Accueil du site Radiateur-electrique.org   Différents types d'appareils de chauffage électrique
 
Les fabricants de radiateurs électriques Le forum sur le chauffage électrique Comparatif des types de chauffage électrique                                               Le forum de discussions


Rechercher dans le site
  Choisir un radiateur à inertieLes double systèmes de chauffeLes panneaux infrarouges lointainsLe chauffage basse températureQuelle puissance pour un radiateur électriqueComparer les différentes technologies de chauffages électriquesQu'est-ce que le confort thermique ?
La norme européenne Eco-design ou Eco-conceptionLe chauffage et la réglementation thermique 2012 L'annuaire des marques et fabricants de matériel de chauffage électriqueGlossaire de termes techniquesLe forum


chaleur douce
La chaleur douce
Convecteur
Panneau rayonnant
Radiateur à inertie
Sèche serviette
Deux en un
Infrarouge
Accumulateurs
Plancher (PRE)
Plafond rayonnant
Mur chauffant
Plinthes


chaleur forte
Convecteurs
Soufflant
Halogène
Panneau radiant
Bain d'huile


Dossiers
Le Fil Pilote
Les réglages
Quel emplacement ?
Calcul déperditions
La consommation
La convection
Chaleur bio ?


Normes
Classe électrique
Installation
Les Volumes de SDB
Le confort thermique
La chaleur douce
La RT 2012
L'isolation


Annuaire des fabricants de radiateurs électriques


Dictionnaire du chauffage électrique

 


Devis







Les radiateurs électriques sèche-serviettes

Spécialement pensé pour procurer confort et agrément dans une salle de bain, cet appareil de chauffage est équipé d'un support prévu pour recevoir plusieurs serviettes. Il est conçu pour réaliser simultannément deux fonctions : chauffer la pièce et sécher rapidement les serviettes.

La salle de bain est utilisée en moyenne une heure par jour et par personne. Il est donc, indispensable de disposer d'une programmation horaire et d'un chauffage souple et réactif.

Ainsi la salle de bain sera chauffée uniquement en prévision des périodes d'utilisation. Le reste du temps, la température sera maintenue à un niveau économique de 18 degrés degrés celsius suffisant pour éliminer l'humidité. La programmation la plus simple réalise une fonction temporisée appelée "boost" ou "marche forcée" et activée automatiquement une fois par jour, une heure avant l'utilisation quotidienne de la salle de bain le matin.

Le sèche-serviette à inertie est la référence des constructeurs depuis la réglementation thermique 2005. En milieu humide, la chaleur rayonnée a un effet positif pour assainir l'atmosphère et éviter la production de moisissures.
  Un radiateur sèche-serviettes à inertie et éléments cylindriques


Si le radiateur est équipé d'une soufflerie de production d'air chaud, celle-ci sera utilisée sur des périodes courtes, et il faudra veiller à assurer l'évacuation de l'air chaud qui se charge rapidement en humidité, et favorise l'incrustation de l'eau dans les porosités et les micro-fissures du bâti.

Différentes technologies sont disponibles :

Le plus souvent de la famille des radiants à inertie, les sèche-serviettes existent sous cette forme en inertie liquide et en inertie sèche, à tubes cylindriques ou barres plates. L'offre s'étend du simple caisson en tôle très convectif et bon marché aux panneaux chauffants en matière minérale dans le haut de gamme, en passant par la technologie des panneaux rayonnants à grille alvéolée genre "nids d'abeilles".

Les différentes technologies de radiateurs électriques sèche-serviettes

Les panneaux chauffants à infrarouges majoritaires en verre ou matières minérales, et les modèles à inertie à barre plates et fluides caloporteurs sont les plus efficaces à produire une chaleur saine en milieu humide. L'étendage des serviettes est plus facile sur les appareils de grande largeur à barres plates et/ou ouverts sur un côté et pivotants.

Le haut de gamme intègrent une limitation électronique de température de sécurité du corps de chauffe. Ce dispositif souvent sollicité lorsque les serviettes freinent la dissipation thermique, assure un fonctionnement plus régulier que l'usage des sécurités mécaniques type bilames à ré-armement automatique qui demandent environ 1 heure pour le retour au fonctionnement normal.


Les modèles mixtes : Electricité directe et eau chaude

Cette option s'adresse aux logements équipés d'un chauffage central. Lors de la saison de chauffe, le sèche-serviettes est alimenté en eau chaude par la chaudière. Lorsque cette dernière est arrêtée, le sèche-serviette fonctionne de façon autonome en utilisant une résistance blindée (monotube avec disjoncteur incorporé) plongée dans le circuit d'eau et régulé par un thermostat électronique.


Puissance à installer

Pour une monter rapide en température, il est conseillé de prévoir au moins 125 watts par mètre carré. Cette valeur pourra être modulée en fonction du niveau d'isolation et du nombre de serviettes à sécher. Ce dernier critère est important pour choisir les dimensions du radiateur.


Les volumes de sécurité en milieu humide :

Pour renforcer la protection électrique des utilisateurs, la norme NF C 15-100 prescrit des règles spécifiques pour les salles de bains et cabinets de toilettes. Appliquer cette réglementation est obligatoire dans les constructions neuves et les rénovations majeures. La dernière mise à jour de la norme date de 2015.

Volumes de sécurité des radiateurs dans une salle de bain
  • Volumes 0 et 1 : Tous les appareils de chauffage électrique sont interdits.

  • Volume 2 : Appareils de chauffage de classe 2 avec indice de protection IP24. Les commandes ne doivent pas être accessibles de la douche ou de la baignoire.

  • Volume 3 : Chauffage électrique de classe 1 ou classe 2 et d'indice de protection IP 21 ou IP 24.

  • Plus d'information sur l'installation des radiateurs électriques.


Idées de pose et conseils d'utilisation ...

Posez un carrelage mural au dos de l'appareil ou une peinture anti humidité. Le système de fixation maintient le sèche-serviettes tout en le tenant écarté du mur d'environ 5 centimètres. Si les supports sont composés d'éléments coulissant sur les barreaux, pensez lors de l'installation à les écarter au maximum de façon à ne pas gêner l'étendage de serviettes de grande largeur (l).

Comment installer un sèche-serviettes ?

Glissez de préférence les serviettes du côté du mur, ainsi une partie de la chaleur rayonnante que diffuse l'appareil en direction de la salle de bain n'est pas bloquée par le linge. Cela évite également la surchauffe du châssis susceptible de déclencher le circuit de protection qui coupe le fonctionnemt du chauffage pendant une durée d'au moins 30 minutes pour le laisser refroidir.


Les avantages des sèche-serviettes
  • Bon confort thermique,
  • Serviettes sèches en quelques heures,
  • Le rayonnement limite la formation de condensation et de moisissures,
  • Economie et confort avec programmateur horaire.

Les inconvénients
  • Etendage des serviettes difficile sur les modèles de petites dimensions,
  • Seul le système pivotant ouvert sur un côté permet une disposition aisée des serviettes,
  • Beaucoup de produits bas de gamme sans marque peu fiables en GSB.


 
   
 



CGU