Différentiel conso élec e/ Clim Réversible et bain d'huile

Comment ça fonctionne...? Quelle consommation ? Questions théoriques sur le chauffage et les émetteurs de chaleur électriques.

Différentiel conso élec e/ Clim Réversible et bain d'huile

de saacha » Mer 20 Déc 2017 22:47

Bonjour,
je viens d'intégrer un appart équippé d'une clim réversible (CR).
Pour ce 1er hiver, j'ai un peu peur de la facture élec si je ne repose que sur la clim pour le chauffage...
Du coup je mixe la clim avec mon petit bain d'huile.
Mais je peux complètement me tromper héhé !

Pourriez-vous svp m'orienter sur les points suivants :
1) un bain d'huile de dernière génération, que je trouve très efficace, est-il est chauffage élec assez économe ? ou au contraire énergivore comme un grille-pain ?
2) et je ne comprends pas bien comment optimiser ma conso à partir de son thermostat : il y a 3 niveaux + une autre modulant la puissance. J'ai la sensation que les niveaux déterminent la quantité de kwatts, et le modulateur : l'inertie de chauffage de l'huile. Késako ???

3) la nuit, je coupe la clim pour rester au + bas du thermostat du bain d'huile (=> 15° pour 10 m2). Serait-ce plus économique d'utiliser la CR ?
4) ne risquons-nous pas avec la ventilation de la CR qui souffle au-dessus de nos têtes, d'attraper des rhumes ?!?

5) enfin, est-ce une erreur de coupler les 2 (bain et CR) au quotidien ? (je les utilise ensemble et les programme tous 2 à une T°c équivalente..)

Merci par avance de votre indulgence pour mes questions assez naïves, mais mon porte-monnaie à besoin d'être éduqué et soigné, or je crains de faire des bêtises énergétiques.

Merci de vos conseils et retours d'expériences
saacha
 
Messages: 1

 

 


Re: Différentiel conso élec e/ Clim Réversible et bain d'huile

de Yvon » Mer 20 Déc 2017 22:58

Un bain d'huile de dernière génération reste un chauffage d'appoint très convectif à la chaleur relativement concentrée ..
Quelle marque ?
La clim de type pompe à chaleur sera toujours un chauffage plus économique qu'un émetteur électrique direct. Quand bien même le COP s'effondre par température extérieure sous le zéro, le brassage assure une meilleure répartition de l'air chaud ce qui améliore l'efficacité thermique. Par contre, l'absence de rayonnement, le déplacement d'air et le bruit en fait un chauffage relativement désagréable.
Yvon
 
Messages: 1908








Retourner vers Le chauffage électrique

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités