Remplacer un thermostat en panne par une prise horaire

Ce forum traite des questions concernant la régulation et la programmation des radiateurs électriques comme l'utilisation du fil pilote, les thermostats d'ambiance ou encore les gestionnaires d'énergie.

de Yvon

Voila une petite idée qui n'a rien de compliqué, pour remettre en service à moindre cout un radiateur électrique à inertie (de préférence) dont le thermostat ne fonctionne plus.

Matériel nécessaire :

- prise prise programmable
- un prise femelle
- 1 prise male
- 50 cm de câble électrique sous gaine

Prise électrique programmable



23 Mar 2015, 19:30
 

de Yvon

La solution est simple.

Il suffit d'isoler les 2 fils de la résistance chauffante et de brancher une prise mâle. Cette prise peut être branchée directement sur une prise secteur 230 volts mais pas trop longtemps !!

Une prise électrique connectée à la résistance chauffante

MAIS ATTENTION ! Il ne faut pas laisser branchée la résistance chauffante (ici un thermoplongeur) en continu (pas plus de 2 heures environ) car le radiateur pourrait surchauffer ce qui serait dangereux.

En temps normal, c'est le thermostat qui se charge de réguler la durée de chauffe de la résistance en fonction de la température que la sonde mesure dans la pièce. Sur certains radiateurs, il y a aussi un fusible thermique qui coupe pendant 1 heure environ la ligne d'alimentation électrique en cas de surchauffe du radiateur.

Dans le cas d'un sèche serviette bas de gamme comme le modèle Acova ci-dessous qui est tombé très vite en panne (thermostat HS) j'ai donc retiré la carte électronique du thermostat et branché la prise programmateur dans le circuit d'alimentation secteur.

Brancher une prise programmable à la place d'un thermostat

La prise permet de gérer 4 périodes de 15 minutes par heure et cela pour une journée complète de 24 heures.

En activant uniquement 1 segment par heure (segment baissé), le radiateur chauffe doucement de façon régulière - grâce à son inertie - et il est possible de programmer des surchauffes le matin ou le soir avant l'utilisation de la salle de bain. Pour cela, il suffit de baisser plusieurs segments qui se suivent pour créer une surchauffe de 1 heure ou 2 heures à l'avance. A l'origine le thermostat propose de programmer 1 boost par journée. Avec ce système, il est possible d'en programmer autant qu'on veut ... !!

Biens sûr, la régulation de température n'est pas très précise, et demande à être ajustée en fonction de la saison... Il faudra selon les cas pousser 1 , 2 voire 3 ... segments par heure en fonction des déperditions.

Mais pour une salle de bain, ce système peut être très suffisant car ce qu'on demande est surtout que la SDB soit bien chaude avant de l'utiliser, et maintenue à 16/17°c le reste du temps.

Pour info : Le programmateur coute moins de 3 euros dans un magasin Leclerc bricolage, et il faut moins d'une heure pour câbler le circuit.



23 Mar 2015, 19:33
 

de Yvon

Autres possibilités :

Si la solution de la prise programmable vous semble un peu simpliste et insuffisante pour une bonne régulation de température (cas d'un radiateur hors salle de bain), il suffit de monter à sa place un thermostat d'ambiance.

Les premiers prix sont vendus une trentaine d'euros en GSB.

Les modèles programmables coutent environ 100 euros et plus.

Il existe aussi des modèles sans fil composés d'un module ou se trouve les contacts électriques pour commuter le 230 volts, et d'un autre module qui se fixe au mur dans lequel se trouve la sonde de température et les réglages.

Si vous réalisez ce type d'installation, je vous conseille par mesure de sécurité de mettre dans la ligne d'alimentation électrique une protection thermique (type Klixon 70°C/80°C) à ré-enclenchement automatique. Celle-ci doit être fixée sur la carrosserie du radiateur. Souvent cette protection existe d'origine sur beaucoup d'appareils de chauffage électrique. Il suffit de la câbler en série avec la résistance chauffante.



23 Mar 2015, 20:14
 

de Katell

Bonjour Yvon.
Comme tu l'évoques plus haut, je voudrais savoir quel est le risque en cas de surchauffe d'un radiateur ?
Celui-ci peut-il prendre feu :twisted: :twisted:



24 Mar 2015, 17:59
 

de Katell

J'ai retrouvé dans mes cartons une prise avec ce cadran rotatif. Peux tu nous dire comment il faut le régler ?
Merci d'avance pour tes explications.
Katel



29 Mar 2015, 20:05
 

de Yvon

Salut.

Il y a un repère sur la couronne = une flèche pour mettre l'horloge à l'heure.

Le taquets ou segments agissent comme des switches.

- position appuyée vers le bas = contact électrique
- position relevé (position normale) = pas de contact électrique

Chaque segment donne l'alimentation électrique un quart d'heure ou une demi-heure selon les modèles.

Je regarde si je peux mettre une copie de la documentation.



30 Mar 2015, 17:28
 

de Yvon

J'ai utilisé cette prise horaire achetée moins de 4 euros :



Une prise électrique pour programmation horaire
Programmateur journalier BND-50/F19A

La notice d'utilisation :

Notice de la prise électrique pour programmation horaire



30 Mar 2015, 18:05
 

de Katell

Merci Yvon
Tu peux m''expliquer simplement comment tu fais pour le sécuriser en cas de surchauffe ?



31 Mar 2015, 00:03
 

de Yvon

Bonjour,

Je conseille très fortement de toujours placer un Klixon en série dans le circuit d'alimentation électrique.
Si le Klixon est fixé sur le corps métallique du radiateur électrique sa valeur de déclenchement (ouverture) sera 70/80°C.
S'il est placé dans le boîtier métallique d'un convecteur ou d'un panneau rayonnant sans contact avec le châssis on prend souvent une limite un peu plus basse vers 70°C.

Sécurité thermique pour radiateur électrique

Ce genre de protection contre l'élévation anormale de la température devrait être installé dans tous les appareils de chauffage électrique. Mais ce n'est pas les cas dans le bas de gamme. Si une personne couvre le radiateur avec une serviette, si le thermostat tombe en panne, si le triac se met en court-circuit, il est arrivé que la surchauffe provoque l'éclatement d'un radiateur à inertie fluide ou un même un incendie ... etc ..

Dans les chambres d'enfants, cette protection thermique est obligatoire.



31 Mar 2015, 11:49
 

de Yvon

Schéma électrique :

Sécurité thermique d'un régulation de température

Dans l'idéal il faut câbler 2 sécurités thermiques en plus du thermostat qui fait aussi office de protection thermique.



31 Mar 2015, 13:24
 

de melannn

Bonjour. Je lis et relis la discussion sur comment remplacer un thermostat en panne par une prise horaire et je rencontre le même problème en ce moment, mais j'ai hésité de peur de rencontrer un cas de surchauffe. Mais comme vous dites que la solution est de placer un Klixon, je crois que je vais opter pour ça. Enfin une solution après quelques jours de panne.



19 Fév 2019, 17:13
 

de Cronos

Pour quelques euros de plus, je vous conseille de prendre une prise thermostat programmable.
La prise donne la programmation horaire comme une prise à segments mais en plus elle fait une régulation de la température ambiante avec des plages horaires en mode réduit. Ce qui ne dispense pas de la présence d'une protection de surchauffe interne au radiateur. Sur les radiateurs à inertie la protection est souvent glissée dans le corps de chauffe et elle est câblée en série avec la cartouche chauffante. Dans tous les cas, si vous enlever un thermostat en panne, il suffit de récupérer la protection la klixon ou autre dispositif qui existe déjà.



19 Fév 2019, 19:02
 

de BKzZz

Bonjour à tous,

Je relance le sujet car j'ai pu récupérer un sèche serviette assez ancien pour 10€ et j'ai besoin de votre aide pour le remettre comme neuf, voir l'optimiser.

Il fonctionne correctement cependant le boitier plastique du thermostat, relié à la résistance, est cassé.
Il tient par un bricolage de fortune avec des élastiques et les boutons sont manquants, ce qui rend le boitier du thermostat dangereux car l'étanchéité n'est pas assurée.

De plus, pour le faire fonctionner et le régler, je dois couper le courant à chaque fois, pour ne pas risquer de prendre un choc électrique, pour ensuite galérer à chopper la tétine du régulateur de chaleur à la pince à épiler pour changer le réglage du niveau de chaleur, et enfin le remettre sous tension, pour finalement appuyer sur la tétine du bouton ON/OFF avec un tournevis plat d’électricien gainé, non-conducteur, par précaution.

Je n'arrive pas à trouver un boitier plastique étanche neuf seul, avec juste les boutons, j'aurais pu remonter la carte et le câblage, dans ce nouveau boitier plastique neuf, et ainsi régler ce problème d'étanchéité, de mise en marche, et de réglage.

J'ai pensé à prendre un thermostat neuf universel complet, cependant, le coût est assez élevé sachant que j'ai récupéré le sèche serviette pour 10€ et que tout fonctionne malgré l'état du boitier plastique cassé et jaunie.

J'aimerais le remettre à neuf voir l'optimiser à moindre coût, tout en conservant un maximum de sécurité.

Mon objectif est de trouver un boitier plastique seul qui pourrait s'adapter, ou mieux encore, me débarrasser du thermostat du sèche serviette, brancher la résistance directement à un thermostat mural 16A en saillie (à hauteur 1M50), avec sonde, afin de régler une température fixe précise, et pouvoir l'éteindre et l'allumer facilement via bouton ON/OFF du thermostat mural bien plus pratique.

Plusieurs doutes me préoccupe :

- Je me demande déjà ou je pourrais trouver un cache pour la connexion de la résistance.
Pour me débarrasser du thermostat du sèche serviette (boitier plastique cassé), Je pensais à un tube qui s'adapte pour couvrir et protéger les connexions de la résistance, et dans lequel il y aurait une sortie étanche pour câble gainé seulement, afin de rendre parfaitement le bas du sèche serviette (côté résistance et connexions) complétement étanche, et pouvoir passé mon câble gainé en direction d'une goulotte étanche fixé au mur.
Je pensais à un tube PVC par exemple adapté au bon diamètre (peint en blanc) avec une vis de serrage sur le côté et un passage de câble jointé, voir un pas de vis à l'extrémité côté résistance et un bouchon à l'autre extrémité côté sol (collé, siliconé).

Auriez vous des meilleur idées, ou des articles existant à me conseiller ?

- Ensuite, Je trouve que le radiateur chauffe beaucoup, limite brulant, et j'aimerais pouvoir réguler le corps afin qu'il soit limité à une certaine température (50/60° maxi) afin de sécuriser un maximum le risque de brûlure pour un enfant qui pourrait laisser ses doigts dessus trop longtemps ou autre risque du genre.
J'ai compris qu'il fallait mettre un klixon (limiteur de température) en série à la résistance.
Mais je me demande comment je peux faire pour réaliser cela proprement et bien sur isoler le klixon et ses connexions, et rejoindre les connexions de la résistance via mon cache (qui remplace le thermostat initial).

Auriez vous une autre solution à me conseiller, ou une méthode pour mettre en place un tel limiteur de chauffe proprement, tout évitant les coupures par klixon intempestives ou prolongées ?

- Enfin, je me demande si la résistance va pouvoir encaisser les contacts répétés à chaque fois que la pièce perd 1 degré. Le timing risque d'être assez aléatoire même si la salle de bain est bien isolé, il devra s'enclencher assez souvent pour rattraper 1 degré sur les plus froides journée/nuits d'hiver.

Je souhaites en premier lieu utiliser un thermostat mural 16A brancher en direct, (en remplacement du thermostat sèche serviette d'origine), qui régule la température à 1 degré près, afin de pouvoir passer d'un réglage à 17°, vers un réglage à 22°, et sélecteur ON/OFF plus facilement. (J'ai déjà ce type de thermostat mural en ma possession, donc pas de frais)

Ensuite, je souhaites passer sur un thermostat mural 16A avec une option de programmation afin de régler, jours, horaires et température pour toute la semaine, et ainsi j'espère faire des économies en optimisant la chauffe uniquement sur les horaires d'utilisations habituelles.
Avec en plus une option WIFI pour vérifier le tout à distance, et contrôler le réglage facilement, selon les absences imprévus.
J'ai déjà trouvé le modèle, avec affichage et commande digital, très classe, et je vais le commander lorsque que j'aurais toutes les infos nécessaires pour réaliser ce projet dans de bonne conditions, avec toutes les sécurités nécessaires et pour moi essentielles.

J'ai compris aussi qu'il y avait normalement une sécurité via un limiteur de surchauffe relié à la résistance à l'intérieur du corps directement branché en série.
J'aimerais pouvoir vérifier sur mon modèle que celle-ci est bien présente afin de limiter le risque de fuite, d'incendie ou d'explosion du sèche serviette, sachant que ce modèle est assez vieux.

Je vous joint les photos du modèle de mon sèche serviette, et de son thermostat d'origine fonctionnel dont le boitier plastique est cassé, et les boutons manquant.

Merci d'avance pour votre aide qui me permettra de finaliser ce projet de rénovation et d'optimisation du sèche serviette à moindre frais et à mon image ^^ du sur-mesure ^^.

Cordialement.

BKzZz
Fichiers joints
DSC_0026.JPG
Référence Thermostat sèche serviette
DSC_0026.JPG (1.33 Mio) Vu 1945 fois
DSC_0019.JPG
Référence Corps sèche serviette Bis
DSC_0019.JPG (1.44 Mio) Vu 1931 fois
DSC_0020.JPG
Référence Corps sèche serviette
DSC_0020.JPG (1.44 Mio) Vu 1932 fois



08 Fév 2022, 16:23
 

de LUDO

Bonsoir,

Et pourquoi pas la prise électrique à picots ?

Les sèche-serviettes ont tous un mode boost ou marche forcée qui lance 2 heures de chauffe non-stop pour préparer la salle d'eau à son utilisation et évacuer l'humidité. Soit le 2H matin, soit 2H le soir. La seule contrainte est d'utiliser tous les jours la salle d'eau à la même heure, et de régler le début du boost 1 heure avant. Le mode boost fonctionne sans régulation. Il fait chauffer sans arrêt la résistance pendant 2 heures.

Le reste du temps, je laisse le sèche serviettes éteint. Avec la prise programmable, on obtient le même fonctionnement avec la possibilité de programmer plusieurs boosts.



08 Fév 2022, 21:34
 

de LUDO

J'ai trouvé une autre discussion dans le forum qui parle d'un radiateur sèche serviette MCT constructeur 1539.



08 Fév 2022, 23:12
 

de BKzZz

Bonjour,

Merci pour ta réponse et ta participation Ludo.

J'ai bien compris le concept de la prise électrique programmateur journalier, mais cela ne correspond pas du tout à mes attentes, si tu lis bien mon post, je pense avoir été plutôt précis. J'ai ce genre de prise que j'utilise déjà pour d'autres situations ou elles sont très pratique, j'ai même des prises en programmation digital (jour, semaine, ...).

Mais là ce que je recherche à faire c'est un système avec un programmateur murale 16A, le tout étanche et sécuritaire, solide sur le long terme, précis dans le réglage (temp & prog), complet avec connexions et régalge à distance, et confortable même à l'utilisation car accessible à hauteur dans l'entrée de la salle de bain ( et dans le respect des normes de volume).

J'ai déjà fait le tour du post que tu m'a conseillé et pleins d'autres d'ailleurs. Je veux vraiment pousser mon projet à son maximum.

Sèche serviette et jonction thermostat complétement étanche (style boite de dériv ^^ en plus esthétique ^^) + Klixon et autres protections nécessaires (inaccessible à un simple utilisateur, voir invisible même ^^) + thermostat d'ambiance (température & programmation) mural 16 A à la bonne hauteur.

Si vous avez des idées sur le type de Klixon que je peux utiliser ? pour éviter la sur-chauffe du corps à 50/60°.

Le type de cache pour protéger les connexions de la résistance ? et faire passer le câble gainé pour aller jusqu'à la goulotte murale et le relier au thermostat murale 16 A (que j'ai déjà pour mettre en place mon prototype ^^).

Et si vous avez des infos précise sur ma référence de sèche serviette, détails des composants, vue éclatée, car je veux surtout vérifier quelles sont les sécurités inclus dans sa confection afin de les reproduire dans mon installation finale, voir même de les optimiser si possible, sachant que le sèche serviette est de 2004 et qu'à l'époque il manquait surement des protections, ou alors celle-ci ne sont plus adaptées, et il vaut mieux les moderniser.

Merci à tous, je pourrais faire un tuto ensuite, avec les liens des composants par exemple pour pouvoir aider la communauté et ceux qui comme moi, souhaites un sèche serviette en bon état, pas cher, avec thermostat mural (temp & prog), et toutes la panoplie de sécurité, garde-fou, qui vont bien. Température de chauffe maitrisé pour éviter la moindre petite brulure.

Cordialement.



09 Fév 2022, 02:53
 

de Merik

Les thermostats de sèche serviettes ont une isolation renforcée des touches de commandes.
Si le corps de chauffe est en bon état, il faut acheter un thermostat du commerce qui se fixe sur la vis de la cartouche chauffante.



09 Fév 2022, 11:30
 

de BKzZz

Bonjour Merik,

Merci pour ta participation.

Oui, j'avais pensé au début à cette alternative, mais finalement cela ne me convient pas à cause du prix, et du fait que le réglage reste au bas du radiateur, donc moins confortable pour l'utilisation.

Un thermostat mural en entrée de salle de bain, c'est bien plus pratique et bien plus classe, on voit dessuite la température de la pièce, la température de chauffe, l'heure, le mode, le signal ON/OFF, en un coup d'oeil, et si il est bien choisi esthétiquement ça fait largement la différence.

Je n'en ai pas trouvé à moins de 100€ pour ce qui est des thermostats classiques de sèche serviette sur cartouche chauffante, pour un sèche serviette de 2004 acheté à 10€ ça fait cher payé je trouve.
Pour un circuit imprimé et quelques composants, un boitier plastique, et des boutons fragiles ^^.
Des boutons que j'ai vu à des prix variants de 10 à 20€, les boutons me reviendrais plus cher que le sèche serviette en lui-même ^^ corps + résistance ^^ si je devais plus tard devoir les changer ^^ Les couleurs n'ont plus ne sont pas au rendez vous, le corps de chauffe est blanc, et je n'ai vu que des gris ou autres couleurs qui je pense ne feront pas très esthétique, surtout que l'envie de peindre le corps de chauffe en doré risque de me prendre un jour ou l'autre ^^
Mais si tu as des références à bon prix qui pourrait s'adapter, je suis tout de même preneur et reste ouvert à toute solution possible, à petit budget, et pérenne (même si les couleurs sont bof^^).
Voir même à un boitier plastique de remplacement avec boutons inclus, je pourrais remonter facilement la carte et le câblage, mais j'ai beau chercher, je ne trouve rien de bien intéressant.

J'ai un peu avancé dans mon projet thermostat mural.
Finalement je pense utiliser pour sécuriser le corps de chauffe un interrupteur thermique à ré-armement automatique - NC - 5A - 45°C ou 50 °C (j'hésite encore sur la température).
Je pensais peut être en placer 2 à différent endroit du corps pour plus de sécurité. (en haut et en bas par exemple).
Connecté avec des câbles isolés et gainés.
Je ne sais pas encore comment les isoler une fois en contact avec le corps de chauffe, peut être une petite boite de dérive IP65, étanche et résistante à la chaleur, taillée sur mesure pour englober la partie du tube du corps ainsi que l'interrupteur thermique en contact dessus.
Si vous avez une meilleur idée, je suis preneur.

Pour ce qui est du boitier plastique protégeant les connexions (résistance, Interrupteur thermique, et retour goulotte murale connecté avec des connecteurs style wago) je pense opter aussi pour une boite de dérivation IP65 - 100% étanche et résistante à la chaleur taillée également sur mesure.
Si vous avez une meilleur idée, idem.

Pour le thermostat mural 16A, il ne servira qu'à envoyer l'ordre de mise en marche et de coupure selon la température ambiante, et celle choisie, ainsi que sur certains horaires, il ne servira pas de sécurité électrique.

Seul mon disjoncteur de 10A au tableau sur la ligne réservé au sèche serviette servira de sécurité électrique.
Le sèche serviette tire 850 watts donc 4A maxi sur le 220V.

Je me demandais si les interrupteurs thermiques étant calibré à 5A pourront servir aussi de coupe circuit en cas de hausse de l'intensité du courant entre les 5A et les 10A du disjoncteur de la ligne.
Est ce qu'ils vont ouvrir le circuit électrique au cas ou le circuit s'échauffe, ou vont t'il bruler avant d'avoir le temps d'atteindre la température d'ouverture ? Est il préférable de miser sur un interrupteur thermique calibré à 10A comme le disjoncteur ?

Sachant que les interrupteurs thermiques dans tous les cas son calibré pour couper le circuit à une température assez basse, je ne pense pas qu'il sera possible de se bruler via le corps de chauffe, ou alors il faudra laisser la main plus d'une minute.
Si le thermostat mural vient à coller, l'interrupteur thermique prend le relais et empêche le corps de chauffe de dépasser les 50°C, au cas ou il vient à coller aussi, l'interrupteur thermique de la résistance empêche le dépassement de la température interne du corps et coupe normalement, une bonne fois pour toute, le circuit.
Le disjoncteur 10A protège d'une hausse de l'intensité ou d'un court circuit normalement.

Le résumé du circuit que je compte mettre en place :

- Départ de phase
- Disjoncteur 10A
- Thermostat mural 16A (réglé en moyenne sur 20°C voir 22°C maxi)
- Interrupteur thermique 50°C maxi (tolérance 5°C) avec ré-armement à 30°C (tolérance 10°C) X2
- Résistance
- Retour sur Neutre (disjoncteur 10A)

Je ne sais toujours pas si il y a bien un interrupteur thermique à l'intérieur du corps du sèche serviette relié directement à la résistance sur mon modèle, ça serait un plus d'en être sur, mais je ne trouve aucune documentation, ni même le fabricant de ce modèle de sèche serviette, n'hésitez pas si vous avez des infos, un fabricant à contacter ou autre.

Cela vous semble assez sécure, ou manque t'il des éléments pour garantir le bon fonctionnement ?

Je m'en sort pour moins de 50€ pour le moment avec le thermostat mural 16A que j'ai choisi et qui est vraiment classe, digital avec éclairage LED, connexion WIFI avec App et réglage à distance, moderne, luxueux même ^^ température de consigne, mode, programmation, tolérance 1°C.

+10€ de sèche serviette, 60€ en tout je pense que c'est un tarif imbattable avec ce niveau de prestation, encore faut il que j'arrive à finaliser ce projet comme il se doit, dans les règles de l'art ^^

NF performance ^^

Merci beaucoup pour votre participation, le partage de connaissance, et la passion ^^.
N'hésitez pas à me donner des idées, des conseils, du savoir en plus.

Cordialement.



09 Fév 2022, 13:43
 


Retourner vers Régulation du chauffage électrique



Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

CGU         Copyright





cron