Le guide sur les radiateurs électriques Différents types d'appareils de chauffage électrique Le forum de discussions
Les fabricants de radiateurs électriques Le forum sur le chauffage électrique Comparatif des types de chauffage électrique   Demander 3 devis gratuits et sans engagement  

Rechercher dans le site
 


chaleur douce
La chaleur douce
Convecteur
Panneau rayonnant
Radiateur à inertie
Sèche serviette
Deux en un
Infrarouge
Accumulateurs
Plancher (PRE)
Plafond rayonnant
Mur chauffant
Plinthes


chaleur forte
Convecteurs
Soufflant
Halogène
Panneau radiant
Bain d'huile


Dossiers
Les réglages
Confort thermique
Quel emplacement ?
L'isolation
Calcul déperdition
La consommation
La convection
Chaleur Bio


Normes
Le Fil pilote
Classe électrique
Installation
Les Volumes de SDB
La chaleur douce
La RT 2012


Annuaire des fabricants de radiateurs électriques

Dictionnaire du chauffage électrique

 






Les volumes de sécurité électrique
dans les pièces d'eau

Norme NF C 15-100 A5 (2015)


La conception des salles de bains est fortement dépendante des règles obligatoires qui régissent les installations électriques. En 2015, la partie 7-701 de la NF C 15-100 relative aux locaux contenant une baignoire ou une douche a été modifiée pour s'harmoniser avec les documents 7-771 du CENELEC, le Comité européen de normalisation électrotechnique.

Ces changements s'inscrivent dans le cadre de la démarche de simplification normative. La commission U15 de l'AFNOR "Installations électriques basses tension" a rédigé une révision importante de la version 2002 de la NF C 15-100. Ces modifications sont portées par l'amendement numéro 5 qui crée les Titres 11 et 12 applicables à partir du 27 novembre 2015 dans le logement neuf et la rénovation.

La nouvelle gestion des volumes de sécurité

L'amendement A5 redéfinit donc les volumes de sécurité et précise le type d'installations électriques autorisées tels qu'ils avaient été précédemment décrits par l'amendement A2 entrée en vigueur au 1er mai 2009. L'objectif de cette mise à jour est de définir un cadre d'utilisation aux nouveaux appareillages et faciliter le travail des professionnels. Les règles s'appliquent à tout local dans lequel est installé une baignoire, un spa ou équipements apparentés, une douche ouverte ou avec cabine, avec ou sans receveur.

Le volume 3 disparaît donnant plus de liberté pour installer des prises et des appareils électriques (éclairages, chauffage) dans l'espace hors volume. Les produits affichant une classe de protection contre l'eau de niveau XP1 ne sont plus nécessaires. La zone située sous le receveur de douche, le sabot de douche et sous la baignoire devient le volume caché disponible pour le passage de circuits d'alimentation électrique TBT.

Volumes de sécurité dans la salle de bain : Pièces équipée d'une baignoire, balnéo ou d'un spa.

Volumes de sécurité électrique dans une salle de bain avec baignoire


Volumes de sécurité dans la salle de bain : Pièce équipée d'une douche à l'italienne type walk-in (sans receveur)

Volumes de sécurité électrique dans une salle d'eau avec douche

Le point de référence pour délimiter le volume 1 part du centre du pommeau de douche de tête, du point de raccordement du flexible de douchette et le cas écheant du recouvrement de surface de chaque volume 1 pour chaque douche de tête et douchettes. Dans le cas d'une cabine de douche, le volume est délimité par les parois de la cabine.

Volume 0 : Il s'agit de la zone qui reçoit de l'eau. Vous ne pouvez pas installer d'appareil électrique dans cette zone immergée même si la loi autorise la présence de matériel de classe IPX7 intégrés par exemple aux spa, baignoires de balnéothérapie et Jacuzzi (les projecteurs à led par exemple). Ceux-ci sont fabriqués selon les normes de l'industries et relèvent de la responsabilité du fabricant.

Volume caché : Aucun appareil autonome ne peut être placé dans cet espace mais il peut servir à véhiculer une alimentation électrique. Par exemple, celle de l'appareillage d'un spa ou du bandeau lumineux d'une baignoire. La norme prescrit une canalisation électrique de classe 2 avec boîte de connexion TBTS IPX4 dont le transformateur d'alimentation est hors volumes. La norme européenne EN 60335-2-60 décrit les appareils électrodomestiques en lien avec le volume caché.

Volume 1 : Cette zone de projection d'eau située au dessus du volume 0 jusqu'à 2,25 mètres de hauteur peut accueillir des appareils électriques très basse tension 12 volts IPX5 et leur disposition de commande. La source (le transformateur 230V/12V) est installée hors des volumes 0, 1 ou 2.

Volume 2 : Ce volume de sécurité s'étend de 60 centimètres autour du volume 1 jusqu'à 3 mètres de hauteur. Peuvent être installés, les appareillages TBTS IPX4 minimum, les éclairages et appareils de chauffage de classe 2. Une protection différentielle 30 mA au niveau du tableau électrique est indispensable.

Hors volume : Au delà du volume 2, il n'y a plus de restriction spécifique à l'installation de matériel électriques. Tout ce qui n’est pas compris dans les volumes 0, 1, 2 et caché est hors volume. Lorsqu'un matériel est à cheval sur plusieurs volumes, les contraintes sont celles du du volume le plus restrictif.

La prise en compte des parois

Les distances de sécurité peuvent être réduites par des parois sous conditions que celles-ci soient fixes, permanentes et jointives au sol.

Volumes de sécurité réduits aux parois dans une salle de bain ou une salle d'eau

La liaison équipotentielle (LES)

Pour réduire les risques d'électrocution dans les locaux humides équipés d'une baignoire ou d'une douche, une liaison équipotentielle supplémentaire (LES) doit relier toutes les masses des appareils électriques, les carrosserie de chauffe-eau, les corps des radiateurs et convecteurs électriques, les canalisations et autres structures métalliques susceptibles de présenter un potentiel électrique dangereux (voir la norme XP C 16-600). L'ensemble est connecté au circuit de terre.


 
 
 
CGU