Différence entre inertie sèche et fluide

Comment ça fonctionne...? Quelle consommation ? Questions théoriques sur le chauffage et les émetteurs de chaleur électriques.

Différence entre inertie sèche et fluide

de Dami » Dim 1 Avr 2018 12:11

Sur le site xxxxx, je lis que l'Inertie fluide "offre une montée en température rapide, ce qui les rend particulièrement adaptés aux chambres", et la suite précise que "les radiateurs à inertie sèche restituent la chaleur pendant longtemps, même quand ils sont éteints, ce qui permet de réaliser des économies d’énergie à l’usage."

Alors que sur ce site, j'entends dire que l'inertie sèche est plus réactive.

Qu'en pensez-vous ?

Bon weekend ensoleillé !
Dami
 
Messages: 23

 

 


Re: Différence entre inertie sèche et fluide

de Merik » Lun 2 Avr 2018 15:32

Bonjour Dami,

J'ai en partie répondu à cette question ici.

Le sujet a été abordé de nombreuses fois. Les fluides sont considérés comme étant plutôt lents à monter en température car le liquide réchauffé par le thermoplongeur commence par circuler dans le corps de chauffe pour y répartir la chaleur de façon homogène. L'émission de chaleur est quelque peu retardée en comparaison d'un émetteur dit à inertie sèche qui produit de la chaleur par contact direct de son cœur de chauffe avec l'air.

La chambre est une pièce souvent chauffée par intermittence, un peu au réveil, et un peu le soir avant de se coucher. On gagne alors à utiliser un mode de chauffe réactif pour basculer entre les modes eco et confort.

Il faut regarder cas pas cas. Chez ce fabricant, le fluide 1500 watts pèse 15 kg contre 35 kg pour la même puissance du modèle à inertie solide !! En plus de cette importante masse thermique handicapante, le choix du fluide se justifie très bien par sa chaleur plus douce et plus homogène qui donne moins de mouvement convectif et qui déplace moins les poussières et assèche moins l'air ambiant.

"les radiateurs à inertie sèche restituent la chaleur pendant longtemps, même quand ils sont éteints, ce qui permet de réaliser des économies d’énergie à l’usage".


:shock: Prétendre que stocker longtemps la chaleur fait réaliser des économies est un mauvais argument. A moins d'avoir recours à un stockage aux heures creuses ce qui n'est pas l'idée évoquée dans cette phrase. Le stockage réalisé par l'inertie a pour seul utilité de lisser la température du corps de chauffe par rapport à la température de la résistance chauffante qui varie fortement entre les périodes de mise sous tension et de mise hors tension commandées par la régulation.

Stocker beaucoup de chaleur peut même nuire au confort et à la consommation car dans certaines situations, il y aura une restitution inutile (non contrôlable) : ensoleillement, passage au mode eco. Le tendance est d'utiliser moins d'inertie et des thermostats PID à base de temps courte de l'ordre de la minute.
Merik
 
Messages: 789

Re: Différence entre inertie sèche et fluide

de Dami » Lun 2 Avr 2018 18:23

Le stockage de la chaleur ne fait que différer l'utilisation de l'énergie. On est d'accord. Zéro économie.
Dami
 
Messages: 23

Re: Différence entre inertie sèche et fluide

de Yvon » Ven 6 Avr 2018 10:36

Pour ceux qui veulent des détails, il faut relire cette ancienne discussion "Bémols sur la technologie des radiateurs à inertie", surement la plus documentée sur cette question.
bemols-chez-les-radiateurs-inertie-t102.html

Donc, le radiateur à inertie est constitué d'un corps de chauffe en fonte d'aluminium, d'un cœur de chauffe solide ou d'un fluide caloporteur, et d'une résistance chauffante. Cette construction a pour objectif de proposer un émetteur de chaleur de meilleur qualité que le panneau rayonnant qui lui même a été une évolution des convecteurs. Les défauts du panneau rayonnant étant les vagues de chaleur, la part trop importante de convection et la température d'émission souvent trop forte.

En régime statique, le radiateur à inertie produit une chaleur continue et stable comme un radiateur de chauffage central auquel il est souvent comparé pour son niveau de confort.

En régime dynamique, le radiateur doit être capable de s'adapter rapidement à une variation rapide des besoins et aux changements de mode. Les modèles les plus lourds perdent en efficacité thermique à cause de leur manque de réactivité. L'effet positif de l'inertie en mode statique devient alors un handicap en dynamique.

Dans la pratique, on voit que l'inertie fluide s'en sort mieux sur tous les points.

Radiateur à inertie sèche ou solide : Coeur en céramique, stéatite...
- gros écarts de température sur le corps de chauffe
- souvent trop d'inertie, trop de stockage

Radiateur à inertie fluide : huile végétale ou minérale
- Ecart de température réduit sur toute la surface du radiateur.
- Bon étagement de la différence de température du haut vers le bas.
- Equilibre du rayonnement de l’appareil sur toute sa surface de chauffe.
- Moins de stockage.


Chaleur moins homogène avec l'inertie sèche
Yvon
 
Messages: 1945

Re: Différence entre inertie sèche et fluide

de Dami » Sam 7 Avr 2018 10:46

8-) 8-) 8-)

Pour continuer avec les fake info d'Internet. Trouvé sur le site le Blog Matériel

A inertie sèche
".... La résistance électrique est noyée dans la masse. Cet assemblage limite au maximum le risque de perte de chaleur."


A inertie fluide
"..La composition du fluide n’est pas toujours très naturelle. Elle se compose d’huile végétale ou animale..."
Dami
 
Messages: 23








Retourner vers Le chauffage électrique

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités