Choix de radiateurs électriques et poêle

Comment mettre en place un radiateur électrique ? Trouver le meilleur emplacement pour un bon confort thermique. Le relier au réseau électrique.

de Krof

Bonjour,

Nous venons d'acheter une maison en pierre dont les radiateurs sont à changer.
Que me conseillez-vous ? Que dois-je éviter ?
Nous avons une cheminée que nous pensons enlever pour la remplacer par un poêle. Un poêle remplace-t-il un radiateur dans une pièce d'une 20aine de m2 ? Avez-vous des conseils en matière de poêle ?
J'ai lu plusieurs échanges, dont un avec un plan de maison ! On n'en est pas encore là !
Je voudrais déjà savoir quels radiateurs ont la cote.
Que pensez-vous de la marque Acova ? Quelle "technologie" est la moins couteuse et la plus économique niveau consommation ?
Merci pour ces renseignements !

krof



16 Mai 2012, 16:42
 

de NONO21

Bonjour,

Pour une pièce de 20 m2, même le plus petit des poêles est trop puissant.

Généralement, on s'organise pour chauffer plusieurs pièces, en laissant les portes ouvertes, ou même en tombant une cloison pour avoir une pièce plus grande et mieux chauffer toute la surface. On voit cela en fonction du plan de la maison. Ou même en poussant la chaleur dans les autres pièces avec une soufflerie et surtout un RETOUR.

Si la maison est en pierre et non isolée, il faudrait penser en premier lieu à l'isolation, et si possible de l'intérieur pour éviter de chauffer des tonnes de pierres avec de l'électricité car c'est ruineux.

Le poêle chauffe très bien, mais s'arrête si on n'est pas là pour le garnir de bois régulièrement. Si on est retraité, on peut maintenir le feu toute la journée, si on part au travail, ce sera plus difficile.

Les radiateurs peuvent prendre le relais lorsque le poêle s'éteint pour maintenir une certaine température.

Pour ce qui est des radiateurs, il n'y a pas de résistance miraculeuse qui produit plus de chaleur qu'elle ne consomme d'électricité, même si les radiateurs à inertie (qu'ils soient à fluide, stéatite, céramique, fonte) sont un peu plus interessants question confort surtout. Tous ces radiateurs permettent un petit stockage pour avoir une chaleur plus régulière.

Pour ne pas gaspiller le chauffage et avoir un bon confort, il faut isoler : les combles, les murs, les sols.
Eviter les sols froids comme le carrelage dans le séjour et les chambres, et éventuellement le couloir.

Le carrelage n'est à conserver à la rigueur que dans la cuisine, salle de bain et WC, tout en sachant que ça amène du froid.

Les parois froides absorbent les calories produites par le chauffage qui nous coûte si cher, alors que les parois isolées n'absorbent pratiquement pas de chaleur et la laisse pour les habitants.



17 Mai 2012, 05:49
 

de Gerald

Bonjour,

En effet, avec des murs en pierre et sans isolation extérieures ou intérieure le chauffage est toujours délicat et couteux....

Les murs sont froids, il absorbent les colories et en particulier celle des éléments chauds donc du corps, ce qui donne vite une sensation de froid même si l'air est à bonne température. Alors, soit on surchauffe l'air ce qui est vite désagréable, soit on adopte un chauffage avec au moins 30% de rayonnement direct vers les zones ou se tiennent habituellement les personnes qui vivent dans les pièces. Cela est surtout important pour les grandes pièces à vivre comme le séjour. Il est aussi important de bien positionner les radiateurs.

Attention, si vous utilisez un chauffage avec une part trop importante de rayonnement, les déperditions par les murs qui vont emmagasiner massivement cette énergie rayonnante et l'évacuer en grande partie à l'extérieure seront trop couteuses. Donc généralement, on considère que sans isolation 30% de rayonnement est un bon compromis pour obtenir un bon confort thermique sans trop dépenser.

Le genre de radiateurs qui convient est alors assez facile à trouver. Il s'agit des radiateurs "chaleur douce" avec un film rayonnant à l'avant et les radiateurs à inertie en alu qui répondent bien à ces critères.



17 Mai 2012, 16:14
 

de NONO21

bonjour,

il n'en demeure pas moins que chauffer, qui plus est avec du chauffage électrique une maison non isolée est une véritable gabégie et que c'est ruineux quel que soit le modèle de radiateurs. Et on s'en rend très vite compte en faisant l'expérience, donc vaut mieux être prévenu.

De nos jours, l'isolation s'impose. et de préférence de l'intérieur pour ne pas chauffer des tonnes de pierres.



18 Mai 2012, 07:57
 

de Gerald

Une fois que la maçonnerie est réchauffée celle-ci conserve la chaleur et peut même la restituer. Plutot sympa d'avoir des murs légèrement chaud. De plus avec une isolation extérieure, on conserve l'inertie de la maison, et si le climat est bien chaud l'été cela est très appréciable pour lisser les variations de température jour/nuit.

Si on isole à l'intérieur, on perd du volume, car l'idéal est quand même de redonner de l'inertie par dessus l'isolant avec une épaisseur de 5 à 10 cm d'enduit chaux-chanvre par exemple.

Il y a 2 paramètres importants pour les matériaux de constructions :

déphaseur = confort
Isolant = économie

L'un sans l'autre donne de mauvais résultats.

En rénovation sur de l'ancien, le problème est parfois complexe.
Une étude qui tient compte de l'existant et du climat réalisée par un spécialiste permet d'éviter les erreurs.

Un bon petit résumé ici : http://www.ecokonzept.fr/technique/isol ... ion01f.htm



18 Mai 2012, 13:13
 

de NONO21

bonjour,

Alors, il vous faut essayer de chauffer des murs en pierre isolés de l'extérieur avec des radiateurs électriques, et puis on en reparle.

Et par quel miracle les murs conserveraient-ils la chaleur ??? Ils refroidiront moins vite que non isolés, certes, mais il faudra les maintenir chauds, et combien de temps et combien de kw faudra -t-il pour chauffer des tonnes de pierres ???

Lorsqu'on a un poêle dont on ne peut guère régler la chaleur, et qui parfois surchauffe, encore, là, ça ne pose pas trop de problème que des murs isolés de l'extérieur absorbent l'excédent de chaleur, mais avec des radiateurs électriques, il n'y a pas d'excédent de chaleur loin de là...

Il ne faut pas répéter ce qui se dit sans réfléchir.



18 Mai 2012, 19:48
 

de Gerald

Cela dépend de la qualité de l'isolation. Si le matériau isolant est collé sur les murs, l'efficacité est optimale et les déperditions peuvent être très faibles. De plus, les fuites par les ponts thermiques sont beaucoup mieux traitées avec une isolation extérieure.



21 Mai 2012, 23:39
 

de Gerald

D'autre part, l'inertie des murs sera bien venue pour lisser et stocker le pic de chaleur du poêle et ensuite restituer la chaleur quand le poêle sera éteint.

Isoler une maison sans lui permettre de stocker le chaud ou le frais est un non-sens, car l’air chaud ne pèse rien : 1 m3 d’air, même saturé de vapeur d’eau, ne pèse que 1,5 kg, et tout s’envole à la moindre ouverture de fenêtre, de porte… Ainsi les chalets aux parois très fines (que celles-ci soient ou non parfaitement isolées par de la laine de roche et/ou un isolant
mince) n’ont presque aucune densité, aucune masse. Le bois, qui est un bon isolant par lui même, ne peut alors stocker presque aucune chaleur, aucune fraîcheur.


A lire aux Editions Eyrolles : L’habitat Bio-économique par Pierre-Gilles Bellin.

==> http://www.editions-eyrolles.com/Chapit ... Bellin.pdf

La laine de bois est le meilleur isolant qui existe car elle possède une capacité thermique exceptionnelle (90) à comparer au polystyrène (3).



21 Mai 2012, 23:44
 

de NONO21

bonjour, Et oui, mais si on arrive que la maison soit froide, on va se cailler pendant une grosse journée avant d'avoir chauffé les tonnes de pierre. On voit sur les forums des gens qui se plaignent du problème.

Et si pour une raison ou pour une autre on ne fait fonctionner que les radiateurs électriques, ce sera une véritable cata, mais ça on ne nous le dit pas.



22 Mai 2012, 08:29
 

de Krof

Nous comptons installer le poêle à la place de l'ancienne cheminée donc devant un mur en pierres.
Alors ! Est-ce vrai que la pierre va rendre la chaleur ?
Les murs à côté sont isolés. Seule une demi-longueur du rdc est en pierres apparentes.

Avez-vous des marques de poêle à conseiller ? des indications de puissance ? des conseils pratiques ?
Assurera-t-il le chauffage du rdc sachant que celui-ci fait environ 60m2 et que le poêle sera situé à une extrémité de la pièce coupée en partie par un mur de pierres isolé ?

Merci pour vos réponses



27 Mai 2012, 23:31
 

de Yvon

Pourquoi ne pas installer un insert dans l'ancienne cheminée ?
Si vous n'envisagez pas d'acheter un poêle à granulés, l'insert me paraît un meilleur choix surtout d'un point vue esthétique et encombrement ...



29 Mai 2012, 13:08
 

de Krof

Bonjour,

La cheminée actuelle est à foyer ouvert et prend beaucoup de place dans un salon de 20m2 environ.
Le poêle nous permettrait de gagner de la place. Ce n'est pas la raison principale de ce choix mais c'est un autre avantage.



29 Mai 2012, 13:18
 

de sart100

les insert ce n'est pas très joli joli, avez vous des photos de réalisations jolie ? Sinon estétiquement le poële est plus beau mais il faut casser le conduit de cheminé



02 Juin 2012, 14:35
 


Retourner vers Installation des radiateurs électriques



Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

CGU         Copyright



cron