Différences entre convecteur et panneau rayonnant ?

Comment ça fonctionne...? Quelle consommation ? Questions théoriques sur le chauffage et les émetteurs de chaleur électriques.

de Anne

Bonjour,

Qui peut m'expliquer les différences entre panneaux rayonnants et convecteurs ?
Comment les reconnaître à coup sûr ?
Quelles économies peut-on espérer en remplaçant des convecteurs par des panneaux rayonnants ?

Merci d'avance.



16 Mai 2013, 11:27
 

de Yvon

Bonjour Anne !

Pas toujours facile de faire la différence car certains se ressemblent, d'autres non ...

Voila ce que j'ai chez moi :

Convecteur Atlantic :

Convecteur Atlantic

Panneau rayonnant Airelec :

Panneau rayonnant Airelec

Dans ces gammes de produits très classiques, il n'est pas difficile de différencier visuellement les 2 technologies !



17 Mai 2013, 10:12
 

de Yvon

La chaleur est différente :

Convecteur = air chaud.
Panneau rayonnant = air chaud + rayonnement.

La chaleur est transmise sous forme d'air chaud et de rayonnement dans des proportions différentes selon les appareils.
Plus il y a de rayonnement, meilleur est le confort thermique.

Pour le moment, il est impossible de connaître les proportions entre ces 2 modes de transfert de chaleur car les fabricants ne l'indiquent pas, ou rarement ... ? J'ai encore jamais vu cette indication ...

Mais cela devrait changer, car le calcul du Cep max par la nouvelle réglementation thermique RT 2012 demande la part de convection des appareils de chauffage.

Les fabricants auraient intérêt à donner ce chiffre, surtout si leurs appareils sont bien conçus, ce qui permettrait aux consommateurs de distinguer les bons des mauvais produits.

Par définition, le panneau rayonnant est un appareil de chauffage électrique conçu pour apporter un meilleur confort (et consommer moins d'énergie) que le convecteur grâce au rayonnement infrarouge qu'il émet en façade. Celle-ci se présente sous la forme d'une tôle percée de nombreux trous. Facile à reconnaître !

Le convecteur, lui est une sorte de caisson cheminée en tôle, avec des évents visibles sur sa partie supérieure, ou une grille horizontale des quels sort de l'air chaud.



17 Mai 2013, 10:32
 

de Yvon

L'affaire se complique avec les dernières générations d'appareils de chauffage électrique, souvent tous appelé sans distinction "radiateur chaleur douce" alors que certains sont des convecteurs et d'autres des panneaux rayonnants, d'autres des radiateurs ...

Les termes utilisés sont d'ailleurs mal définis. A partir de quel taux de rayonnement un chauffage peut-il être appelé radiateur ? Les professionnels sérieux prennent pour définition du radiateur qu'il doit avoir un rayonnement majoritaire, au moins 51% (et 49% de convection).

Vous verrez que la plupart des fabricants de chauffages électriques vendent des convecteurs chaleur douce qu'ils appellent des radiateurs. Ils se présentent sous la forme d'un caisson aux formes arrondies avec un évent à la partie supérieure. Certains sont équipés d'une façade rayonnante avec film résistif ou résistance surfacique. Ils sont parfois appelés "double corps de chauffe", "deux en un". Ceux qui n'ont pas ce dispositif radiant en façade sont de simple convecteur. Il faut bien lire la documentation du fabricant pour faire la différence ...

Bonne journée !



17 Mai 2013, 10:43
 

de Anne

merci yvon.
On dit que les convecteurs sont interdits dans les logements neufs. Savez-vous depuis quelle année ?



20 Mai 2013, 00:29
 

de Rf22

La philosophie de la dernière RT comme des précédentes n'est pas d'interdire mais d'inciter. La RT oblige à ne pas dépasser un objectif de consommation énergétique annuelle ! Un calcul savant utilise une multitudes de paramètres propres aux matériaux de construction, aux appareils de chauffage, à la situation géographique, etc ... Si vous utiliser des convecteurs, la consommation annuelle augmente. Si le maximum autorisé est dépassé, il faut alors renforcer l'isolation, ou faire le choix de ne pas installer des convecteurs. La dernière RT (2012) est vraiment contraignante. Les maisons RT2005 sont des passoires thermiques. Donc, merci au Grenelle de l'environnement qui a vraiment fait bouger les lignes.

Un pays a interdit l'usage des convecteurs électriques : C'est le Danemark.
En Belgique, c'est la publicité pour les convecteurs qui est interdite.

En France, EDF, avec sa politique du tout nucléaire et de l'électricité à prix bradé est responsable du gigantesque gâchis commencé au début des années 80. En faisant la promotion du convecteur grille pain, le plus énergivore qui existe, la France consomme des quantités d'énergie colossales pour chauffer ses habitations, et croule sous les milliers de tonnes de déchets nucléaires ! Une bombe à retardement ...



21 Mai 2013, 11:13
 

de Yvon

:ugeek: :geek: :?:
Rf22 a écrit: Une bombe à retardement ...
économique :?:



21 Mai 2013, 16:26
 

de Rf22

Au mieux ! une bombe économique ! Au pire, j'ose même pas imaginer si un réacteur nucléaire dont la durée est prolongé encore de 10 ans supplémentaire venait à exploser en France !

J’espère que vous avez regardé sur Arte Thema ce soir, l'excellent documentaire "Démantèlements impossibles" ? La conclusion est qu'on aurait jamais construit de centrale nucléaire si le prix de l’électricité avait tenu compte du coût de leur déconstruction et celui de la gestion des déchets. Une impasse totale, dans laquelle la France est méchamment fourvoyée.



21 Mai 2013, 22:44
 

de Yvon

Raté mais je vais essayer de le revoir sur Pluzz.

Un petit extrait trouvé sur Youtube :





j'aime bcp Corinne Lepage. Elle a eu plus de courage quand elle était ministre de l'environnement sous Chirac que Voynet n'en a eu sous Jospin quand elle a dit que l'échouage de l'Erika n'était pas une catastrophe !



22 Mai 2013, 09:02
 


Retourner vers Le chauffage électrique



Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

CGU         Copyright