Conseil radiateur bain d'huile svp

Comment ça fonctionne...? Quelle consommation ? Questions théoriques sur le chauffage et les émetteurs de chaleur électriques.

de Jos32

Bonsoir.

Je cherche un bon radiateur bain d'huile mobile pour une petite chambre de 9 M². Je sais que certains vont me dire qu'il serait plus intelligent d'investir dans un modèle à fixer au mur mais il existe aucune possibilité de raccordement électrique. La maison est très ancienne, en pierre et a été rénovée il y a 15 ans. Le chauffage est fourni par une chaudière au fuel mais cette chambre n'est pas équipée du circuit de chauffage central.

La chambre est à l'écart et jusque-là n'était pas occupée l'hiver. Les températures descendent vers les -10 (Morvan). Je pense que la puissance sera de 2000 watts.

1er point.
Quelle marque me conseillez-vous ? Alpatec, Delonghgi, Domair, Drexon, EXWT, Rowenta, Proline, Saturn, Supra, Techwood, Tristar, Ypsos et j'en passe. La multitude de marques ne facilite pas le choix.

2em point.
Quelles fonctions pensez-vous utile voire indispensables ou simplement utiles parmi celles que j'ai notées :

Effet cheminée
Grande surface radiante
3 allures de chauffe
Thermostat d'ambiance électronique
Ecran digital
Fonction économie d'énergie module automatiquement le thermostat et la puissance afin d'optimiser la consommation d'énergie.
Position hors gel
Silencieux
Trois puissances de chauffage
Protection contre le basculement et la surchauffe
7 éléments chauffants
3 allures de chauffe
Protection anti-surchauffe
Thermostat mécanique réglable
Thermostat mécanique - Voyant lumineux de fonctionnement
Thermostat ajustable - Minuteur 24h
Protection contre le basculement et la surchauffe

autre proposition ?

Question subsidiaire : Qu'elle est la différence entre un élément de chauffe et une allure de chauffe ?

Merci



05 Juin 2019, 21:10
 

 

 


de NONO21

bonjour, C'est un peu tard, et je n'avais pas vu la question.

Vous prenez un radiateur bain d'huile assez simple, en évitant peut-être les premiers prix.

Ne prenez pas avec électronique, ça risque de tomber en panne, et vous ne pourrez pas vous faire dépanner.
Prenez un modèle classique de 2000 watts. il a deux résistances indépendantes de 1000 watts. chaque résistance est commandée par un interrupteur lumineux qui s'éclaire lorsque la résistance est en train de chauffer, donc de consommer.

Ensuite il y a le thermostat qu'on règle selon la température qu'on veut obtenir et qu'on mesurera avec un thermomètre au mur, placé un peu à distance du radiateur.

La puissance d'un radiateur électrique est FIXE. ici on a deux résistances de 1000 watts chacune. elles peuvent fonctionner séparément ou simultanément.

Le thermostat n'agit pas sur la puissance puisqu'elle est fixe. Il agit sur la durée de fonctionnement de la résistance, car il faut plus de temps pour chauffer à 22° que pour chauffer à 18°. Lorsque la température est atteinte, le thermostat coupe le courant à la résistance, donc il ne consomme plus, mais le liquide à l'intérieur permet de continuer à donner la chaleur stockée.

Il serait bon d'isoler un tant soi peu cette chambre ainsi la conso serait moindre.

Et bien sûr, on ne fait pas fonctionner le radiateur 24/24 h. On le met un peu le soir vers 19 heures thermostat moyen pour trouver la chambre agréable lorsqu'on se couche, et on peut réduire un peu le thermostat pour la nuit, et le matin lorsqu'on se lève on arrête le radiateur pour la journée.

Un élément de chauffe est une partie du radiateur. Les 2000 watts ont 9 éléments de chauffe me semble-t-il.

L'allure de chauffe, c'est d'utiliser une ou deux résistances.

Souvent on parle de 3 allures de chauffe car on a une résistance de 950 watts, une de 1050 watts
ça fait déjà deux allures ou deux puissances on peut mettre seulement la résistance 950 watts, ou bien seulement la 1050 watts, ou bien toutes les deux ce qui fait 2000 watts. ça fait bien 3 allures ou 3 puissances.

En pratique au début pour chauffer on met les deux résistances à la fois donc 2000 watts, et le thermostat à moitié. Au bout d'un moment lorsque le radiateur est bien chaud, on peut mettre qu'une résistance.



01 Jan 2020, 00:15
 

de Yvon

Je rajouterais qu'il faut aussi observer la forme de l'appareil pour en déduire s'il est un convecteur pur ou un convecteur avec une certaine part de rayonnement.

Le 1er modèle sur la photo est un pur convecteur. Aucune surface n'est orientée vers l'extérieur de l'appareil de façon à rayonner autour de lui. Toute la chaleur est émise par convection (air chaud). C'est donc un produit peu confortable pour chauffer un logement mais qui conviendra pour réchauffer rapidement un atelier ou une buanderie. Il est aussi idéal pour chasser l'humidité sans oublier de réserver une sortie pour l'air chaud chargé d'humidité.

Choix d'un radiateur bain d'huile

Quand le bain d'huile possède des ailettes orientées vers l'extérieur, celles-ci sont destinées à fournir du rayonnement. Cela reste tout de même limité à 15 ou 20% de la part de chaleur car les matériaux utilisés dans ce type d'appareils sont très souvent de mauvaise qualité (tôle d'acier).

Ensuite il faut voir le rapport entre la surface du bain d'huile et sa puissance. Plus la surface est important plus la chaleur sera émise avec un delta réduit par rapport à la consigne. Donc plus le chauffage sera de qualité et confortable.

Mais il faut savoir que ce matériel d'appoint est très déconseillé pour chauffer un logement car il est toujours plus énergivore que les appareils fixés au mur. Notamment à cause de la régulation peu efficace en raison de la position non standardisée de l'appareil. Depuis l'année 2018, il y a obligation pour les fabricants et les revendeurs de de signaler le caractère énergivore des appareils de chauffage mobiles.

Les chauffages mobiles sont énergivores

Tous ces appareils de chauffage d'appoint peuvent être utilisés en complément d'un chauffage mural les jours de grand froid.

Une régulation électronique est indispensable car plus précise et non bruyante, à moins qu'un relais soit utilisé plutôt qu'un triac, ce qui se rencontre encore dans certains produits d'import. Difficile de le savoir en lisant les descriptions commerciales.



01 Jan 2020, 19:42
 

de NONO21

bonjour, Perso, j'ai des radiateurs bain d'huile de base dans une maison de vacances.

Ils n'ont pas grand chose à voir avec des convecteurs qui donne beaucoup d'air chaud lorsque la résistance fonctionne et puis plus rien lorsque la résistance se coupe.

Déjà, pas d'arrêt brutal. de plus je mets une console qui passe à 20 cm au dessus du radiateur et que je peux facilement déplacer si besoin. Ainsi la chaleur dégagée par le radiateur bain d'huile (quelque soit le modèle d'ailleurs), ne va pas direct au plafond, mais se mélange à l'air ambiant à une hauteur moindre.

Le morceau de tôle perforée placée autour du radiateur ne change guère les choses. C'est vraiment marginal. C'est plutôt du marketing pour vendre plus cher. Aucune influence sur la conso en tout cas. Et dans tous les cas, il faut que la pièce soit isolée si on veut limiter la conso.



03 Jan 2020, 09:11
 

de Yvon

Bonjour,

On peut constater une différence de consommation d'un appareil à l'autre lorsqu'on peut réguler de façon précise la température d'un logement. La consigne à 1°C de plus ou de moins à confort égal vaut selon la température extérieure environ 10% de consommation.

Hors avec des bains d'huile et autres chauffages d'appoint, il est impossible de réguler avec précision la température ce qui en fait du matériel déconseillé pour le chauffage en continu. Je suis d'accord pour dire que les bains d'huiles grâce à leur inertie sont ce qui se fait de plus acceptable dans ce domaine, mais ils régulent beaucoup moins bien que des convecteurs muraux sans inertie.

En effet, les tôles des bains d'huile sont souvent en acier et trop fines pour bien conduire la chaleur, ce qui fait que la présence d'ailettes orientées vers l'extérieur n'apportent jamais beaucoup de rayonnement. Les bains d'huile sont toujours des chauffages très convectifs. Un radiateurs à inertie qui rayonne environ 30% de sa chaleur doit être en aluminium massif et la différence de confort se fait vraiment ressentir par rapport à un convecteur.



03 Jan 2020, 11:25
 

de NONO21

bonjour, On règle pas trop haut le radiateur. La bonne température, c'est la température où l'on est bien. Et si on n'a pas de parois froides : murs sols et plafond on n'a pas besoin de pousser beaucoup le thermostat, et on économise beaucoup de ce fait, plus qu'avec les thermostats actuels avec lesquels un utilisateur qui n'a pas l'habitude ne sait pas le faire fonctionner, d'autant plus qu'on ne lui a pas donné le mode d'emploi.

Et si les parois ne sont pas froide, lorsqu'on part au boulot on coupe le radiateur, et le soir ça se réchauffera très vite du fait de la bonne isolation. En coupant le chauffage pour 8 ou 10 heures dans ces conditions on est vraiment gagnant. Mais on peut laisser le thermostat tout doux pour qu'il y ait quelques courtes périodes de chauffe lorsqu'il fait très froid, sachant que ça consommera davantage que si on coupe.

Un lien très intéressant pour comprendre :

http://la.maison.solaire.free.fr/confort.htm



04 Jan 2020, 06:28
 







Faire une recherche dans le forum :





Retourner vers Le chauffage électrique



Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités