Le guide sur les radiateurs électriques Différents types d'appareils de chauffage électrique Le forum de discussions
Les fabricants de radiateurs électriques Le forum sur le chauffage électrique Comparatif des types de chauffage électrique   Demander 3 devis gratuits et sans engagement  

Rechercher dans le site
 


chaleur douce
La chaleur douce
Convecteur
Panneau rayonnant
Radiateur à inertie
Sèche serviette
Deux en un
Infrarouge
Accumulateurs
Plancher (PRE)
Plafond rayonnant
Mur chauffant
Plinthes


chaleur forte
Convecteurs
Soufflant
Halogène
Panneau radiant
Bain d'huile


Dossiers
Les réglages
Confort thermique
L'isolation
Calcul déperdition
La consommation
La convection
Chaleur Bio


Normes
Le Fil pilote
Classe électrique
Installation
Les Volumes de SDB
Quel emplacement ?
La chaleur douce
La RT 2012


Annuaire des fabricants de radiateurs électriques

Dictionnaire du chauffage électrique







Les réglages d'un radiateur électrique

Les thermostats embarqués sur les radiateurs électrique possèdent souvent des fonctions de base identiques quelque soit le fabricant. Il existe deux catégories de thermostat. Les modèles analogiques équipés de commutateurs mécaniques, curseurs ou molettes, et les versions numériques avec un afficheur à cristaux liquides. Les réglages sont alors accessibles en déroulant des menus à options. Les modèles numériques offrent souvent la possibilité de programmer des plages horaires sur la base du protocole fil pilote 4 ou 6 ordres.

La mise en service d'un appareil de chauffage électrique se réalise généralement en passant un commutateur du thermostat de la position arrêt à confort. Un interrupteur réalisant une coupure générale se trouve parfois sur le côté de l'appareil. Le mode confort réalise la température dite de consigne qui sera la référence réglée avec la molette ou dans les menus.

Les principaux pictogrammes :

Pictogrammes pour le réglage d'un thermostat


Le thermostat électronique analogique :

Placez le sélecteur de modes sur la position confort puis réglez la température en contrôlant celle-ci avec un thermomètre placé au centre de la pièce. La molette de température possède des graduations pour un repérage rapide mais ne permet pas de choisir directement une température. Un voyant rouge indique l'activation de la résistance chauffante lorsque la température demandée, appelée consigne est inférieure à la température mesurée par la sonde du thermostat. Commencez par positionner la molette de température à mis chemin entre les réglages extrêmes. Ajustez ensuite de part et d'autre en fonction de la température mesurée sur le thermomètre. Plusieurs jours seront souvent nécessaires pour obtenir le niveau de chaleur souhaité et bien stable.

Boutons de réglage d'un radiateur électrique

Si l'appareil est piloté par un programmateur horaire relié à son fil pilote, il faudra le plus souvent placer le sélecteur de modes sur une position qui donne la main aux ordres venant du programmateur. Cette fonction dont le nom n'est pas normalisé est appelée auto ou associée à un symbole d'horloge.

Maintenant que le réglage de température de confort (19° Celsius conseillés) est réalisé, celui-ci sera repéré par un trait et ne sera plus modifié pendant toute la saison de chauffe. L'usage économique du chauffage veut que l'utilisateur applique des abaissements en mode éco pour la nuit et les absences de moins de 24 heures, et un passage en mode hors gel quand le logement est inoccupé pour des durées plus longues.


Le thermostat électronique numérique :

Les thermostats numériques sont fabriqués autour d'un microprocesseur programmé pour réaliser des fonctions simples et dialoguer avec l'utilisateur au moyen de touches et d'un afficheur LCD. La valeur de la température de consigne est réglée et affichée en clair ce qui théoriquement évite les étapes d'ajustement. En réalité, il faudra souvent vérifier au moyen d'un thermomètre et donner une valeur de décalage (offset) afin calibrer la sonde de température du thermostat à son environnement.

Menus de réglage d'un radiateur électrique

La navigation dans les menus est plus ou moins intuitive selon les fabricants. Pour éviter les manipulations intempestives, le clavier est parfois verrouillé en appuyant sur les touches + et - simultanément. Le principe de fonctionnement de base est identique aux radiateurs analogiques. La possibilité de programmer des plages horaires pour gérer les abaissements de température se substitue à l'usage d'une programmation centralisés de type fil pilote, et permet de choisir pour chaque radiateur une allure de fonctionement distincte.


 
 
 
CGU