Je réalise un plancher chauffant électrique...

Les émetteurs de chaleur électriques intégrés au bâti : plafond radiant, plancher rayonnant et mur chauffant utilisant de grandes surfaces chauffantes travaillant à basse température.

Je réalise un plancher chauffant électrique...

de Alain » Jeu 16 Fév 2012 11:34

Envoyé: Jeu 16 Fév 2012 11:05
De: Occursator
A: Alain Yvon NONO21



Bonjour, :D

Je réalise un plancher chauffant électrique. Je pensais pouvoir passer mes tuyaux EC et EF dans la chape mais un plombier :evil: m'a dit que c'était interdit. :(

Après vérification sur les DTU j'ai trouvé:
:?: - DTU 65-8 - chap. 4.28 - "aucune canalisation autres que les tubes chauffant ne doit être incluse dans une dalle désolidarisée isolée"
Mon plancher étant électrique et non à eau suis-je concerné?
:?: - DTU 65-7 chap 4.1.9 "pour le passage des canalisations de toute nature, les parcours parallèles doivent être évités lorsque la distance entre surfaces extérieures est inférieure à 30 mm. Cette distance de 30 mm doit également être respectée pour le cas des croisements."

La trame électrique s'arrêtant à 40 cm des murs extérieurs je comptais passer ces tuyaux dans cette espace au-dessus de l'isolant et à 30 cm des murs à cause du froid.

Qu'en pensez-vous :geek: ?
Alain
Administrateur du site
 
Messages: 790

 

 


Re: Je réalise un plancher chauffant électrique...

de Alain » Jeu 16 Fév 2012 11:58

Bonjour,

Je ne connais pas cette réglementation particulière, mais Il me semble logique que la même règle s'applique pour une dalle flottante qu'elle soit "eau chaude" ou "électrique". Le béton travaille avec les variations de température et il faut que la dalle chauffante ait une température homogène. Si vous le traversez avec des tuyaux d'eau froide cela risque de poser un problème.

Vous devriez consulter en détail le document suivant : Norme française NF P 52-302-1 "Exécution des planchers chauffants par câbles électriques enrobés dans le béton" ex DTU 65.7.

:arrow: http://www.bdd-avsconcept.fr/animateur/ ... 430000.pdf
Alain
Administrateur du site
 
Messages: 790

de Yvon » Jeu 16 Fév 2012 12:29

C'est totalement interdit en effet !
Et un professionnel se doit de respecter ces consignes.

Tout ce qui est réseau électrique ou sanitaire doit être isolé du réseau du plancher chauffant. On peut mettre les câbles et les tuyaux de ces réseaux sous la dalle chauffante et sous l'isolant dans une chape de ravoirage ou dans le support. Les consignes de mise en œuvre d'un PRE (plancher rayonnant électrique) sont décrites dans le "Cahier des Prescriptions Techniques communes au P.R.E.- CPT PRE 09/07.
Yvon
 
Messages: 1728

Re: Je réalise un plancher chauffant électrique...

de Occursator » Jeu 16 Fév 2012 12:52

:cry: :cry: :cry: :cry:
Merci pour ces post...
Je ne dispose que d'une réservation de 13 cm (ep isolant + chappe)... je ne peut pas passer en dessous de l'isolant.
Les tuyaux peuvent-il passer dans les combles perdus ?
Occursator
 
Messages: 1

Re: Je réalise un plancher chauffant électrique...

de Yvon » Jeu 16 Fév 2012 14:06

Quelques éléments qui peuvent vous intéresser :

5.15 Canalisations, fourreaux et conduits : Les sous-couches isolantes ne doivent, en aucun cas, être découpées en vue d’incorporer d’éventuels fourreaux, canalisations ou conduits. Si des canalisations, des fourreaux ou des conduits passent sur le support, la mise en oeuvre d’un ravoirage, en sable stabilisé ou en mortier maigre de type C ou D tel que décrit au paragraphe 5.3.2 de la norme NF DTU 52.1 (référence P 61-202 ) ou tel que décrit au paragraphe 6.3.2 de la norme NF DTU 26.2 (référence P 14-201), est nécessaire comme indiqué sur la fi gure 1 ci-dessous. Les canalisations, fourreaux ou conduits ne doivent pas se croiser.


et

Il est rappelé que les canalisations ou gaines ne doivent pas être incluses dans l’ouvrage de recouvrement des éléments chauffants, elles doivent être incorporées dans un ravoirage réalisé directement sur le plancher support (se reporter à l’article 5.15).


Aussi :

• Traversées ou percements : Une canalisation verticale traversant l’ouvrage de recouvrement doit être désolidarisée de celle-ci par un fourreau ou un manchon compressible conformément au paragraphe 8.3 de la norme NF DTU 26.2/52.1 (référence P 61-203).


Distance minimale à respecter entre les éléments chauffants et le passage de canalisations verticales de toutes natures traversant le plancher (distribution d’eau, distribution électrique, etc.) = 0,03 m



Ci-dessous le lien vers le Cahier des Prescriptions Techniques communes "Chauffage par Plancher Rayonnant Électrique".
Ce document annule et remplace le CPT PRE 09/07 - e-cahier du CSTB 3606, de septembre 2007.

cstb.fr/pdf/cpt/CPT_3606_V2.PDF

https://web.archive.org/web/20130203093 ... 606_V2.PDF
Yvon
 
Messages: 1728

Re: Je réalise un plancher chauffant électrique...

de Yvon » Jeu 16 Fév 2012 14:18

Occursator a écrit:Les tuyaux peuvent-il passer dans les combles perdus ?


Oui, cela ne doit pas poser de problème de passer ces canalisations dans les combles mais il faudra les isoler et les mettre hors gel.

Ou alors dans un faux plafond avec des vannes et une trappe pour y accéder. Mais en cas de fuite attention aux dégâts.
Yvon
 
Messages: 1728

Plancher chauffant électrique...

de Lamine » Ven 14 Sep 2012 11:05

Bonjour à tous et à Yvon, Nono21 et Kristoff en particulier.

Qui connaît les différences entre le câble mono-conducteur et le bi-conducteur ?
J'avais lu une explication détaillée que je ne retrouve plus sur le forum.

Et bonne journée :lol: :lol: :lol:
Lamine
 
Messages: 41

Re: Je réalise un plancher chauffant électrique...

de Yvon » Ven 14 Sep 2012 15:42

Bonjour :)

J'avais posté ce dessin pour voir les différences :

Câble pour plancher chauffant
Yvon
 
Messages: 1728

Plancher chauffant électrique...

de Yvon » Ven 14 Sep 2012 15:48

Bon, le câble bi-conducteurs à plusieurs avantages :

- Il s'auto-régule sur toute sa longueur. Si une zone est plus exposée aux déperditions, le câble produit plus de chaleur. Et inversement, si une zone est étouffée par un revêtement qui empêche la dissipation de la chaleur de la dalle en ciment, le câble fournit plus de chaleur. en fait, ce câble est composé d'un semi-conducteur dont la résistance au courant varie en fonction de son échauffement. La résistance diminue quand la chaleur augmente. La chaleur est par conséquence parfaitement uniforme sur toute la surface de la dalle ... suis-je clair :roll:

- Il ne crée pas de champs magnétique car il n'y a pas de boucle de retour du courant.
Yvon
 
Messages: 1728

Re: Je réalise un plancher chauffant électrique...

de Lamine » Lun 17 Sep 2012 09:48

Merci :D

Donc ce câble autorégulant peut s'utiliser sans thermostat d'ambiance si la puissance par mètre carré est bien adaptée aux déperditions ?
Lamine
 
Messages: 41

Re: Je réalise un plancher chauffant électrique...

de Rf22 » Lun 17 Sep 2012 14:42

Pas de thermostat ?? Et comment vous allez régler la tempértaure ?
Rf22
 
Messages: 98

Re: Je réalise un plancher chauffant électrique...

de Yvon » Lun 17 Sep 2012 16:11

Non, il faudra installer un thermostat d'ambiance.
Si le câble autorégulant permet de réguler automatiquement la sortie de puissance en fonction de la température, il ne faut pas s'attendre à une grande précision. De plus, comme tout semi-conducteur, il y a une dérive dans le temps.

Pour réchauffer une tuyauterie, ce type de câble est utilié sans régulation, mais lorsqu'il s'agit de chauffer au degré près un local, il faut obligatoirement installer un thermostat d'ambiance pour obtenir une température précise. De plus, le thermostat aura également un rôle de protection en cas de surchauufe due à une défaillance de l'installation.
Yvon
 
Messages: 1728

Re: Je réalise un plancher chauffant électrique...

de Do63760 » Dim 10 Fév 2013 11:33

Bonjour, j'ai quelques petites questions par rapport à la rénovation que je souhaite faire pour ma maison.
Qu'elle est le gain potentiel (kw/h) entre un chauffage au sol électrique et des radiateurs électrique style radiant.

Actuellement j'ai environ 9kw/h de chauffage style radiant pour 70m2 facture électrique: 1300€ annuel eau chaude compris (cuisine 1kw pour 11m2, salon 4kw pour 25m2, couloir 2kw pour 8m2, chambre 1 1kw pour 11m2, chambre 2 1kw pour 9m2)
Ma rénovation futur (réunir cuisine + salon + couloir) car actuellement mon couloir je le chauffe peut(15°) car coupé par un mur entre salle de vie (cuisine et salon coupé par un mur aussi que je souhaite réunir également) avec chambres et salle de bain.
Est-ce plus intéressant de poser un bi-conducteur avec un film alu diffuseur sur du carrelage collé, ou une trame sans film alu avec un réagréage de 5mm et du carrelage? (niveau conservation de chaleur, inertie)

Et pour finir question peut-être bête, est-ce que c'est plus intéressant de chauffer en continu à la même temperature les pièces, ou comme dans mon cas actuellement grâce au programmateur de chauffage à certaine heure de vie, chauffage a 21° et heure de sommeil 15°?

Merci pour vos réponses.

Do
Do63760
 
Messages: 1

Re: Je réalise un plancher chauffant électrique...

de NONO21 » Dim 10 Fév 2013 14:50

bonjour,

Le chauffage au sol, ce n'est pas mal, mais on doit laisser la température stable, on ne peut pas augmenter la température, pour la baisser ensuite, en raison de l'inertie.

L'utilisation des radiateurs est plus souple, on peut réduire la température puis la remonter aux moments utiles, puisque' c'est plus réactif.

Si on met des radiateurs, il faut absolument éviter la plus possible les sols froids tels que carrelage (alors que pour du chauffage au sol, ça convient très bien) Et bien sûr dans tous les cas, il faut que la chappe soit isolée.

Il est difficile de comparer les deux types de chauffage. En théorie, pour une utilisation en continu à température égale, le chauffage au sol serait légèrement plus économique (environ 10%), mais comme avec les radiateurs on a plus de souplesse, on peut davantage économiser.

Ceci dit question confort, rien de mieux que le chauffage au sol, et surtout en région froide.

Par contre en région à climat doux et ensoleillé, lorsque le soleil sort, il y a parfois surchauffe à cause de l'inertie du sol chauffant, idem lorsque le soleil disparait.
NONO21
 
Messages: 993

Re: Je réalise un plancher chauffant électrique...

de Yvon » Dim 10 Fév 2013 19:16

A la question, est-il économique d'abaisser la température de chauffage lors d'absences de quelques heures, la réponse est plutôt ... OUI ... et carrément OUI pour une absence de quelques jours.

A ce sujet j'ai bien aimé l'article de Terraeco qui a posé la question à un spécialiste :
articles-ecolos-sur-chauffage-terraeco-t650.html
Yvon
 
Messages: 1728

Re: Je réalise un plancher chauffant électrique...

de Yvon » Dim 10 Fév 2013 19:19

Pour ce qui est de l'inertie des planchers chauffants, il faut faire la différence entre ceux, dits "à accumulation" et les autres.

La norme NF-C15-100 distingue deux types de PRE :

- Le plancher rayonnant direct basse température constitué d'un élément chauffant posé sur un isolant thermique, et d'une chape flottante armée de faible épaisseur.

- Le plancher chauffant basse température à accumulation composé d'une dalle armée épaisse dans laquelle est enrobé l'élément chauffant.

Les PRE à forte inertie ne sont pas conseillés si les besoins en chauffage varient rapidement (en France = régions en altitude par exemple et/ou mauvaise isolation).

Dans les deux cas la puissance est répartie sur une grande surface, et l'élément chauffant n'est pas beaucoup plus chaud que la température de consigne. Limitation à 28 degrés.

On prend soin d'apporter beaucoup d'inertie dans le cas de PRE à accumulation se chargeant la nuit au tarif des heures creuses. Pour les PRE direct, une inertie légère est suffisante si la régulation est précise. Ainsi, on peut réguler finement la température de consigne sans que l'inertie pénalise la réactivité en cas de besoins importants ou d'apports solaires.

Les trames sont plus faciles à utiliser car le câble est positionné correctement en usine pour éviter toute usure mécanique anormale, et plus besoin de se soucier de calculer la puissance surfacique.

Pour la mise en place, le meilleur conseil est de suivre les prescriptions des fabricants de trames et fils chauffants, et de lire les publications du CSTB (Centre Scientifique et Technique du Bâtiment )...
Yvon
 
Messages: 1728












Retourner vers Le chauffage intégré au bâti

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités