pose quand des pièces sont gérées en mode fil pilote pur, aucune mesure de température réelle n'est remontée .. Si vous laissez ouvertes toutes les pièces de votre maison de campagne équipées d'e radiateurs électriques, la chaleur circulera, et le thermostat d'ambiance connecté devrait permettre de constater un problème dans une pièce...

Il existe des "radiateurs connectés" équipés d'interfaces intégrées par les fabricants au thermostat du radiateur (par exemple Cozytouch, Smart Eco control ). Ces interfaces retournent au système domotique divers informations sur l'état des radiateurs, leur consommation ect ..



13 Fév 2017, 12:43
Administrateur du site
 

de nukeboy

J'ai maquetté un système domotique à base de contrôleur raspberry pi (où est installé Domoticz) et de sonde/actionneur Arduino nano (utilisant MySensors).
Le contrôleur est "connecté" via un dongle usb 3G, j'envois des ordres par SMS.

Les sondes communiquent avec le contrôleur via une interface sans-fil (2.4Ghz) et elles sont équipés d'une sonde de température et de relais statiques pour les ordres du fil pilote.

Actuellement, cela fonctionne. Je simule juste le fonctionnement du radiateur avec des LEDs.

Je crains que dans mon cas, il faille que j'embarque plus d'intelligence au niveau des sondes/actionneurs, de manière à ce qu'en cas de panne, un relais NF bascule le système en mode "hors-gel".
Ca me permettrait de palier à tout problème en cas de panne de la sonde, du contrôleur et de la liaison sans-fil.

Et sinon, concernant la question sur la température "hors-gel", est-ce correct de penser à réduire la température à 2-3°C ?

Merci.



13 Fév 2017, 14:41
 

de Alain

nukeboy a écrit:Je crains que dans mon cas, il faille que j'embarque plus d'intelligence au niveau des sondes/actionneurs, de manière à ce qu'en cas de panne, un relais NF bascule le système en mode "hors-gel".


Il faut un circuit indépendant : une sorte de watch dog..
La mise hors gel est conseillée à 7°voire 5°c mais pas en dessous (mesure de le T° de l'air).



13 Fév 2017, 23:27
Administrateur du site
 

de nukeboy

Merci pour toutes vos réponses.

Je vais me pencher sur l'amélioration de mon système via l'ajout d'un "watchdog", je crois qu'il n'y a pas d'autres choix :)



15 Fév 2017, 14:02
 

de joho1012

Bonjour,

Je suis dans le même cas de figure qu nukeboy. Je serais donc intéressé de savoir comment mettre en place une solution de type watchdog. Je vois mal comment on peut le faire, sauf en prévoyant un relais qui couperait l'alimentation des radiateurs pilotés en cas de panne des Qubino et qui enclencherait du coup d'autres radiateurs qui seraient en mode hors-gel, mais non alimentés tant que les radiateurs pilotés fonctionnent... ou alors faut-il prévoir d'agir avec un 2e circuit sur le fil pilote, commandé par une sonde de température qui couperait le Qubino en cas de température excessive (en-dehors de la période où on aurait donné l'ordre confort par le Qubino!) et donnerait un ordre hors-gel (par exemple avec bricolage de type diode pour ne laisser passer que l'alternance négative sur le fil pilote)?
Tout cela me semble assez compliqué. Je trouve aussi dommage, comme nukeboy, que l'absence de signal ne corresponde pas à la position OFF (ou mieux encore, hors-gel, qui est la meilleure sécurité!); mais on ne va pas réinventer une norme...



14 Déc 2017, 20:48
 

de Wind06

Bonjour,

Quelqu'un a t'il réussit à mettre en place un Watchdog ? si oui peut-il partager la façon de le mettre en place.

Merci.



23 Jan 2018, 14:37
 


Retourner vers Régulation du chauffage électrique



Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

CGU         Copyright