Le guide sur les radiateurs électriques Différents types d'appareils de chauffage électrique Le forum de discussions
Les fabricants de radiateurs électriques Le forum sur le chauffage électrique Comparatif des types de chauffage électrique   Demander 3 devis gratuits et sans engagement  

Rechercher dans le site
 


chaleur douce
 La chaleur douce
 Convecteur
 Panneau rayonnant
 Radiateur à inertie
 Sèche serviette
 Deux en un
 Infrarouge
 Accumulateurs
 Plancher (PRE)
 Plafond rayonnant
 Mur chauffant
 Plinthes


chaleur forte
 Convecteurs
 Soufflant
 Halogène
 Panneau radiant
 Bain d'huile


Dossiers
 La chaleur douce
 Confort thermique
 L'isolation
 La RT 2012
 La consommation
 La convection
 Chaleur Bio


Normes
 Classe électrique
 Installation
 Fil pilote


Annuaire des fabricants de radiateurs électriques

Dictionnaire du chauffage électrique




Les panneaux rayonnants

Ce type d'appareils de chauffage électrique mural diffuse la chaleur par convection et par rayonnement électromagnétique infrarouge au moyen d'un réseau de résistances électriques placés derrière une grille de protection alvéolée en "nid d'abeilles". Ces panneaux rayonnants de nouvelle génération sont la solution la moins coûteuse pour mettre en place un chauffage électrique adapté au niveau d'efficacité conseillé par la réglementation thermique 2005 dans l'habitat neuf.

Le rayonnement apporte une sensation de chaleur douce plus agréable que l'air chaud produite par un chauffage convectif mais il n'est pas constant. Le transfert par convection est très majoritaire et le niveau de rayonnement ne suffit pas à compenser les parois froides dans le logement typique des constructions antérieures aux exigences de la RT2012. Le gradient de température sol-plafond mesuré est généralement de plusieurs degrés.
  Les émetteurs de chaleur appelés panneaux rayonnants


Un thermostat précis au 1/10 de degré et un système de régulation électronique chronoproportionnel sur les modèles haut de gamme sont en mesure d'assurer une gestion de la température ambiante avec des variations autour de la consigne relativement bien contenues. L'effet bulle de chaleur souvent présent autour des convecteurs est réduit, et les phénomènes convectifs énergivores responsables de la stratification de l'air et du déplacement des poussières restent acceptables.

Trop de points faibles :

1 - L'absence d'inertie ne permet pas à ces panneaux de se comporter comme des points chauds permanents et stables, aptes à produire une chaleur homogène et sans vague. Quand la température atteint la valeur de consigne, le thermostat coupe l'alimentation électrique des résistances chauffantes et s'en suit immédiatement la coupure du flux de chaleur rayonnée accompagné d'une sensation de froid. Le rayonnement permanent est une garantie de confort thermique que procure les radiateurs de technologies plus performantes.

2 - La qualité de l'air est dégradée : D'une façon moins prononcée que les convecteurs, les panneaux rayonnants participent à la dispersion des poussières allergènes et des particules. L'air est asséché du fait d'une température trop importante en sortie qui peut provoquer la condensation sur les vitres et les parties froides du bâti.

Comment faire son choix ?

L'élément chauffant d'un panneau rayonnant classé en catégorie C   A puissance égale, plus la surface de la façade rayonnante est importante, plus l'appareil est en mesure de diffuser une chaleur à basse température, gage de confort thermique et d'un meilleur rendement énergétique.

Un thermostat électronique précis au 10em de degré est la règle, mais une régulation numérique apportera encore plus de stabilité au système. Pour les meilleurs produits de cette technologie, des éléments chauffants de grande surface en aluminium (cf photo) porteront le classement en catégorie C par la marque NF électricité Performances, une garantie de variations spatiales et temporelles contenues.


La programmation par plages horaires avec abaissement de la température de consigne pendant les périodes d'absence ou la nuit permet de réduire la consommation électrique d'environ 25%. Lorsque ces appareils sont équipés d'une électronique compatible fil pilote, il est aisé de réaliser une programmation horaire. Un gestionnaire d'énergie transmet les ordres pilotes vers les radiateurs par le fil pilote lorsque celui-ci est câblé dans l'habitation, ou par des cassettes communicantes (RF ou courant porteur).


Les avantages des panneaux rayonnants
  • Assez bon marché,
  • Ne chauffe que part l'avant, donc inutile d'isoler à l'arrière,
  • consommation électrique plutôt bien maîtrisée en catégorie C (NF Performance).

Les inconvénients des panneaux rayonnants
  • Chauffe par à-coups car absence d'inertie,
  • encore trop de convection,
  • modifie la qualité de l'air (assèchement et déplacement des poussières),
  • confort thermique moins bon et chaleur moins douce que les radiateurs à inertie.


 
 



CGU