Puissance thermique des radiateurs premier prix ?

Ce forum est réservé aux questions concernant le choix et l'utilisation d'un modèle de radiateur électrique en particulier.

de tam

Bonjour,
Je viens de découvrir que certains radiateurs "premier prix" ont une puissance thermique (fiche technique) nettement inférieure à celle de leur étiquette. (exemple ci-dessous: Pnom = 1,2 kW pour ce radiant "2000 W")

Que pensez-vous de cette bizarrerie ?
L'avez-vous déjà remarquée ?
L'avez-vous déjà vérifiée en pratique ?

Différence entre puissance électrique et puissance thermique

Merci de vos réponses.

Dans l'attente d'avoir un modèle concerné entre les mains pour mesurer,
Tam



15 Fév 2021, 19:44
 

 

 


de Cronos

Cette notion de puissance thermique et l'obligation de l'afficher remonte à la norme "éco conception" de 2018. Je veux bien que quelqu'un nous donne une définition précise.

En principe, l'effet joules donne puissance électrique = puissance thermique.
Pour moi, il s'agirait de la puissance moyenne réelle que peut délivrer le radiateur si la résistance est activée en continu. Des trous vont apparaitre en raison de la limitation de la température de surface du corps de chauffe ?



15 Fév 2021, 22:11
 

de Yvon

:idea:


Définitions extraites du document de la commission européenne décrivant les exigences d'écoconception applicables aux dispositifs de chauffage décentralisés. Voir le doc en fin de page.



«puissance thermique nominale» (Pnom), la puissance thermique d'un dispositif de chauffage décentralisé, telle que
déclarée par le fabricant et exprimée en kW, qui comprend à la fois la puissance thermique directe et la puissance
thermique indirecte (le cas échéant), lorsque ledit dispositif fonctionne à la puissance thermique maximale pouvant
être maintenue pendant une période prolongée;


«puissance thermique directe», la puissance thermique du produit, exprimée en kW, transmise à l'air par
rayonnement ou par convection de chaleur par ou à partir de l'appareil lui-même, à l'exclusion de la puissance
thermique du produit transmise à un fluide caloporteur;

«puissance thermique indirecte», la puissance thermique de l'appareil, exprimée en kW, transmise à un fluide
caloporteur par le même processus de génération de chaleur que celui qui fournit la puissance thermique directe;



16 Fév 2021, 10:11
 

de Cronos

la puissance thermique maximale pouvant être maintenue pendant une période prolongée


Donc, bien ce que je disais. Par rapport à sa puissance électrique, le radiateur de la photo, en fait un panneau rayonnant, est trop petit pour dissiper 2000 watts très longtemps. Il surchauffe et se coupe pour refroidir. Mais cela ne va pas forcément se produire en utilisation normale si le dimensionnement est fait correctement par rapport aux besoins. Je demande à connaitre les conditions du test. :|



16 Fév 2021, 11:04
 

de Yvon

Cronos a écrit:
la puissance thermique maximale pouvant être maintenue pendant une période prolongée
Je demande à connaitre les conditions du test. :|


On va chercher ça :!:

La puissance thermique nominale est un bon indicateur de l'efficacité thermique de l'appareil. Plus l'écart est important avec la puissance électrique, plus l'appareil fonctionne près des limites de sécurité et s'échauffe rapidement.



16 Fév 2021, 14:45
 

de tam

Bonjour et merci pour ces réponses.
D'après un test effectué par un internaute (sur un modèle équivalent) le rapport cyclique de chauffe serait limité un peu au dessus de 50% (40s "on 2kW", 40s "off").
Si je confirme ce test alors il y aura tromperie sur la marchandise affichée "2000 W", non ?

ps: j'ai posé cette question sur ce forum car ici on ne parle que de radiateurs électriques.



16 Fév 2021, 14:46
 

de Cronos

tam a écrit:.
D'après un test effectué par un internaute (sur un modèle équivalent) le rapport cyclique de chauffe serait limité un peu au dessus de 50% (40s "on 2kW", 40s "off").
Si je confirme ce test alors il y aura tromperie sur la marchandise affichée "2000 W", non ?


Les régulations à action proportionnelles de type PID utilisent un cycle d'environ 50 secondes mais ce que vous décrivez serait un bridage de la durée d'activation du ON. Si la température de consigne n'a pas été atteinte au bout de plusieurs cycles bridés de la sorte alors ce serait une sorte de tromperie sur la marchandise :D ou un défaut de fonctionnement du thermostat...

L'algorithme P regarde la différence entre la consigne et la mesure faite par la sonde. Plus l'écart se réduit, plus la durée du ON se réduit afin d'éviter un dépassement de la consigne.



16 Fév 2021, 17:27
 

de tam

Bien ok le PID et ses diverses réponses possibles.

Mon test sera simple: consigne au max pour que la régulation n'ait qu'une solution, mettre plein pot (càd à 100% de la puissance installée)
Le modèle testé devra répondre comme mon radiant premier prix acheté il y a 9 ans et que je viens de tester:
- panneau radiant 1500W ref DCM138.5.AAFS
- relevé wattmètre: 1,47 kW sous 239V, en continu et pendant plusieurs minutes au démarrage.

Si vous avez des remarques sur la méthode, merci pour vos retours.



16 Fév 2021, 19:06
 

de Cronos

Vous avez mesuré la valeur de la résistance chauffante ?
Vendue pour 2000 watts sous 230 volts, la résistance doit faire 26,45 ohms.
P=U²/R



17 Fév 2021, 11:16
 

de tam

Bonjour, non je n'ai pas mesuré la résistance de mon "vieux" radiant étant donné que j'ai la possibilité de mesurer directement sa puissance avec un analyseur de réseau, mais je peux le faire sur demande ;)



17 Fév 2021, 13:55
 

de Yvon

L'élément chauffant typique des panneaux rayonnants fait souvent 500 watts.
Le fabricant en utilisent plusieurs en parallèle pour décliner les puissances habituelles 1000W, 1500W et 2000W.

- relevé wattmètre: 1,47 kW sous 239V

La mesure donne la puissance instantanée consommée par 3 élément de 500 watts .. Un des éléments est grillé :|



18 Fév 2021, 22:57
 

de tam

Bonjour,
Bien ok la possibilité d'un élément grillé.
Là par contre, il s'agit de radiateurs neufs avec tous les éléments ok.

Je viens de tester un radiant Dillam 1000 W.
Indications sur le carton: puissance nominale 1000 W (photo)
Plaque signalétique avec le logo NF, vu au déballage: 230 V - 1000 W et rien d'autre (photo)

Mon test: radiateur dehors @11°C, en plein vent et thermostat maximal (sur 29)

Le wattmètre indique 950W sous 229V => ok mais.......... la régulation coupe à 40s pour reprendre à 76s et ainsi de suite :roll:

Donc puissance thermique: 950 * 40/76 = ~500 W

Conclusion: Si le consommateur a besoin d'une puissance thermique de 1000 W, il croit acheter un 1000 W (et son abonnement doit en tenir compte sinon Linky coupe...) mais dans les faits il n'a ici que 500 W thermiques, soit même pas les 600 W annoncés par le constructeur, sur l'une des dernières pages de sa fiche technique papier :twisted:
Fichiers joints
S1 230V 50Hz 1000W.JPG
S1 230V 50Hz 1000W.JPG (8.95 Kio) Vu 123 fois
puissance nominale 1000W.JPG
puissance nominale 1000W.JPG (9.14 Kio) Vu 121 fois



19 Fév 2021, 11:39
 

de tam

Je prends également conscience que cette arnaque potentielle n'est pas isolée comme le montre un comparatif QueChoisir portant sur 26 radiateurs (automne 2020).

Cette étude ne dit mot de l'obligation légale des distributeurs et constructeurs d'afficher la puissance thermique mais fait un test comparatif de rapidité de passage d'une pièce de 8° à 19° avec consigne à fond.

Alors que tous les radiateurs d'un même type et puissance devraient avoir environ cette même rapidité, les plus rapides mettent 40 min là où d'autres mettent 2 fois plus de temps...

Conclusion: certains constructeurs brident la puissance de leur radiateurs (rapport cyclique << 100%), ce qui est le cas des DILLAM mais aussi de l'AlTECH pourtant en tête dans le comparatif QC. A croire qu'un radiateur ne sert pas qu'à chauffer :twisted:



19 Fév 2021, 12:09
 

de Yvon

Alors, en effet, on peut parler d'une limitation qui doit servir à éviter de cramer les résistances .. Les chinois sont vraiment sans scrupules :D
Ils n'ont pas la technique pour faire des résistances bi-métal ?

Ici un élément chauffant vendu sous la marque Warm confort qui a grillé par surchauffe localisée :

Image



20 Fév 2021, 23:18
 

de tam

Bonjour,
Yvon a écrit:Alors, en effet, on peut parler d'une limitation qui doit servir à éviter de cramer les résistances .. Les chinois sont vraiment sans scrupules :D
Ils n'ont pas la technique pour faire des résistances bi-métal ?

Je ne pense pas que ce soit un problème de savoir faire, bien au contraire.

Bon, il aurait fallu que je démonte le Dillam pour étudier ses résistances et leur durée de vie sous puissance nominale continue, mais je n'ai pas voulu financer un test potentiellement destructif :oops:



21 Fév 2021, 13:01
 







Faire une recherche dans le forum :





Retourner vers Radiateurs électriques



Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

CGU         Copyright