Convecteur grille pain et les 45% d'économie promis ?

Comment ça fonctionne...? Quelle consommation ? Questions théoriques sur le chauffage et les émetteurs de chaleur électriques.

de Canoé

Hello, Comment comprendre les promesses d'économies ?

"45% d'économies d'énergie par rapport à un convecteur grille-pain"

Question : Oui, mais quelle est la définition d'un convecteur grille pain ?

Pilotage intelligent 22,5% d'économies d'énergie
auto programmation - détection d'occupation - détection de fenêtre ouverte - pilotage à distance

22,5% d'économies par rapport à quoi ?



16 Aoû 2019, 23:16
 

 

 


de Cronos

Les 22,5% sont partie intégrante des 45% qui est la maximum.
Comprendre qu'en cumulant l'ensemble des améliorations technique depuis les premiers convecteurs des années 1970, on arrive à 45% d'économie d'énergie.

Les 22,5% sont obtenus par
- la programmation horaire : chauffage réduit en mode économique la nuit et en période d'absence
- le pilotage intelligent : auto programmation / détection d'occupation / détection de fenêtre ouverte / pilotage à distance

Les autres améliorations qui datent des réglementations des années 80 ont porté sur la réduction de la température d'émission et la qualité de la régulation, c'est à dire tout ce qui permet d'obtenir une température homogène dans l'espace et dans le temps.
- gradient sol - plafond (déperdition spatiale)
- fluctuation dans le temps (déperdition temporelle)

En valeurs moyennes, les fluctuations tout comme le gradient vertical (si la température est mesurée à mis hauteur) ne sont pas source de surconsommation, c'est mathématique, MAIS du point de vue des personnes, ces manquent d'homogénéité dégradent le confort et obligent à chauffer d'avantage.

Par exemple, une chaleur homogène du sol au plafond de 20°C est confortable. Il faudra par exemple 1500 watts heure pour obtenir cette chaleur. Un vieux convecteur qui dépensera cette énergie de 1500 watts heure donnera une température stratifiée de 15°C au niveau du sol et 25°C au plafond en valeur moyenne la température de la pièce est aussi de 20°C mais les personnes ont froid aux jambes. Elles vont augmenter la consigne pour éliminer cet inconfort.

Il en sera de même pour une chaleur qui varie dans le temps à cause d'un thermostat qui régule mal. Par exemple, la température peut fluctuer par cycle de quelques minutes entre 18°C et 22°C. L'énergie dépenser est la même que dans l'hypothèse d'un chauffage parfait qui donne une chaleur de 20°C parfaitement bien répartie. Mais ici, les personnes ressentent le passage par 18°C comme un inconfort. La consigne va donc être augmenter.

Dans les deux cas décrit plus haut, on parlera donc de consommation à confort égal.

Vous l'aurez compris. Pour obtenir une consommation parfaitement maitrisée, il faut un chauffage qui donne une chaleur la plus homogène possible.



17 Aoû 2019, 10:32
 

de Canoé

C'est quand même fort de faire référence à du matériel qui n'est plus du tout d'actualité. Ces convecteurs ont disparu depuis des décennies. Alors il reste les dispositifs dits intelligents dont tout le monde n'est pas encore équipé. Pour ma part, la programmation étant déjà en place, les détecteurs et l'auto apprentissage me donne quelle espérance de baisser ma facture ?



18 Aoû 2019, 10:01
 

de Gregory

Réglez la température à 19°C .
Savez-vous que réduire la température de consigne de 1 degré permet de diminuer la consommation de chauffage de 5 à 10 % selon l'ADEME.
Une température de 16°C suffit dans une piéce qui n'est pas utilisée.


Des gestes simples que chacun peut faire.

Fermez les volets la nuit. Un volet roulant ou des rideaux épais réduit jusqu'à 60% la déperdition de chaleur d'une fenêtre.

Dégagez les radiateurs de tout ce qui perturbe la diffusion de la chaleur. Important: Ne pas faire pendre des rideaux devant les radiateurs !

Fermez les portes des piéces peu chauffées.

Quand vous quittez plus d'une journée votre logement passez le chauffage en mode hors gel et coupez le ballon d'eau chaude électrique.

La bonne température pour le chauffe-eau est entre 55°C à 60°C.



19 Aoû 2019, 07:57
 

de Yvon

Canoé a écrit:Question : Oui, mais quelle est la définition d'un convecteur grille pain ?


Années de fabrications 1960, 70...

Le forme évoque un grille pain. La sortie d'air est verticale.
La régulation est mécanique ou électromécanique

DES CONVECTEURS DITS GRILLE-PAINS

Il n'y a pas d'inertie donc aucun lissage de la température de la résistance chauffante qui est souvent un simple fil porté à haute température. ce qui donne une diffusion de chaleur intermittente. avec des pics de température importants.

La variation spatio temporelle est donc au maximum. Difficile de faire un chauffage plus mauvais, plus énergivore et inconfortable.


Et détrompez vous, en 2015, il était estimé que 15 millions de convecteurs de ce type étaient encore en service en France.



20 Aoû 2019, 08:08
 

de Merik

La programmation quotidienne du rythme de chauffe confort/éco diminue la consommations d'électricité en moyenne de 15%.

Les estimation arrivent à 22,5% d'économie en cumulant l'effet des dispositifs dits intelligents. Détecteur de fenêtre ouverte 2%, détecteur d'absence 2%, auto programmation 2% etc.


Gregory a écrit:Fermez les volets la nuit. Un volet roulant ou des rideaux épais réduit jusqu'à 60% la déperdition de chaleur d'une fenêtre.


soit 2% d''économie de chauffage selon l'ademe.

Eliminer les mouvement d'air causes d'inconforts.

Garder un taux d'humidité compris entre 35 et 60 % : Air trop humide = sensation de froid, Air trop sec = sensation de sécheresse dans les voies respiratoires

Identifier le meilleur chauffage pour votre logement, votre climat.
L'efficacité du chauffage électrique dépend beaucoup des émetteurs de chaleur : les convecteurs, planchers chauffant, panneaux radiant, radiateurs à inertie ou à accumulation ont des performances différentes.
Pas de convecteur dans les logements mal isolés.

https://www.ademe.fr/sites/default/file ... s-cher.pdf



21 Aoû 2019, 12:48
 

de Canoé

Qu'est ce que vous conseillez pour une maison des années 80 ?



12 Oct 2019, 11:10
 

de Gregory

Canoé a écrit:Qu'est ce que vous conseillez pour une maison des années 80 ?


Bonjour,

Les radiateurs à inertie ou les radiateurs à 2 corps de chauffe sont toujours un très bon choix. Et ils sont indispensables dans un logement ou le ressenti des murs froids est important.

Dans le commerce, la dénomination radiateur telle que radiateur à inertie ou radiateur chaleur douce couvre toutes sortes de technologies dont certaines sont des convecteurs et non des radiateurs. Un radiateur implique que l'appareil ait un corps de chauffe en lien (par conduction de la chaleur dans la matière) avec une résistance chauffante, et ne soit pas un simple coffret dans lequel passe de l'air chaud produit à sa base par une résistance à ailettes (le pire des cas) ou un bloc de fonte. Dans ces derniers cas, il y a très peu de rayonnement venant du coffret ce qui ne devrait pas permettre d'appeler l'appareil un radiateur même lorsqu'il a de l'inertie (cas du bloc de fonte).

Les vrais radiateurs électriques sont les radiateurs à inertie en aluminium massif et les chauffage dits "double corps de chauffe" qui sont équipés d'une résistance surfacique dans leur façade.



15 Jan 2020, 10:57
 







Faire une recherche dans le forum :





Retourner vers Le chauffage électrique



Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

cron