Inertie fluide ou inertie sèche ?

Comment ça fonctionne...? Quelle consommation ? Questions théoriques sur le chauffage et les émetteurs de chaleur électriques.

Inertie fluide ou inertie sèche ?

de Zeb » Jeu 20 Aoû 2015 21:06

Question 1 aux spécialistes du forum :P

Je viens de lire dans le catalogue chauffage d'un grand magasin de bricolage la définition des avantages de l'une et de l'autre de ces inerties dans les radiateurs électriques.


INERTIE FLUIDE = "chaleur enveloppante et saine"

INERTIE SECHE = ""chaleur constante et homogène"

Si l'une est supérieure à l'autre pourquoi existe t-il deux offres ? Il doit bien exister une raison.
Alors laquelle choisir dans quelles conditions ??
Zeb
 
Messages: 107

 

 


Re: Inertie fluide ou inertie sèche ?

de Bricoleur » Ven 21 Aoû 2015 06:21

:oops: il faut un décodeur pour comprendre :x

chaleur "enveloppante" - "saine" - "constante" - "homogène"
Bricoleur
 
Messages: 364

Radiateur à inertie fluide ou inertie sèche ?

de Yvon » Ven 21 Aoû 2015 08:27

@zeb, cette question a déjà été abordée 100 fois dans le forum.

Il faut déjà s'entendre sur le type de chauffage.

- L'inertie sèche est utilisée aussi bien pour les planchers chauffants que les radiateurs à inertie en fonte d'aluminium, les convecteurs à coeur de fonte, les panneaux chauffants en matière minérale, etc ...

- A ma connaissance, de l'inertie fluide est présente uniquement dans les radiateurs à inertie en fonte d'aluminium. Et autre domaine, pour le chauffage central à chaudière dans les radiateurs muraux, les plinthes et planchers chauffants hydrauliques.

En général et pour simplifier, il est admis que l'inertie fluide permet une meilleur propagation de la chaleur dans le corps de chauffe. Par ailleurs, le corps de chauffe est toujours fermé, forcément si non le liquide s'échapperait ;-). Et qui dit corps fermé, garantit que l'air n'est pas en contact direct avec les éléments chauffants. Ce dernier point explique que l'inertie fluide soit associée au respect de la qualité de l'air "air sain", non surchauffé.

Ce que tu écris :

INERTIE FLUIDE = "chaleur enveloppante et saine"

INERTIE SECHE = "chaleur constante et homogène"

fait ressortir des points positif pour chaque technologie. Il faut bien vendre de tout. Mais je ne suis pas trop convaincu pour le point fort quant à l'homogénéité pour l'inertie sèche.
Yvon
 
Messages: 1725

Re: Inertie fluide ou inertie sèche ?

de Zeb » Sam 22 Aoû 2015 17:29

Yvon a écrit: l'inertie fluide permet une meilleur propagation de la chaleur dans le corps de chauffe. Par ailleurs, le corps de chauffe est toujours fermé, forcément si non le liquide s'échapperait ;-). Et qui dit corps fermé, garantit que l'air n'est pas en contact direct avec les éléments chauffants. Ce dernier point explique que l'inertie fluide soit associée au respect de la qualité de l'air "air sain", non surchauffé.



cqfd,merci pour cet éclairage.
Quels intérêts alors pour l'inertie sèche?
Zeb
 
Messages: 107

de Alain » Dim 23 Aoû 2015 15:04

Les thermographies parlent d'elles-même ..

Inertie sèche classique :

inertie sèche

Températures en surface du radiateur

Inertie sèche améliorée à droite (Onice) :

Inertie sèche améliorée

Inertie fluide :

Inertie fluide
Alain
Administrateur du site
 
Messages: 790

Re: Inertie fluide ou inertie sèche ?

de Alain » Dim 23 Aoû 2015 15:42

Même réponse qu'à la question précédente sur les matériaux.. Chaque technologie permet de fabriquer des appareils de performances très variables. Il est bien difficile de deviner le comportement d'un émetteur de chaleur sans posséder une thermographie ou au minimum une vue éclatée de ses entrailles !!

Pour la famille du radiateur à inertie en fonte d'alu, par défaut, l'inertie fluide permet à moindre coût de réaliser un bon transfert de chaleur du cœur vers le corps de chauffe. Dans la même gamme de prix, on choisira l'inertie fluide. Même si dans le très bas de gamme, il est possible de trouver des liquides caloporteur de mauvaise qualité..

- inertie fluide = chaleur homogène sur le corps de chauffe et convection douce
- inertie sèche = chaleur forte centralisée au niveau de l'élément chauffant - convection plus forte donc montée en température plus rapide (+ réactif)

L'inertie sèche peut aussi se montrer très performante. Par exemple, chez le fabricant Onice qui a mi au point un radiateur à inertie sèche globalement plus performant et plus réactif grâce à plusieurs résistances chauffantes moulées dans le corps de chauffe.

Dans le domaine du chauffage électrique direct, c'est l'inertie sèche qui est la plus utilisée. Elle sert à la stabilisation thermique des planchers rayonnants en ciments, des murs chauffants et plafond en plâtres, des panneaux chauffants en marbre, en verre ou matériaux composites ...
Alain
Administrateur du site
 
Messages: 790

Re: Inertie fluide ou inertie sèche ?

de Zeb » Mer 2 Sep 2015 09:34

Le vendeur m'a conseillé l'inertie sèche fonte. Qu'en pensez-vous ?
Zeb
 
Messages: 107

de Merik » Mer 2 Sep 2015 12:02

quel modèle en particulier ?
Merik
 
Messages: 630

Re:

de Zeb » Mer 2 Sep 2015 12:25

Merik a écrit:quel modèle en particulier ?
AIRELEC Airedou = le ToP ? A votre avis ?
Zeb
 
Messages: 107

Re: Inertie fluide ou inertie sèche ?

de Zeb » Mer 2 Sep 2015 13:11

Vidéo à regarder : différences des céramiques.

Zeb
 
Messages: 107

Re: Re:

de Merik » Mer 2 Sep 2015 16:49

Zeb a écrit:
Merik a écrit:quel modèle en particulier ?
AIRELEC Airedou = le ToP ? A votre avis ?


Quand on parle de fonte aujourd'hui dans un radiateur électrique, il s'agit souvent de la "Fonte active" sous brevet Noirot.

Fonte active Noirot

= un bloc chauffant chaleur douce qui est utilisé pour la partie convective dans le modèle Calidou, Airedou (double résistance chauffante).

La vidéo elle date ;) mais il y a d'expliqué les bases de la chaleur douce et du respect de la qualité de l'air, et quelques dérive ésotériques :lol: Leur cœur de chauffe en céramique est bien pensé pour éviter les défauts de base. Mais il est trop petit pour bien irriguer le corps de chauffe en aluminium de façon homogène.

Onice fait bien sûr bcp mieux sur ce point, et d'autres , par exemple MDC .. pas mal

Cœur de chauffe en céramique
Merik
 
Messages: 630

Re: Inertie fluide ou inertie sèche ?

de Zeb » Mer 2 Sep 2015 18:17

Les 5 résistances électriques sont indépendantes chez Onice ?
Zeb
 
Messages: 107

de Bricoleur » Jeu 3 Sep 2015 11:10

Cette vidéo est incomplète. Le monsieur il oublie étrangement de parler de l'autre partie tout aussi, voire plus importante, le CORPS DE CHAUFFE.
Bricoleur
 
Messages: 364

Re: Inertie fluide ou inertie sèche ?

de Alain » Jeu 3 Sep 2015 11:25

Zeb a écrit:Les 5 résistances électriques sont indépendantes chez Onice ?


Chez Onice, les résistances sont moulées dans le corps du radiateur. Les puissances proposées sont 1000w avec 5 éléments de 200 watts chacun, 1600w avec 8 éléments et 2000w avec 10 éléments. La régulation est assez complexe puisqu'elle se fait en ajustant le nombre d’éléments chauffant à température maximum.
Alain
Administrateur du site
 
Messages: 790

Re: Inertie fluide ou inertie sèche ?

de icare » Lun 24 Oct 2016 11:05

a mon tour de poser des questions :

Comment est-il possible d'ajuster et expliquer point par point la description commerciale initiale qui est la suivante ?

INERTIE FLUIDE = "chaleur enveloppante et saine"
INERTIE SECHE = "chaleur constante et homogène"

INERTIE FLUIDE = Plus lent
INERTIE SECHE = Plus rapide
icare
 
Messages: 17

Re: Inertie fluide ou inertie sèche ?

de Merik » Mar 25 Oct 2016 11:56

La réponse est dans ta question.
Quoi qu'il faille prendre en compte le niveau d'isolation, le climat, la variation plus ou moins rapide des besoins etc .. et aussi la structure du radiateur. Un convecteur moderne avec une régulation de bonne qualité est très réactif et la température pourra être régulée avec une grande stabilité.

Pour ce qui est de l'inertie fluide, le corps de chauffe est toujours fermé. Donc pas trop de surprises, même si la taille du corps de chauffe par rapport à la puissance, le nombre de circuits de convection, la longueur du thermoplongeur, la qualité du liquide caloporteur, la performance du réseau de circulation du fluide ... influencent sensiblement la réactivité et la diffusion homogène de la chaleur.

Pour l'inertie sèche, comme on le voit plus haut, les technique peuvent être différentes. Les radiateurs ont souvent un coeur de chauffe de petite taille en contact avec l'air donc une réaction presque immédiate par convection à ce niveau. Quand ce n'est pas un passage d'air directement sur le coeur de chauffe, c'est une zone centrale qui s'échauffe plus rapidement.

Globalement, il faut retenir que le radiateur à inertie fluide répond moins vite quand il y a un besoin important ponctuel car il faut attendre que tout la chaleur soit distribuée par le mouvement du fluide dans le corps de chauffe et que ce dernier monte en température. Un délai de quelques minutes à 1/2 heure pour remonter la température selon les cas.
Merik
 
Messages: 630

Re: Inertie fluide ou inertie sèche ?

de icare » Ven 28 Oct 2016 09:23

Inertie fluide : Chaleur enveloppante et saine ?

Merci de développer :)
icare
 
Messages: 17

Re: Inertie fluide ou inertie sèche ?

de Merik » Mer 16 Nov 2016 23:32

icare a écrit:Inertie fluide : Chaleur enveloppante et saine ?


De quelles façons la qualité de l'air est-elle dénaturée par un chauffage ? Par une élévation trop importante de sa température.
L'inertie fluide assure une répartition homogène de la chaleur dans le corps de chauffe. On évite de cette façon le point très chaud au centre du radiateur à inertie sèche ou se forme une convection forte.
La convection forte déplace des masses d'air importantes. L'air est localement très chaud et se charge de l'humidité ambiante. Cette vapeur d'eau est ensuite, soit expulsée par le système de Vmc, soit condense sur des ponts thermiques.

Par ce phénomène, les chauffages convectifs peuvent fortement assécher l'air ambiant ce qui est plutôt mauvais pour les bronches. Des poussières sont déplacées. La condensation localisée sur des zones froides du bâti peut provoquer l'apparition de moisissures qui vont relâcher des spores etc ..

En comparable, l'inertie fluide garantissant un chauffage moins convectif et à température plus basse que le même type d'appareil à inertie sèche localisée, il est habituel de le décrire comme produisant une chaleur plus saine
Merik
 
Messages: 630

Re: Inertie fluide ou inertie sèche ?

de Dami » Mar 17 Jan 2017 21:34

L'inertie fluide est comparable au chauffage centrale sans avoir besoin d'une chaudière.
Est-ce que tous les radiateurs à inertie fluide se valent et si non, comment les différencier ?
Dami
 
Messages: 2












Retourner vers Le chauffage électrique

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité