Ségolène Royal veut éliminer les convecteurs énergivores

Comment ça fonctionne...? Quelle consommation ? Questions théoriques sur le chauffage et les émetteurs de chaleur électriques.

Ségolène Royal veut éliminer les convecteurs énergivores

de Zeb » Mar 25 Aoû 2015 20:38

des années 70 et 80.

Le fameux grille pain !! Mais ou peut-on encore en trouver en France ?
Voila une bonne nouvelle pour les habitants de certains logements HLM qui vont peut être pouvoir se chauffer sans y laisser un bras !

Convecteur énergivore des années 80

Copié/Collé

La Ministre vient d'annoncer que des ampoules Led et des radiateurs électriques plus économes seront bientôt "offerts" aux retraités les plus modestes. Ces appareils énergivores "pèsent très lourdement sur les budgets des ménages". Cette action concernera les 200 territoires élus pour le plan "énergie positive pour la croissance verte" et s'inscrit dans la loi de transition énergétique.

"Nous allons lancer la même opération sur les vieux radiateurs électriques qui consomment énormément d'électricité, qui pèsent très lourdement sur les budgets des ménages" a déclaré Mme Royal.

"Il y aura plusieurs dizaines de milliers de radiateurs qui seront offerts pour cet échange et pour enclencher la citoyenneté écologique".

"L'idée est de cibler les convecteurs des années 1970 et 1980, les plus consommateurs d'énergie", a précisé le ministère de l'Écologie, du Développement durable et de l'Energie.

Ce dispositif demande à être préciser car les "certificats d'énergie ne couvrent pas la totalité du coût des radiateurs" dit-on au ministère. Le plan sera finalisé d'ici la fin du mois de septembre 2015.
Zeb
 
Messages: 107

 

 


de Yvon » Mar 25 Aoû 2015 21:52

Bonne nouvelle car pour l'instant aucune aide d'aucune sorte pour l'amélioration du chauffage électrique, sauf l’installation de thermostat d'ambiance qui ne concerne pas grand monde.

Même pas d'éco-prêt :oops:

Le remplacement de convecteurs électriques par d’autres appareils de chauffage électrique (panneaux rayonnants, radiateurs électriques à inertie, ...) peut-il être financé par un éco-prêt ?

Non, les appareils de chauffage électrique ne peuvent pas être financés par un éco-prêt à taux zéro, ni en tant que travaux d’économie d’énergie, ni en tant que travaux induits.
Yvon
 
Messages: 1728

de Yvon » Mar 25 Aoû 2015 21:55

Cela signifie que le Ministère reconnaît enfin l'aspect énergivore des chauffages convectifs non confortables et mal régulés.

Les vieux appareils consomment énormément et placent des familles dans une situation de grande précarité. J’ai d’ailleurs demandé à EDF de lancer une opération de remplacement de plusieurs centaines de milliers de radiateurs électriques .


Ce programme qui n'est pas encore finalisé concerne 209 territoires rassemblant 16 millions d’habitants qui ont signé une convention les engageant à promouvoir la transition énergétique, en échange d'une subvention globale de 47 millions d’euros.

D'après LEs Echos ""..les fabricants de radiateurs sont à l'affût du projet gouvernemental, au premier rang desquels, en France, les groupes Muller (Noirot, Chaufelec…) ou Atlantic (Thermor, Sauter…)."

J'ai comme mon idée que cette prise de conscience est liée à la fin de l'imposture de l'électricité d'origine nucléaire prétendument bon marché.

Merci de l'info Zeb, on va suivre cette actualité pour voir ce qui est vraiment proposé !!
Yvon
 
Messages: 1728

Re: Ségolène Royal veut éliminer les convecteurs énergivores

de Merik » Mer 26 Aoû 2015 11:12

:shock: Vous savez dans quels genres d'immeubles ces chauffage sont encore installés ? Années 70/80, si je sais compter ces appareils auraient entre 45 et 25 ans ! Vous y croyez ou il s'agit encore d'une effet d'annonce dont nos politiques sont coutumiers ?
Merik
 
Messages: 623

de Zeb » Mer 9 Sep 2015 22:58

D'après le GIFAM (groupement des fabricants d'appareils d'équipement ménager) il y aurait encore en service 15 millions de convecteurs électriques de première génération fabriqués dans les années 70 et 80.
Zeb
 
Messages: 107

de Merik » Jeu 10 Sep 2015 06:40

15 millions : à raison disons de 5 convecteurs par logements, il y aurait encore 3 millions de logements concernés soit environ 10 millions de personnes. C'est énorme.
Merik
 
Messages: 623

de Zeb » Jeu 10 Sep 2015 08:14

oui.
Qu'est ce qu'il v a être proposé pour les remplacer à ton avis ? Pour un gain en consommation de quel ordre de grandeur ?
Zeb
 
Messages: 107

de Merik » Jeu 10 Sep 2015 09:27

Pour ce qui est du chauffage par effet joules, la RT 2005 a placé le panneau rayonnant avec thermostat certifié comme étant le minimum de la référence. De fait, les convecteur même en catégorie C sont déconseillés. Par rapport au budget alloué à cette opération, le choix se portera vraisemblablement sur des panneaux rayonnants.
Merik
 
Messages: 623

de Zeb » Jeu 10 Sep 2015 12:15

Exact.
Combien à ton avis pourrait faire économiser aux ménages ce changement de génération des appareil de chauffage ?
Zeb
 
Messages: 107

de Merik » Jeu 10 Sep 2015 13:57

Par rapport aux vieux zinzins de la photos affichée plus haut, je dirais entre 20 et 40% de gain de chaleur selon la configuration du logement, le climat, le système de ventilation. Parfois plus. Ces vieux convecteurs électriques envoient beaucoup d'air très chaud au plafond qui se réparti mal et s'échappe par la VMC. La RT conseillait déjà de réduire l'usage de 25% le débit d'air du système de ventilation simple flux avec le chauffage effet joules. Les chose se gâtent si le logement est mal isolé, murs froids, simples vitrages. L'air même très chaud peu conducteur ne parvient pas à compenser les pertes par rayonnement vers ces zones froides. Le client chauffe sans limite mais à toujours froid, s'abîme les poumon avec de l'air desséché et surchauffé.
Merik
 
Messages: 623

de Zeb » Jeu 10 Sep 2015 14:54

Et quelles différences de consommation entre les différentes familles de chauffage électrique de seconde génération ?
convecteur VS panneau rayonnant VS radiateur ?
Zeb
 
Messages: 107

Re:

de Merik » Jeu 10 Sep 2015 18:51

Zeb a écrit:convecteur VS panneau rayonnant VS radiateur ?


Des chiffres précis sont donnés dans le texte qui encadre les calculs de DPE (Diagnostic de Performance énergétique).
Les émetteurs testés et comparés sont ceux qui sont référence pour la réglementation thermique = certifiés catégorie C ou 3 étoiles.

Les mesures de consommation ont été réalisées pour le chauffage d'une pièce témoin à une température de 19°C. Les différences de consommation sont faibles, environ 2% à l'avantage des rayonnants sur les convecteurs. Pour la sensation de confort, les rayonnants sont aussi à l'avantage. Pour conclure, il est difficile de donner des différences réelles de consommation entre les différentes technologies car il faudrait faire des tests en usage réel, c'est à dire en intégrant le comportement de l'habitant en fonction de son ressenti de la chaleur.
Merik
 
Messages: 623

Re: Ségolène Royal veut éliminer les convecteurs énergivores

de Zeb » Jeu 10 Sep 2015 23:00

J'ai trouvé les chiffre dans un article de l'Express. Le journaliste a interrogé un représentant du gifam.

Les appareils distribués seraient des modèles intelligents avec régulation électronique, programmateur, détecteur d'ouverture des fenêtres et pour certain détecteur d'occupation de la pièce. Le prix pour ce type de convecteur se situe entre 300 à 500 euros. Selon le type d'appareil remplacé et l'utilisation qui en sera faite, l'économie sur la facture de chauffage pourra être de 15% jusqu'à 40% pour le remplacement d'un appareil des années 80.
Zeb
 
Messages: 107

Re: Re:

de Alain » Jeu 10 Sep 2015 23:32

Merik a écrit: Pour conclure, il est difficile de donner des différences réelles de consommation entre les différentes technologies car il faudrait faire des tests en usage réel, c'est à dire en intégrant le comportement de l'habitant en fonction de son ressenti de la chaleur.


:arrow: Mesure réalisée avec une sonde de température d'air donc qui ne tient pas compte du rayonnement.
Ce qui est perçu comme un meilleur confort est le réchauffement direct par rayonnement. Dans ce cas, si une sonde résultante avait été utilisée pour ces tests, les radiants auraient dans certains cas été régulés 1 ou 2°C en dessous donc d'autant plus économiques.

:arrow: Les gains se font aussi sur les dispositifs optionnels : programmation (20%) - détecteur de présence (8%) - auto programmation - détection de fenêtre ouverte...
Alain
Administrateur du site
 
Messages: 790

de Zeb » Jeu 28 Jan 2016 20:33


J'ai une mauvaise nouvelle

Le changement gratuit de radiateurs n'est plus à l'ordre du jour.

L'Etat cherche un budget pour réaliser l'opération.



Entendu à l'instant ce soir au journal de F2 :oops:
Zeb
 
Messages: 107

de Yvon » Mer 6 Avr 2016 08:27

La mesure est relancée ! Etenndu ce matin sur BFM, S. Royale indique que son dispositif va commencer dans plusieurs départements.

Seront éligibles au dispositif les retraités à petits revenus sous la forme d'un chèque énergie dont le montant sera de 200 ou 250 euros.
Yvon
 
Messages: 1728

de Yvon » Jeu 20 Oct 2016 14:45

Lu sur le site Promodul

Des chiffres des chiffres ..

Le convecteurs "grille-pain" ... économique à l'achat, il a été installé dans des situations inappropriées. Dans la majorité de cas, ce système de chauffage est mal adapté et ne convient pas à des enveloppes de bâtiments très déperditifs. .. De nombreux logements sont encore équipés de convecteurs mécaniques. Le groupe Thermor estime que sur les 80 millions d’appareils qui équipent les foyers français, 30 millions sont des convecteurs des années 1960 (source Marketing Marché Groupe)...

[Majoritairement du logement locatif social j'imagine ..]

Deux impressions dominent : un système bas de gamme générant de l'inconfort : air trop sec, variation brutale de température dans une même pièce, gradient de température sol / plafond
et facture d'électricité élevée.
Yvon
 
Messages: 1728

de Max27 » Jeu 20 Oct 2016 22:55

bonsoir,

je ne comprends pas pourquoi certains prétendent que les convecteurs donnent un air trop sec. Aucune loi de la physique ne peut valider une disparition de la vapeur d'eau sous l'effet de la chaleur !!
Max27
 
Messages: 1

Re: Ségolène Royal veut éliminer les convecteurs énergivores

de Alain » Ven 21 Oct 2016 23:26

@max27
Oui, l'air chaud à la propriété de capter l'humidité. Une fois chargé, cet air est soit évacué, soit condense sur une vitre, dans un recoin et relâche de l'eau. Le convecteur se comporte comme un déshumidificateur de l'air ambiant très actif. Mais de l'air sain doit conserver un taux d'humidité relative située entre 50 et 60%
voir chauffage et humidité dans un logement.
Alain
Administrateur du site
 
Messages: 790

Re:

de Daniel Ouellette » Lun 24 Oct 2016 16:28

Yvon a écrit:Le convecteurs "grille-pain" ... économique à l'achat, il a été installé dans des situations inappropriées. Dans la majorité de cas, ce système de chauffage est mal adapté et ne convient pas à des enveloppes de bâtiments très déperditifs. ..

Le ministère de l'Ecologie va échanger gratuitement des dizaines de milliers de vieux radiateurs par des appareils à convection. A la clef, des économies de 15% à 40% sur votre facture EDF.

Convection ???????
Daniel Ouellette
 
Messages: 44

de Yvon » Ven 28 Oct 2016 10:16

Qui l'eut cru qu'il existe encore des millions de convecteurs de ce type en service en France ?????

Ceux à la forme évocatrice du grille pain avec des grilles au dessus et une sortie d''air à la vertical :

Ancien modèle de convecteur électrique

Convecteur électrique dit grille pain

Et les modèles moins anciens à sortie frontale :

Ancien convecteur à sortie frontale

Pour savoir lesquels font vraiment partie de cette génération de convecteurs très énergivores, il faut regarder la résistance chauffante. Si elle se présente sous une forme filaire. Pas trop de doute. La température d'air très chaud (plus de 70°c) et le thermostat mécanique qui émet un bruit d'enclenchement sont aussi des indices.

L'évolution des résistances est passée des résistances filaires au résistances appelées "résistances blindée". Le fil résistif n'est plus à l'air nu, mais moulé dans une coquille de métal ou de deux métaux différents (résistance blindée bi-métal, ce type est assez bruyant du fait des coefficients de dilatation différents). Dans ce cas, la ressemblance avec des convecteurs moins énergivores d'entrée de gamme des années 90-2000 est possible. Au dos de l'appareil, si une indication fait référence à une catégorie C, alors le convecteur est un modèle bien régulé qui est classé comme un chauffage basse température. Depuis la RT-2005, même lorsqu'il répond aux normes d'aptitude au chauffage, il est conseillé de réserver l'usage des convecteurs aux petites pièces dans lesquelles on en fait un usage ponctuel.
Yvon
 
Messages: 1728

les convecteurs énergivores

de Daniel Ouellette » Ven 28 Oct 2016 13:33

Est-ce une erreur ou ils veulent vraiment échanger les convecteurs pour d'autres convecteurs ? Si oui, comment des économies jusqu'à 40% ? Température élevée pour les anciens je comprends, mais un convecteur à basse température, comment c'est possible ? Probablement forcée, pas naturelle.
Daniel Ouellette
 
Messages: 44

de Yvon » Mar 15 Nov 2016 10:34

Dans le pire des cas ces vieux convecteurs sont équipés de résistances filaires alors que la technologie à évolué avec ce qu'on appelle les résistances blindées et celles qui sont équipées d'ailettes. La surface d'échange avec l'air est alors beaucoup plus importante : la chaleur est déjà en partie diluée au niveau du coeur de chauffe. Les convecteurs de dernière génération utilisent des éléments chauffants à inertie en fonte dont la température est constante. De cette façon, la chaleur est diffusée en continu à une température qui dépend des besoins du moment, mais relativement faible (50/60°c en moyenne). Ne pas chauffer très fort par a-coups mais en continu est la première voie pour améliorer un appareil de chauffage. De cette façon, la température d'émission est sensiblement abaissée. Pour faire encore mieux, il faut augmenter la taille de l'émetteur, ce qui a donné les convecteurs plinthes, les émetteur intégré au bâti, les panneaux à faible puissance surfacique etc ...

Dans le cadre du plan de rénovation énergétique, le remplacement gratuit sous condition de revenus, se fera certainement par des panneaux rayonnants ce qui n'est pas l'idéal mais représente la solution la plus fiable dans le temps (fiabilité/coût de fabrication).

Les panneaux rayonnants fournissent une chaleur relativement convective (20% au mieux de rayonnement) et n'ont pour ainsi dire pas d'inertie. De fait ils sont inconfortables dans le logement mal isolé. Mais la consommation à confort équivalent sera réduite par rapport aux convecteurs d'anciennes générations (meilleur régulation, plus petit gradient sol plafond).
Yvon
 
Messages: 1728

de Yvon » Mar 15 Nov 2016 11:18

Petit sondage Opinion Way pour le site de conseils "Quelle Energie" publié ce matin. Il indique que 75% des français disent avoir froid chez eux, et 37% sont prêt à moins chauffer pour moins dépenser.

Le constant est clair : Se chauffer coute cher, et les logements sont mal isolés.

Les français estiment consacrer 14% du budget en chauffage.
Ce qui est nettement plus que les estimations de l'Ademe qui ne compte que 10% de personnes en précarité énergétique devant consacrer plus de 10% du budget au chauffage.

Important : le Plan de Ségolène Royale : Rénover énergétiquement 500 000 logement par an.

Les opérations à mettre en œuvre.

1- Isoler le toit
2- rénover le système de chauffage
3- changer les fenêtres
4- isoler les murs


Le sondage révèle que les français auraient tendance à baisser les bras devant la complexité de la tâche et préfèrent rogner sur d'autres budgets et moins chauffer.

Pourtant les aides sont nombreuses.

Crédit d'impôt
Prime énergie
Aides locale
Pour les plus précaire : Aides ANA jusqu'à 50% du cout des travaux.
Yvon
 
Messages: 1728

les convecteurs énergivores

de Ml77 » Jeu 22 Déc 2016 14:24

Bonjour,

Je vous lis depuis longtemps sans intervenir.
Dans un autre sondage récent j'ai lu que les français chauffent en moyenne leur logement à 22°c.
A t-on des statistiques sur les moyens utilisés pour se chauffer ? Convecteur VS radiateur.
Car j'ai ma petite idée sur le sujet.
Ces millions de français qui utilisent des convecteurs doivent régler leur chauffage à 22°c pour avoir une chaleur acceptable au niveau du sol. N'est-ce pas la raison ? Les autorités conseillent de chauffer les logements à 19°c mais si vous régler le thermostat pour avoir 19°c à une hauteur ou se pose habituellement un thermomètre, la température au niveau du sol est plusieurs degrés en dessous.
Ml77
 
Messages: 2

les convecteurs énergivores

de Ml77 » Jeu 22 Déc 2016 14:49

Ps; je suis toujours sidéré des vieilles idées reçues sur le chauffage qui ont certainement fait les choux gras d'EDF par le passé mais aujourd'hui méritent d'être dénoncées ! Du genre ...

Mes études en physique remontent à un certain temps, mais il me semble que 1kw sera toujours 1 kw et que n'importe quel radiateur qui consomme la même puissance, qu'il soit en fonte, à bain d'huile ou soufflant consommera exactement pareil.


Je vous partage quelques conseils donnés par un ancien hydraulicien thermicien sur un autre forum.

Il faut savoir qu'en matière de chauffage électrique, la calorie est dite "sèche" et donc très sensible car sans support humide...A la moindre fenêtre ouverte, ces calories sèches s'évaporent car elle n'ont pas d'inertie,

Le fameux "grille-pains", donc sans ventilateur intégré favorisant la convection pour ces calories sèches est un système scandaleux, et pourtant toujours autorisé à la vente !..

Le meilleur des concepts est le radian, l'idéal étant un panneau légèrement "bombé" projetant le rayonnement thermique le plus efficacement possible... Un soleil dans son salon en fait !

Chaque radiateur devrait être équipé de son propre programmateur et du détecteur de fenêtre ouverte.

L'association plancher chauffant hydraulique + pompe à chaleur est actuellement le meilleur des systèmes. Il donne le meilleur transfert. La "courbe" est quasi verticale et englobe le corps d'une façon équilibrée.

Pour les chaudières au fuel, le plus important est le réglage de combustion, non obligatoire en France ! Les réglages étant souvent faits au pifomètre la surconsommation est terrible ! Jusqu'à 50% !
Ml77
 
Messages: 2












Retourner vers Le chauffage électrique

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité