Quel bénéfice d'isoler derrière les radiateurs ?

Les émetteurs de chaleur électriques intégrés au bâti : plafond radiant, plancher rayonnant et mur chauffant utilisant de grandes surfaces chauffantes travaillant à basse température.

de Kamel

Les films réfléchissant sont relativement couteux. J'ai calculé qu'il me fallait investir environ 80 euros par radiateur pour un isolant vraiment efficace.
D'un point de vue écologique, il sera toujours utile d'éviter des pertes à travers les murs, mais je me demandais combien d'années il serait nécessaire d'attendre pour amortir ce genre d'investissement.

Comment faire une estimation des pertes à l'arrière d'un radiateur ?

Merci et bonne soirée à tous.



15 Déc 2018, 22:48
 

de Zeb

De mémoire, j'ai lu que l'ademe avait évalué la possibilité de perdre 10% de l'émission de chaleur dans le pire des cas. Ce niveau de pertes se constate pour les mauvaises isolations et pour les radiateurs de chauffage central et les radiateurs à inertie car leur structure est symétrique (la chaleur rayonne de chaque côté).



16 Déc 2018, 00:09
 

de Kamel

une plaque de bois d'épaisseur 1cm ?



16 Déc 2018, 11:38
 

de Yvon

Bonjour Kamel,

Le bois est un bon isolant mais pas suffisant pour cet usage. Une bon coefficient R=3,5 (résistance thermique) s'obtient avec 56 cm de bois, 28cm de béton cellulaire, 13cm de polystyrène et moins de 1cm d'un isolant multicouche réfléchissant.

Pour bloquer efficacement le passage d'énergie de la surface très chaude du poêle ou du corps du radiateur vers le mur, il faut un aller chercher un coefficient d'isolation supérieur à 5 qui ne s'obtient qu'au moyen des films multicouches spécialisés.

Films polyester métallisé + multi-couches synthétiques.
Isolant polyuréthane mince réfléchissant.
R = 5,25 m².K/W

Tu peux trouver des plaques d'isolation thermique multi-usages pour mettre au dos des poêle ou des radiateurs à partir de 20 euros le M².



16 Déc 2018, 12:37
 

de NONO21

bonjour, dans une maison qui a une isolation thermique d'origine, entr'autres les murs, pas besoin de surisoler le mur derrière le radiateur.

En plus avec une isolation on réduit le passage de l'air derrière le radiateur et il peut y avoir surchauffe (ce risque n'existe pas avec du chauffage central avec chaudière).

Et en maison dont les murs ne sont pas isolés thermiquement, le chauffage électrique est un non sens.



10 Sep 2021, 06:46
 

de bruno78

Bonjour,

Je n'ai pas réussi à dissuader mon fils d'acheter une maison de village en pierre des années 1930 avec du chauffage électrique à tous les étages. Les hivers sont assez rigoureux en Bourgogne et les stères de bois qu'il a passé dans la cheminée sans insert n'ont surement pas été d'une grande utilité.
L'isolation plâtre intérieure ne paraît pas très efficace. Comment l'améliorer ? Quelle serait l'efficacité d'un bardage extérieur ?

Toutes les pièces ont été équipées de radiateurs à inertie récentes en fonte pour remplacer les anciens convecteurs, tous placés sous les fenêtres.
Les murs sont pleins. Peut-on considérés que ces murs ne sont pas isolés ?
Une isolation du mur à l'arrière des radiateurs, assez fine, de l'ordre de 1 centimètre pour ne pas perturber la circulation de l'air, pourrait vraiment réduire la consommation électrique de 10% ?

J'ai pensé à une alternative à l'isolation qui n'est jamais parfaite qui serait de déplacer les radiateurs dans un endroit ou les déperditions sont moins importantes. En fixant les radiateurs sur les murs intérieurs, le réchauffement du mur n'entraîne pas de perte vers l'extérieur. Qu'en pensez-vous ?



15 Sep 2021, 15:30
 

de NONO21

bonjour, Un mur en pierre qui fait minimum 40 ou 50 cm, ça fait des tonnes de pierres qui sont un matériaux froid très conducteur. Le mur absorbe, au fur et à mesure la chaleur produite par le radiateur, et avec le Kw à 18cmes, certains disent 20 cm, c'est la ruine, même avec des radiateurs à inertie qui théoriquement produisent la même chaleur pour la même conso.

Il aurait mieux fait de vous écouter votre fils. Mais ils sont tous pareils, ils rejettent la logique est le bon sens des aînés.

Avec du chauffage électrique, il faudrait isoler, mais en s'assurant que les murs ne soient pas humides, et on ne sait jamais avec une maison ancienne.

Mais il va vous dire que les pierres c'est beau et qu'il ne veut pas les recouvrir.

Vous pouvez essayer de mettre un panneau de contre plaqué sur des tasseaux. entre les tasseaux, vous mettez du polystyrène et vous vissez tout sur le mur. Vous faites le panneau un peu plus large que le radiateur (au oins 10 cm de plus de chaque côté et vous le faites aller jusqu'au plafond. Vous trouvez un papier peint imitant le bois par ex, et vous le mettez sur ce contre plaqué bien collé. Et vous fixez le radiateur sur le panneau. Vous sauverez un peu mieux la chaleur, mais il faudrait en mettre sur tous les murs extérieurs. Même 5 cm d'isolant feraient des miracles par rapport à la situation actuelle.

Reste à le faire comprendre aux jeunes, mais peut-être les factures d'électricité aideront à la compréhension.

Le chauffage au bois est indispensable dans une telle maison pour surchauffer un peu, car avec l'électrique au prix où est l'énergie, on pleure.



18 Sep 2021, 16:44
 


Retourner vers Le chauffage intégré au bâti



Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

CGU         Copyright