Passage radiateurs rayonnants => inerties connectés

Ce forum est réservé aux questions concernant le choix et l'utilisation d'un modèle de radiateur électrique en particulier.

Passage radiateurs rayonnants => inerties connectés

de Lwysiwyg » Mar 3 Jan 2017 10:42

Bonjour à tous,

petit nouveau sur le forum et propriétaire depuis peu de ma maison, je viens essayer de dégrossir le dossier "changement de radiateurs".

J'habite à Nancy (Lorraine) et ai acquis fin octobre un logement sur 3 étages de 135m². Le chauffage est actuellement assuré par des radiateurs électriques rayonnants Airelec. L'air est sec et le chauffage pas optimum : le thermostat est à graduation, non programme, ce qui nous génère de belles factures d'électricité. Nous allons donc passer progressivement à de nouveaux grille-pains plus adaptés.

L'idée est pour l'instant de se concentrer sur 3 pièces. Le salon, le bureau et le rez-de-chaussée.



Salon

Le salon fait 52m² et est en gros formé par un rectangle de 9m sur 6m. Il se trouve au 1er étage (sur 2).
Côté isolation, nous avons une baie vitrée de 9m de long (double vitrage PVC récent avec feuillatage sur la partie basse). Les murs ont été bien isolés avec plaques BA et mousses.
Côté hauteur de plafond, la pièce est coupée en deux : un rectangle de 9m sur 3m sous mezzanine avec environ 2,20m, l'autre rectangle côté baie vitrée allant de 2,5m à 4m.

Ci-dessous un schéma basique que je viens de faire (les murs sont hachurés, la coupure mezzanine est représentée par la ligne pointillée, et les radiateurs par R1, R2 et R3) :


1er choix de position des radiateurs à inertie

J'ai vu sur le forum qu'on pouvait compter sur du 40-50W/m² pour une pièce standard, soit autour de 2500W. Seulement, vu la hauteur de plafond disparate et notre région un peu frisquette en hiver, je me demande s'il ne faudrait pas plus.

Actuellement, nous avons R1 qui fait 2000W et R2 / R3 qui font 1500W. Seuls R1 et R2 sont en fonction et cela semble suffire malgré les -5° dehors.

Tout ça pour en venir aux questions :
1) vu la configuration de la pièce, faut-il 2 ou 3 radiateurs ? Quelles puissances ? Si seulement 2, on garde lesquels ? R1 peut être imposant sans problème, mais R2 et R3 devront être réduits. Ils devront tous être verticaux vu la faible largeur des murs. En l'état, je penche pour 1500W pour R1 et 1000W pour R2/R3

2) quel(s) modèle(s) et marque(s) me conseillez-vous pour de l'inertie connectée ? J'ai vu les Atlantic Galapagos PI mais ça coûte un bras ? Doit-on forcément payer le prix ou des solutions fiables sont-elles possibles ? Je cherche le meilleur rapport fiabilité / conso / confort possible. Si le radiateur met un peu de temps à chauffer, pas grave !

3) le fait que R2 et R3 soient contre la baie vitrée influe-t-il sur le choix des radiateurs ? On sent le froid passer, et le sol autour est un peu frisquet (stratifié non chauffé).


Bureau

Cette pièce sera occupée par ma femme quelques heures par jour, de temps en temps sans qu'on puisse prévoir les plages horaires. La pièce est un carré de 10m² au rez-de-chaussée, sans fenêtre et isolé correctement sans plus.

J'avais pensé à un chauffage intelligent qui maintient une température basse de base, et monte la température si elle détecte une présence (lumière ou autre par exemple).

Voici mes questions :

1) des modèles fiables existent-ils pour gérer ces cas de figure ? Il me semble avoir lu sur le forum que des détections de présence existaient, mais je ne retrouve plus où

2) les systèmes connectés permettent-ils correctement de gérer des zones de chauffage différents ? Ou certaines marques réussissent moins bien que d'autres ?



Rez-de-chaussée

C'est notre pièce de passage, qui fait environ 25m². Nous n'y restons jamais très longtemps. C'est en gros un rectangle de 4,50m sur 6m. Sur le mur de 4,50m², nous avons encore une baie vitrée (double vitrage PVC récent).

Comme c'est plus une pièce de passage, je penchais pour un chauffage constant pour que les autres étages ne pâtissent pas du manque de chauffage.

Mes questions :

1) avez-vous un ou plusieurs modèles en tête pour répondre à ce type de demande ?

2) la gestion connectée est-elle vraiment indispensable pour ce cas de figure ?



Bonus

On a également un chauffage rayonnant dans la salle de bains. Elle fait environ 10m² sous forme d'un rectangle de 2m sur 5m.

Un avis sur un sèche serviette faisant office de chauffage ?



Merci à tous pour votre aide. Je sais que ce sujet est long et assez complet, mais je préfère avoir des avis éclairés car mine de rien c'est un investissement conséquent :)
Lwysiwyg
 
Messages: 16

 

 


Re: Passage radiateurs rayonnants => inerties connectés

de Lwysiwyg » Mar 3 Jan 2017 10:45

Et pour vous aider, un moule pour les réponses types, parce que ma tartine n'est pas forcément simple à appréhender :mrgreen:

Salon
1) combien et quelles puissances ?
2) conseil modèle/marque ?
3) radiateurs contre baie vitrée : problème ?

Bureau
1) des modèles fiables ?
2) systèmes connectés, bonne gestion zones de chauffage multiples ?

Rez-de-chaussée
1) conseil modèle/marque ?
2) connectée indispensable ?

Bonus
1) bon sèche serviette faisant chauffage ?
Lwysiwyg
 
Messages: 16

Re: Passage radiateurs rayonnants => inerties connectés

de Merik » Mar 3 Jan 2017 23:55

Bonsoir ..

Beaucoup de questions ...

Le prix de ces radiateurs électriques connectés est assez impressionnant. Chaque appareil intègre, le thermostat, le wifi, la programmation horaire. Forcément, le prix enfle et la complexité donc le risque de panne augmente aussi ...

Un alternative plus rationnelle à mon avis est d'investir dans un système indépendant de thermostat connecté, et d'autre part d'acheter des radiateurs électriques de qualité mais équipé au minimum.
Par exemple Qivivo, ou Qubino pour le thermostat connecté. La zone gérée en ambiance par le thermostat peut même être équipée de radiateurs à inertie vendus nus, sans thermostat. Il en existe je crois chez Acova. Les radiateurs seront équipé d'un contacteur qui communique avec le thermostat. Simple efficace et pas trop cher. Pour les pièces à part, le système va les gérer comme des zones supplémentaires par la commande fil pilote du thermostat des radiateurs. Dans ce cas, c'est un autre type de contacteur qui est utilisé.


La position des 2 radiateurs à angle droit et très prêt du vitrage est moyenne. A moins d'un bon vitrage possédant des propriétés de réflexion du rayonnement infrarouge interne, le faible confort que peut procurer cette position ne justifie pas les déperditions.

La puissance à installer dépend de l'isolation, de la zone climatique ...
Ce calculateur de puissance donne une bonne idée des besoins, ainsi que les puissances mises en place dans chaque pièce par le constructeur du logement. Si vous installez moins, vous risquez de ne pas conserver la consigne par grand froid, et les radiateurs seront souvent en surchauffe ce qui aura tendance à augmenter la convection donc légèrement la consommation et l'inconfort. Si vous installer plus de puissance, vous aurez d'avantage de surface d'échange donc à priori une installation de meilleure efficacité thermique. Mais si le logement bénéficie d'apports solaires, il y aura plus plus de surchauffe du fait de la forte 'inertie du chauffage ...
Merik
 
Messages: 615

Re: Passage radiateurs rayonnants => inerties connectés

de NONO21 » Mer 4 Jan 2017 03:03

bonjour, Pour le séjour avec plafond très haut, les panneaux rayonnants conviennent probablement mieux que des radiateurs à inertie, (on sait que l'air chaud est plus léger donc il monte toujours vers le point le plus haut, donc le rayonnement est très certainement préférable.

N'y a-t-il pas la possibitilé d'installer un poêle à pellets dans cette pièce ? Ces poêles sont programmables, de plus, ça fait un chauffage puissant qui pourrait pratiquement tout vous chauffer. Et bien sûr, il pourrait chauffer selon programmation.

Il faut stocker quelques sacs de pellets d'avance, et il y a un peu de manutension, mais là au moins, vous auriez vraiment chaud et les radiateurs électriques actuels ne seraient là qu'en complément si nécessaire.

Dans un tel cas de figure, séjour à haut plafond, je ne crois pas que des radiateurs à inertie (qui sont très bien dans d'autres cas) soient l'idéal. Et il n'est pas certain qu'en laissant refroidir le logement et ensuite le monter en température vous fasse faire des économies, à moins que vous auriez le soleil qui tape tout l'après midi pour compenser.

Et aussi la grande baie vitrée, si elle est intéressante lorsqu''il y a du soleil, c'est toujours moins efficace qu'un mur un tant soi peu isolé pour se protéger du froid, J'espère que vous avez de bons volets qui fonctionnent bien pour la nuit, et même des rideaux et doubles rideaux qui font barrage à la fuite de chaleur vers les vitres qui sont de très grande taille.
Pour la puissance, dans la grande pièce avec plafond haut vous pouvez prévoir 45 à 50 watts/m3

Ne comptez pas vous chauffer pour pas cher en électrique vu les volumes à chauffer. Pensez au poêle à pellets en chauffage principal si vous voulez avoir chaud sans trop vous ruiner dans un tel logement. Les radiateurs électriques ne seraient qu'un complément et pas besoin de les changer s'ils arrivent à chauffer.
NONO21
 
Messages: 990

Re: Passage radiateurs rayonnants => inerties connectés

de Lwysiwyg » Mer 4 Jan 2017 10:06

Très intéressants ces deux retours. Un grand merci à vous deux :).

Je vais essayer de répondre de manière complète aux différentes interventions, histoire d'avancer !


Pour le prix démesuré des solutions tout-en-un, c'est effectivement impressionnant. Rien que pour le salon, j'en serais autour de 2500€ pour 3 radiateurs type Galapagos cumulant 4000W. Après, cela évite de se casser la tête car tout est déjà géré.
J'avais regardé vite fait les thermostats connectés, mais le fait de devoir chercher des radiateurs compatibles me fait un peu peur. C'est pas un peu un casse tête ? Je vais creuser en tout cas !


A l'heure actuelle, nous avons des panneaux rayonnants Airelec NR/NRV. A priori, c'est de la gamme VARIANTE produite en 1997, sans doute du bas de gamme. Ca doit être pas loin de vieux grilles-pains. Voilà la notice : http://sav.airelec.fr/file/notices_produit/variance_notice-20.pdf
Je pense qu'ils sont vraiment trop datés et consomment bcp trop du tout. En plus, l'air est vraiment sec dans la pièce et c'est pas très sain.
La surconsommation et l'assèchement de l'air sont les deux raisons qui nous poussent à revoir tout ça.


D'après le retour de Nono21, l'inertie n'est pas forcément judicieuse pour le salon (y'a environ 150m3 de salon à chauffer). Pourrait-on vraiment voir un changement en réinvestissant dans du radiateur rayonnant, tout en gommant les défauts actuels (surconsommation / assèchement) ? Ou y-a-t-il des technologies de radiateurs récents plus adaptées ? SI oui, lesquelles ?


Pour le poêle, il faudrait que j'en reparle à ma femme. L'ancien proprio avait prévu le coup et un emplacement a été réservé pour monter un conduit.
Mais hics :
- on a un enfant de 2 ans qui touche à tout
- ma femme n'aime pas trop l'idée. En plus cela implique de mettre le poêle en plein milieu du salon, position où le conduit pourra être placé
- cela nécessite effectivement un peu de logistique et de manutention
Il faut qu'on potasse l'idée tout de même.


Pour la position des radiateurs, c'est malheureusement compliqué.
Pour R1, je pense qu'il est à sa place, pas de soucis.
Pour R2 et R3, c'est plus problématique. En partant de mon schéma, la partie haute de la pièce, c'est une cuisine ouverte sur toute la longueur. La partie basse est ameublée et occupée en partie par un escalier quart-tournant gauche allant vers la mezzanine. Il ne reste donc guerre que les emplacements actuels. On peut les éloigner un peu du vitrage, mais tout en restant sur le pilier actuel je pense. Quelles seraient les positions idéales pour R2/R3 ?


Concernant l'isolation des vitrages, nous n'avons pas de volants roulants extérieurs (la copro n'a pas donné son accord), mais simplement des panneaux japonais pour l'esthétique. On pourrait rajouter de gros rideaux pour l'isolation, mais l'idée n'est pas ultra séduisante sur le plan esthétique. Faudra faire un compromis je pense ;)
Pour le reste, nous avons 3 velux côté salon en plus de la baie vitrée, deux côté Est, un côté Ouest. La baie vitrée est orientée Est / Nord-Est. On récupère donc un peu de chaud par là.


Ah, et dernière info, le calculateur fourni par Merik donne environ 5300W pour le salon. Ca me paraît cohérent, sachant qu'actuellement avec 2000 + 1500 en Eco au taquet, la température est bonne.



Partant de tous ces constats, vers quoi dois-je m'orienter pour le salon ? Du rayonnant récent avec thermostat Qivio par exemple ? Des modèles performants à recommander ? Merci :)
Lwysiwyg
 
Messages: 16

Re: Passage radiateurs rayonnants => inerties connectés

de NONO21 » Mer 4 Jan 2017 21:14

bonjour, si vous voulez avoir bien chaud, même lorsqu'il fait très froid, sans vous ruiner, c'est poêle à pellets et radiateurs en complément (ceux que vous avez pourraient faire l'affaire dans un premier temps au moins. Un radiateur ne s'use pas, il a le même rendement qu'au premier jour. Voir s'il n'a pas besoin de dépoussiérer.
Un poêle à pellets est un chauffage puissant, un peu comme un poêle à bois, mais c'est réglable et programmable.

Et pour le petit, on peut mettre des barrières, et aussi il faut lui apprendre que "c'est chaud" et le lui faire répéter, et lui faire toucher un endroit un peu chaud, mais ne faire qu'éfleurer avec la main pour qu'il se rende compte. Il faut fabriquer ou acheter une barrière.
Vous devez être dans une région au climat très clément pour qu'il n'y ait pas de volets.

Si vous restez sur la solution radiateurs, peut-être qu'on bon rideau pour le soir et la nuit ne serait pas un luxe.
NONO21
 
Messages: 990

Re: Passage radiateurs rayonnants => inerties connectés

de Lwysiwyg » Jeu 5 Jan 2017 15:58

Merci, je vais me renseigner pour le poêle en parallèle.

En attendant, je concentre le débat sur la partie "salon" et une idée de remplacement des radiateurs, histoire d'avoir toutes les billes.

Le salon fait 52m2, et environ 150m3. Je suis partie sur une isolation récente en région Nord-Est, soit autour de 4000W.
Sauter, dans son assistant m'indique de choisir 2 radiateurs de 2000W.


Positionnement des radiateurs

Voilà la config avec les nouveaux emplacements possibles :


2em choix de position des radiateurs à inertie

R1 me paraît bien placé. Comme il est placé à côté de la porte d'entrée de l'escalier qui va du RdC au 1er, et qu'il envoie dans le sens d'arrivée, tout me paraît donc OK.

R2 et R3 sont perpendiculaires aux vitrages, donc c pas top apparemment car ça s'entrechoque avec le froid des vitrages. Seulement, impossible de les placer dos au vitrage car il s'agit d'une baie vitrée. Il n'y aurait comme solution que de les installer au dessus des vitres, donc impossible.

Le débat ne se pose à mon sens que pour R2 et R3. Je pourrais soit :
1) remplacer R2 et R3 par un radiateur en positon R4, légèrement face à R1. Il viendrait balayer la pièce à l'opposé de ce que fais R1. Mais il serait à environ 1,50m de la baie vitrée, et à la perpendiculaire. Judicieux ?

2) remplacer R2 et R3 par un radiateur en position R5 (sur la tranche du pilier qui soutient actuellement R2 et R3). Je serais donc dos à la baie vitrée, mais je pense pas que ce soit opportun : partie haute de la pièce sur le schéma délaissée et risque de doublon partiel avec R1. J'ai juste ?

3) garder R2 et R3 et les remplacer par de l'inertie verticale. Mais on est tjs proche de la baie vitrée et à la perpendiculaire. As-ce vraiment du sens ?

4) une autre idée de placement ?

Dans tous les cas, on aurait l'une de ses configs :
R1 + R2 + R3
R1 + R4
R1 + R5


Modèles de remplacement

Pour la techno, je penche quand même pour de l'inertie. Les rayonnants assèchent trop l'air, nous n'aimons pas. Et chauffer le plafond, on s'en fiche un peu, d'autant que la mezzanine n'est qu'un couloir et n'a donc pas besoin d'être chauffée.
Par contre les chambres de la mezzanine auront pitet besoin à nouveau d'un peu chauffage si on s'axe vers ce choix.

Pour R1, R4 et R5, je penche pour du 1800W-2000W.
Pour R2 et R3, je penche pour du 1000-1500W.


Pour les modèles, j'ai repéré pour le moment Atlantic Galapagos PI et Thermor Bilbao 3 qui sont quasi identiques (inertie fluide). Je me dis que, tant qu'à changer, autant aller sur du lourd tout de suite. Ce sont les mêmes usines, mais la qualité et le SAV se valent ? Une préférence ?

J'ai regardé aussi les thermostats connectés, comme suggéré, mais mon installation est sans fil pilote actuellement. Je n'ai pas trop envie d'engager de frais pour faire courir les fils dans toute la maison, du coup je fixe mes recherches sur du sans fil.

Chez Sauter, je vois que le SAV et la fiabilité sont un peu plus constrastés.
Chez Acova, je n'ai pas vu ce que je cherchais (inertie fluide connectée). Une référence ?
Chez les autres, y'a-t-il une marque / produit qui valent le coup ?

Merci :)
Lwysiwyg
 
Messages: 16

de Merik » Jeu 5 Jan 2017 17:40

R1 + R5 = Pas bon.

Lorsqu'on installe des radiants, il faut les placer comme si on allait éclairer la pièce (avec leur face avant) et en priorité les zones de vie... et oui, l'infrarouge est de la lumière noire ! Une des raisons d'utiliser des radiants plutôt que des convecteurs est d'apporter du confort par le rayonnement direct vers les personnes. En les mettant dans des recoins, ils deviennent contre productifs.
De plus, R5 risque de perturber le thermostat de R1.

Un bon choix serait de repousser R 2 et R3 vers la gauche, conserver R1 à sa position et supprimer R5.
Mais peut être pas le choix le plus esthétique pour R2 et R3..

Lwysiwyg a écrit: des panneaux rayonnants Airelec NR/NRV. A priori, c'est de la gamme VARIANTE produite en 1997

Pas très confortables et assez convectifs mais pas aussi mauvais que ce qu'on appelle le grille pains qui est un convecteur de 1ere génération.
Merik
 
Messages: 615

Re: Passage radiateurs rayonnants => inerties connectés

de Lwysiwyg » Ven 6 Jan 2017 11:31

Merci Merik pour cet avis.

R5, j'oublie, c bien que je pensais. De toute façon, le mur ne fait que 40 cm de large, ce qui limite pas mal les possibilités.
R4, ma femme n'est pas hyper emballée car ça bouche pas mal l'ammeublement pour la pièce.

Reste donc R2 et R3.
R2 est en fait plus à gauche que sur le schéma, à environ 40 cm de la baie vitrée. Ca irait du coup pitet bien comme ça.
R3 est par contre bien collé à la baie vitrée, à environ 5 cm. On pourrait le mettre dos à R2, mais y'a actuellement une niche à cet emplacement. L'idéal serait alors pitet de reboucher cette niche pour le mettre aussi à mini 40 cm de la baie vitrée. L'apport serait réel en conso ?

Pour les puissances, R1 serait à 1800W et R2 / R3 à 1000W, soit 3800W pour 52m² et 150m3 en bonne isolation. Ca irait ou mieux vaut pousser R2 / R3 à 1500W ?

A noter qu'on pourrait passer R2 et R3 en radiateur vertical pour les éloigner encore un peu plus de la baie vitrée. Ca irait ? Concrètement, faut laisser quelle distance mini de la baie vitrée pour ne pas perturber le flux d'air chaud (en partant de l'idée que ce serait de l'inertie à fluide) ?

Merci :)
Lwysiwyg
 
Messages: 16

Re: Passage radiateurs rayonnants => inerties connectés

de dronarg » Mar 10 Jan 2017 17:05

Les radiateurs rayonnants n'assèchent pas plus l'air que d'autres. C'est la chaleur qui assèche l'air.
Avec des radiateurs sur circuit d'eau chaude (0 rayonnement) on est généralement obligé de mettre des humidificateurs d'air dès que l'on monte la température.

Les fabricants ont une bonne tendance à inventer des défauts aux radiateurs rayonnants pour vendre leurs accumulateurs avec juste une plaque en pierre, acier ou aluminium vendue au prix de l'or.


Pour la régulation, prendre les radiateurs rayonnants de qualité (style atlantic) et monter un système ad hoc comme Schneider Wiser qui va se brancher sur le radiateur et qui permettra la programmation et le pilotage à distance.
40 euros par radiateur pour le boitier de commande + 50 euros par pièce pour le thermostat et on a le système le plus souple qui soit.

Couplé à des rayonnants cela permet de piloter son chauffage de très près et de n'importe ou avec un simple smartphone. On monte la température d'une pièce et ça chauffe tout de suite. On coupe et ça s’arrête.

Avec des radiateurs à inertie, ça ne chauffe qu'un moment après avoir allumé le chauffage (donc soit on a froid soit on est obligé d'allumer à l'avance) et lorsqu'on coupe parce qu'on s'en va ... ça continue à chauffer pour rien.
dronarg
 
Messages: 1

de Merik » Mar 10 Jan 2017 18:03

Vrai que les panneaux rayonnants Atlantic sont parmi les meilleurs.
Mais ils participent à assécher l'air. Non pas du fait qu'ils sont rayonnants mais parce qu'ils sont encore trop convectifs avec une production d'air à trop haute température.

Même constat pour le chauffage central.
Des panneaux alu à éléments unique (sans convecteur) d'un chauffage central basse température (eau à 40°c en moyenne) ont un rayonnement qui représente plus de 50% de l'émission de chaleur. La convection est très douce et ne dénature pas la qualité de l'air. Au contraire, les anciennes générations d'installation de chauffage central équipé de radiateurs en fonte dans lesquels circule de l'eau 90°c. Il faut placer des humidificateurs entre les éléments pour limiter l'assèchement de l'air ambiant.
Merik
 
Messages: 615

Re: Passage radiateurs rayonnants => inerties connectés

de Lwysiwyg » Mer 11 Jan 2017 11:26

L'idée d'une installation "rayonnants" + "système de pilote" est intéressante mais en vaut-elle vraiment la peine ?
Concrètement, les rayonnants me dérangent car :
- l'air sort très chaud et le confort est pas top,
- il monte trop vite vers notre mezzanine (c un couloir c donc inutile)
- l'air est vite sec
En visant le haut de gamme, que me conseillerais-tu comme combinaisons, que je me fasse une idée ?

Pour l'inertie, il suffit de prévoir à l'avance le retour pour que ça monte en température et jouer sur le délai d'inertie pour anticiper la baisse du chauffage. Faut voir différemment la chose, et ça ne me dérange pas.

Pour le moment, j'en suis aux résultats suivants :
- Puissance : R1 en 2000W ; R2-R3 en 1000-1500W (j'hésite encore)
- Radiateurs : Thermor Equateur 3 PI ou Atlantic Maradja PI (je penche pour Thermor)

Pour la puissance, j'hésite entre 4000W et 5000W cumulés. On est à 135-140m3 avec du double vitrage PVC et une bonne isolation (BA + blocs de mousses denses + bois en façade). La partie haute n'a pas besoin d'être chauffée.
Si on part du principe qu'on doit prévoir de 30 à 40W/m3, il faut compter entre 4200W et 5600W. On est en région Nord-Est, donc des hivers un peu froids. Une idée ?

Pour les radiateurs, je sais bien que Thermor / Atlantic / Sauter, ce sont des usines / produits similaires. Pourtant y'a des ptites subtilités sur les fiches techniques (poids et tailles). Y'a donc forcément des différences : lesquelles ? Quelle marque se démarque le plus sur la fiabilité / SAV ? Je penche pour l'instant pour Thermor.

A noter que je fais venir un installateur poussé par Atlantic ce soir : je vais lui faire faire le tour de la maison pour qu'il me fasse un devis. Je vous dirai ce que ça donne ;)
Lwysiwyg
 
Messages: 16

Re: Passage radiateurs rayonnants => inerties connectés

de Lwysiwyg » Mer 11 Jan 2017 13:32

A noter que je suis ouvert à d'autres marques de radiateurs : l'objectif est d'avoir une solution connectée, qch de robuste et de très fiable, quitte à y mettre le prix.

Pour le moment, Thermor / Atlantic me plaisent bien, mais la solution Cozytouch me dérange sur un point : faut un smartphone pour piloter l'ensemble. Ca serait bien qu'il soit aussi possible de commander l'ensemble par un thermostat général. A moins que j'ai loupé un épisode ^^
Edit : apparemment, on pourrait modifier la température d'une zone en modifiant un seul des radiateurs manuellement. J'ai juste ?
Je n'ai pas trop confiance en Sauter, notamment du fait de plusieurs remontées négatives sur leurs radiateurs. Je me méfie.

Bref, je regarde aussi du côté des marques réputées (notamment je me documente sur Airelec). Si vous avez des suggestions ;)
Lwysiwyg
 
Messages: 16

Re: Passage radiateurs rayonnants => inerties connectés

de Lwysiwyg » Mar 17 Jan 2017 10:09

Voilà, petit retour sur mes recherches, croisés avec vos retours.

L'installateur est venu mercredi dernier et devait me faire parvenir un devis. Rien pour le moment. Il confirmait une bonne partie de mes idées, que ce soit en terme de modèle, de puissance ou de placement.

Je vais donc commander ce jour :
- 2 radiateurs Thermor Equateur 3 Vertical 1500W (pour R2 + R3, mais décalés au centre du mur actuel)
- 1 radiateur Thermor Equateur 3 Vertical 2000W (pour R1)
- 1 bridge Cozytouch pour piloter l'ensemble

J'ai également prévu dans ma besace un radiateur sèche serviette pour remplacer mon rayonnnant de SdB de 2000W. La SdB fait 10m², aussi je suis parti sur un Thermor Allure Digital 1000W+1000W allié à une interface Cozytouch pour piloter l'ensemble.

Au final, après négo d'une ristourne (6% tout de même) avec une enseigne en ligne, je m'en sors pour 3110€ frais de port compris. Pas mal pour une remise en état des deux pièces principales ! Je vous dirai ce que ça donne.

Sachant que je vais installer le bazar moi même (pas bricoleur en plus), dois-je faire attention à qch de particulier ?
J'installe sur du placo et vais donc mettre des mollys avec le diamètre adéquat pour supporter le bon poids.
J'ai déjà les fils existants installé sur les rayonnants actuels, aussi je pense qu'il suffira de replugger correctement.


Dernière question : je vais tenter de revendre mes rayonnants actuels :
- 1 Airelec horizontal rayonnant de 1500W (fil pilote, fabriqué en 2000)
- 1 Airelec vertical rayonnant de 2000W (fil pilote, fabriqué en 2000)
- 1 Siemems rayonnant vertical de 1500W (fil pilote, fabriqué en 2006)
- 1 Siemems rayonnant horizontal de 2000W (fil pilote, fabriqué en 2006)

Ca se revend facilement ces bestiaux ? Je peux en espérer combien ? Je pensais à 100€ l'unité. Merci !
Lwysiwyg
 
Messages: 16

Re: Passage radiateurs rayonnants => inerties connectés

de NONO21 » Mar 17 Jan 2017 14:42

bonjour, si vous êtes à l'étage le plus haut, normalement l'air y est plus sec qu'en rez-de-chaussée.

Et aussi il y a le climat qui joue : en bord de mer, l'air n'est pas souvent sec. Mais aussi lorsqu'on chauffe bien et/ou que le soleil tape, l'hygromètrie baisse.

Vous pouvez installer l'étandoir à linge qui humidifiera un peu, ou mettre quelques plantes.

Vous pouvez mettre un peu d'eau dans une assiette sur un meuble, elle s'évaporera et humidifiera un peu l'air.
NONO21
 
Messages: 990












Retourner vers Radiateurs électriques

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité